logo
Getty Images
La source: Getty Images

Richard Berry et Jeane Manson victimes d'agression : "Je priais pour qu’ils ne nous tuent"

Jacques Ronny
10 mars 2021
20:02
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Jeane Manson se souvient particulièrement d’une nuit où elle et Richard Berry auraient pu y laisser la vie.

Annonces

Durant leur quatre ans de relation, le couple a vécu des moments forts, mais selon Jeane Manson, c’est cette nuit durant laquelle ils ont eu un pistolet sur leurs tempes qui est, sans aucun doute, l’une des plus traumatisantes.

À LA MERCI DES ASSAILLANTS

La scène se passe alors qu’ils rentraient d’un concert de Barbra Streisand suivi d’une réception chez Maxim’s. Tout s’était bien passé jusqu’à ce qu’ils arrivent devant le portail de leur maison de Louveciennes, dans les Yvelines. À peine étaient-ils sortis de la voiture que quatre hommes en cagoule les avaient cernés.

Annonces

Et tout de suite, sans trop savoir ce qui était en train de se passer, deux des malfrats avaient déjà posé un pistolet sur leurs tempes.

Jeane Manson se souvient notamment que l’un d’entre eux leur avait dit : “Bougez pas et arrêtez l’alarme, sinon on vous tue !”. Des propos qui, sur l’instant, avaient totalement tétanisé la chanteuse.

Il n’y avait aucune âme aux alentours pour demander de l’aide. Ils étaient là, lui en smoking, elle en robe du soir, impuissants, terrorisés, totalement à la merci des assaillants.

“Ne la touchez pas”

Annonces

La scène fut tellement traumatisante qu’à un moment donné Jeane Manson s’était effondrée. Et juste au moment où Richard Berry voulait lui porter secours, ce dernier a été frappé de plusieurs coups de pied.

“Je tremblais comme une feuille, je claquais des dents et avais du mal à respirer”,

évoque notamment la chanteuse dans les lignes de son autobiographie “Une Américaine à Paris”.

Mais bien au-delà de ce qui était en train de leur arriver à ce moment-là, elle avait surtout peur pour sa fille Jennifer, connue désormais sous le pseudo de Shirel, présente lors du braquage, endormie au premier étage de la maison.

Annonces
Annonces

Envahie par la peur de ce qui pourrait arriver à sa fille, elle avait alors "supplié" les malfrats de ne rien lui faire.

“Ma fille est là-haut, faites ce que vous voulez de moi mais ne la touchez pas.”

Finalement, les braqueurs ne lui ont rien fait et se sont contentés d’emporter le coffre à bijoux et les manteaux de fourrure trouvés dans la chambre de Jeane Manson.

DES HEURES QUI PARURENT UNE ÉTERNITÉ

Trois longues heures où chaque seconde semblait une éternité, c’est la période durant laquelle Jeane Manson et Richard Berry ont dû assister, totalement désarmés, entièrement ligotés et menacés, au cambriolage de leur maison.

Annonces

Portrait de Richard Berry. | Photo : Getty Images

“Je priais pour qu’ils ne nous tuent pas et surtout qu’ils épargnent Jennifer. Ils sont partis à six heures du matin, non sans nous avoir solidement ligotés et menacés de revenir si nous prévenions la police. C’est évidemment la première chose que nous avons faite une fois libérés de nos liens”,

Annonces

racontait la chanteuse dans son autobiographie.

Fort heureusement, aucune vie n’a été à déplorer cette nuit-là. Et bien que ce fut un événement plus que traumatisant, la famille au complet a pu de nouveau se réunir le lendemain. Finalement, ce fut plus de peur que de mal.

Toutefois, cette scène les aurait profondément marqués. Et bien qu’ils aient pris les dispositions nécessaires, par la suite, pour assurer la sécurité de leur demeure, le couple a finalement décidé d’aller vivre chez les parents de l’acteur, avant de finalement emménager dans un appartement à Paris.

L'acteur Richard Berry et la chanteuse Jeane Manson à Saint-Tropez. Entre 1984 et 1986. | Photo : Getty Images

Annonces

Hélas, deux ans après avoir "entamé" cette nouvelle vie dans la ville de l’amour, le couple se sépare à cause, une fois de plus, d’une énième dispute entre eux.

UNE SITUATION QUI L’A PRESQUE TUÉE

Malheureusement, Jeane Manson est en train de vivre une situation bien pire que celle qu’elle a vécue avec Richard Berry, à l’époque.

En effet, elle est actuellement accusée d’avoir été complice des abus sur mineur perpétrés par son ex-mari ; une situation qui l’a littéralement presque tuée.

Annonces