logo
Getty Images
La source: Getty Images

Décès d’Anthony, 24 ans, vacciné avec AstraZeneca : "Il avait 1,7L de sang dans le ventre"

Nkongo Odile Carine
25 mars 2021
11:29
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

La ville de Nantes a perdu l’un de ses habitants, il s’agit d’Anthony R.. En effet, les informations nous révèlent qu’il est décédé, à la suite à des événements malencontreux. Découvrez les détails de cette histoire.

Annonces

Un étudiant en médecine nantais est décédé, suite à une vaccination.

Alors que le drame est de plus en plus médiatisé, tout le monde se demande ce qui s’est réellement passé. Zoom sur cette information.

Ambulances du Samu arrivant en gare de Nantes.|Photo : Getty Images

Annonces

UN DRAME À PERTURBANT

Le vaccin qu’Anthony R. a reçu est celui de l’AstraZeneca. Cependant, l’enquête en cours n’a encore trouvé aucun rapport entre l'introduction du vaccin dans l’organisme du jeune homme, et son décès.

Ce que le public sait, c’est qu’Anthony.R était âgé de 18 ans, et était étudiant en sixième année de médecine.

Ambulances du Samu en gare.|Photo : Getty Images

Annonces

Si son frère Kevine accuse le coup, il n’est pas le seul à être sous le choc de cette disparition.

“Je veux bien que l’on me dise tout ce que l’on veut, mais je vous mets au défi de trouver une personne qui a une thrombose à 24 ans.”

AUCUNE NOUVELLE

Kevin avait eu l’opportunité de discuter avec son frère avant le drame. C’était au téléphone mercredi 17 mars 2021, que les deux frères avaient eu leur dernière conversation.

“Il venait de finir un exam’blanc, en vue du concours déterminant les affectations en internat de médecine.”

Annonces

Les ambulanciers devant le CHU de Nantes.|Photo : Getty Images

Il explique que des amis de son frère l’ont contacté le lendemain, pour lui faire part de leurs inquiétudes sur le silence d’Anthony. Voyant que le domicile de ce dernier était fermé, tout le monde est allé à l’hôpital.

Annonces

“Les médecins nous ont dit qu’Anthony avait 1,7 litre de sang dans le ventre. La seule consolation, c’est qu’il est décédé dans son sommeil. On se raccroche à ça : au moins, il n’a pas souffert.”

Les drames continuent de se produire sans que l'on ne trouve de véritables réponses. Zoom sur la disparition de plusieurs femmes en trois mois, et les liens que ces affaires peuvent avoir en commun.

Annonces
info

Chez AmoMama.fr, nous faisons de notre mieux pour vous donner les dernières nouvelles concernant la pandémie COVID-19, mais la situation est en constante évolution. Nous encourageons les lecteurs à se référer aux mises à jour en ligne du Ministère des Solidarités et de la Santé, de l'OMS ou des départements de santé locaux pour rester informés.Prenez soin de vous!