logo
Getty Images
La source: Getty Images

Jean-Pierre Coffe : l'histoire de la rencontre avec son bien-aimé Christophe et son harcèlement après la mort

Quentin Autier
25 mars 2021
17:17
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Jean-Pierre Coffe était un membre incontournable du paysage audiovisuel français et son décès survenu le 29 mars 2016 quelques jours seulement après son 78ème anniversaire a endeuillé la France entière.

Annonces

Ce décès a été particulièrement difficile à vivre pour son compagnon Christophe qui l'a accompagné jusqu'au bout malgré sa maladie de Parkinson et a pris soin de lui jusqu'à la fin de ses jours. Une période de deuil terrible rendue encore plus difficile par la véritable vague de curieux venus observer leur lieu de vie et venant troubler le calme dont il avait besoin.

L'inoubliable Jean-Pierre Coffe. l Source : Getty Images

Annonces

UNE BELLE HISTOIRE D'AMOUR

Christophe et Jean-Pierre Coffe étaient pacsés, une union qui officialisait leur amour et qui semble être le fruit du destin. En effet, au cours d'un entretien accordé à Gala, Christophe Dolbeau qui aimait tendrement son compagnon raconte comment il l'a rencontré par le plus grand des hasards :

"Je travaillais dans une maison d’hôtes au Mans. Un jour, Jean-Pierre est venu faire des signatures avec Alain Baraton (le jardinier de Versailles, ndlr)... adulte, je m’y intéressais peu. Je pensais qu’il était pépiniériste. Il n’arrêtait pas de me parler de son jardin et m’a même invité à le découvrir. C’était son trésor."

Annonces

Jean-Pierre Coffe au mois de mai 2008. l Source : Getty Images

Une première rencontre qui a marqué le début de leur relation et qui a donné lieu à une magnifique histoire d'amour entre les deux hommes. Pendant près d'une dizaine d'années, ils ont vécu une belle relation qui leur a offert bonheur et épanouissement et Christophe a soutenu aussi bien que possible son célèbre partenaire dans sa lutte contre la maladie de Parkinson jusqu'à ce qu'il nous quitte.

Annonces

"C’était quelqu’un de vrai, de sincère. Avec lui, il fallait toujours apprendre. Son but était de tirer les gens vers le haut, vers l’excellence. Ce qui me manque le plus, pour reprendre une phrase de Laurent Ruquier, ‘c’est qu’il m’engueule’."

Il vit désormais dans la maison qu'ils occupaient tous les deux et prend soin de ce jardin que Jean-Pierre Coffe aimait tant et considérait comme son plus grand trésor.

L'incontournable Jean-Pierre Coffe. l Source : Getty Images

Annonces

UNE PÉRIODE DE DEUIL ABSOLUMENT INSUPPORTABLE

Malheureusement, la tranquillité de cette maison qu'ils ont partagé et dans laquelle Christophe a tellement de bons souvenirs a été grandement troublée durant les mois qui ont suivi le décès de l'homme qui partageait sa vie.

Si son décès a endeuillé la France entière il a été particulièrement difficile à vivre pour celui qui en était le plus proche comme on le comprend. Mais de nombreuses personnes ont décidé de se rendre devant leur maison afin de la prendre en photo comme il le raconte :

Jean-Pierre Coffe au mois de mai 2015. l Source : Getty Images

Annonces

"Ce qui fut très violent, ce furent les journées après sa disparition. Je ne dormais plus, je ne pouvais plus allumer la radio, la télé. J’ai vécu l’enfer pendant des mois, je ne pouvais plus sortir de chez moi. Il y avait un ballet incessant de voitures devant la maison, des gens sur les toits de camping-cars qui prenaient des photos."

Un véritable calvaire qui n'a rendu son deuil que plus difficile à faire et à supporter. Heureusement depuis il s'est remis et a repris le cours de sa vie.

Annonces