Un nouveau-né met son bras autour de sa jumelle et la sauve alors qu’elle était mourante

Sedera Raliniainjanahary
13 mars 2021
18:00
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Les jumelles Kyrie et Brielle Jackson ont prouvé que les câlins peuvent aussi sauver des vies. Alors que l’une d’elles était mourante, l’autre l’a entourée de son bras, un geste qui paraît minime, mais qui a sauvé le nouveau-né, mourant.

Annonces

L’histoire de Kyrie et Brielle a fait le tour du monde, ces jumelles qui ont défié la science seulement en faisant un câlin. Une méthode simple certes, mais qui peut permettre à certains de se sentir mieux. Ce que Kyrie et Brielle ont montré le prouve d’ailleurs.

ELLES SONT NÉES PRÉMATURÉMENT

Les jumelles qui ont vu le jour aux États-Unis en octobre 1995, sont nées prématurément, soit 12 semaines avant la date prévue. Elles ne pesaient alors que 900 grammes et ont été contraintes d'être placées dans des incubateurs séparés.

Pieds de bébé jumeaux. | Photo : Unsplash

Annonces

Kyrie a tout de suite pris du poids tandis que sa sœur jumelle avait du mal à faire pareille. Celle-ci criait beaucoup et pleurait, sans compter qu’elle avait eu du mal à respirer.

À un certain moment, son corps a même viré au bleu, ce qui a inquiété ses parents. Les médecins ont tout fait pour l’aider mais ce fut en vain.

Des mains entrelacées. | Photo : Unsplash

Annonces

UN CÂLIN PEUT FAIRE DES MIRACLES

C’est alors que l’infirmière en charge du bébé avait eu une idée. Avec l’autorisation de ses parents, l’aide-soignante a sorti Kyrie de l'incubateur et l’a placée aux côtés de sa sœur jumelle.

Une fois ensemble, Kyrie a passé son bras autour de cette dernière, tellement affaiblie. Les médecins ont été choqués de voir que la santé de la petite Brielle s’est améliorée peu à peu. Elle a commencé à respirer normalement et sa température est revenue à la normale.

Pied de bébé. | Photo : Unsplash

Annonces

Ce phénomène a fait le tour du monde. Et à l’époque, de nombreux hôpitaux ont testé cette pratique sur des enfants nés prématurément. Il s’avère que cela marche, sans compter que les médecins n’ont pas retrouvé de risques d’infections entre les enfants.

INCROYABLE MAIS VRAI

Toujours en parlant de bébé, à Mans, des frères et sœurs nés le même jour, mais pas la même année. C’est un cas extrêmement rare et d’après les recherches du père, seules trois personnes sont dans la même situation.

Un petit bébé. | Photo : Pixabay

Annonces