logo
shutterstock
La source: shutterstock

Un homme condamné à payer 61 000€ à son ex pour ne pas avoir fait les tâches ménagères

Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

La décision qui semble être une insolite, est bel et bien vraie. Au Portugal, un homme a été condamné, à indemniser sa femme d’un montant de près de 61 000 euros

Annonces

En près de trente ans de vie commune, un homme qui s’est séparé de son épouse a été poursuivi n justice par cette dernière. Et bien évidemment, la décision de justice lui a donné raison puisque son verdict impose à son ex-mari de l’indemniser de 61 000 euros. Zoom sur ce fait divers.

DÉCISION DU TRIBUNAL

Selon le journal Ouest-France du mercredi 24 mars 2021, au Portugal, un homme divorcé de sa femme, s’est vu traîné en justice pour indemnisation. Le motif ? Une trentaine d’années de vie au service du ménage sans rémunération, ni aide.

Une Femme qui fait le ménage | Source : Pixabay

Annonces

En effet, la justice a fait savoir que si les tâches ménagères faites par un conjoint dans un foyer, ne constituent pas un délit condamnable, le fait qu’un seul des deux compagnons, prenne en charge tout le ménage et les enfants pendant que l’autre s’enrichit seul, l’est.

Une Femme qui fait le ménage | Source : Pixabay

Annonces

Le journal Portugais Publico, rapporte que le motif qui incité à cette décision est une :

"valeur économique étrangement invisible"

NAISSANCE D’UNE JURISPRUDENCE EN EUROPE

Au tribunal de première instance de Barcelos au Portugal, la requête de la plaignante a été rejetée, puisque la cour n’avait pas trouvé de motifs à indemnisation dans cette affaire. Mais malgré tout, la femme n’a pas baissé les bras.

Une Femme qui fait le ménage | Source : Pixabay

Annonces

Après avoir fait appel, la plaignante a eu gain de cause, et le montant de 60 782 euros a été fixé pour dommages et intérêts, à verser à la plaignante. Mais tout comme son ex-compagne, le mari a porté l’affaire à la plus grande juridiction du Portugal à savoir le Supremo Tribunal de Justiça (STJ).

Mais malheureusement pour le plaignant, cette fois-ci aussi, la STJ l’a condamné à payer le montant initialement donné par la cour d’appel. Le motif donné par le journal Mediapart par la STJ est :

"Le travail domestique, bien qu'il reste étrangement invisible pour beaucoup, a évidemment une valeur économique et se traduit par un enrichissement sous forme d'économies sur les dépenses."

Annonces

Une Femme qui fait la cuisine | Source : Pixabay

AFFAIRE MAGALI BLANDIN : SA VIE DE COUPLE AVEC SON DRAME

L’affaire Magali Blandin, fait des choux gras depuis qu’elle a commencé, et pire encore avec l’aveu du meurtre par son mari Jérôme Gaillard. À l’heure où on cherche des réponses aux agissements de cet homme, il semble juste d’intégrer ce foyer avant le drame.

Annonces
Annonces