Le dernier concert hard d'Edith Piaf révélé par Enrico Macias : "Je croyais qu'elle allait tomber"

Chanteuse de renommée internationale, Édith Piaf continue à bouleverser les mélomanes de sa voix androgyne. Près de 58 ans après sa disparition, son ami Enrico Macias revisite le dernier concert de la star.

Dire que la vie d’Édith Piaf n’avait pas été un long fleuve tranquille est un doux euphémisme. La chanteuse, qui avait connu un énorme succès avec ses chansons évoquant l’amour absolu, avait eu une fin de vie assez chaotique. Dans un entretien accordé à Claire Chazal, Enrico Macias a fait quelques révélations dont votre magazine vous donne la primeur.

UNE VIE DE SOUFFRANCES

Née sous le nom d’Édith Giovanna Gassion, Édith Piaf est mieux connue sous le surnom de La Môme. Ses chansons telles que "Non, je ne regrette rien" ou encore "Plus bleu que le bleu de tes yeux" avaient fait d’elle une star internationale.

Edith Piaf souriante dans sa loge avant de monter sur scène, à Melun | photo : Getty Images

Edith Piaf souriante dans sa loge avant de monter sur scène, à Melun | photo : Getty Images

Cependant, la grandeur de ses succès musicaux était proportionnelle à l’abîme de souffrances qu’il y avait dans sa vie privée. En effet, en 1935, la chanteuse et parolier perdit sa fille prénommée Marcelle.

À peine avait-elle eu le temps de sécher ses larmes que son compagnon, Marcel Cerdan mourrait des suites d’un accident d’avion. Derrière la bonhommie qu’elle affichait sur scène lors de ses concerts, il y avait une souffrance due à la maladie dont souffrait la chanteuse.

Peut-être était-ce à cause de la polyarthrite dont elle souffrait, toujours est-il que, pendant les dernières années de sa vie, Édith Piaf était devenue dépendante de la morphine. Pour tenir debout, elle en prenait de fortes doses.

Le 22 septembre 1962, lors de son ultime concert qui avait eu lieu à l’Olympia, Enrico Macias se souvient qu’Édith Piaf tenait à peine debout. Il avait été bouleversé de voir la chanteuse à bout de forces. À la voir, Enrico Macias était convaincu qu’elle allait tomber.

Edith Piaf à l'Olympia de Paris | photo : Getty Images

Edith Piaf à l'Olympia de Paris | photo : Getty Images

Avec Théo Sarapo, le dernier compagnon de la chanteuse, Enrico Macias avait aidé celle-ci à regagner sa loge. Au moment de retrouver le public qu’elle adorerait, Édith Piaf avait eu un regain d’énergie qui lui avait permis de tenir debout tout au long de son concert.

UNE FIN ROCAMBOLESQUE

"Non, je ne regrette rien" est l’une des chansons les plus connues du répertoire d’Édith Piaf, composée en 1956, elle sera chantée pour la première fois 4 ans plus tard. À elle seule, cette chanson définit à suffisance la vision de la vie de l’artiste.

Dans un entretien accordé au magazine Cinq colonnes à la Une, Édith Piaf avait confessé que si elle avait pu remonter dans le temps, elle aurait suivi exactement le même parcours. La chanteuse qui s’était éteinte à l’âge de 47 suite à une rupture d’anévrisme avait une grande foi en la vie.

Malgré sa maladie, elle avait toujours gardé l’espoir d’un lendemain meilleur. En paix avec elle-même, Édith Piaf n’avait pas peur de la mort qui a fini par fondre sur elle, le 10 octobre 1963. Alors que tout le monde pensait qu’elle ne pouvait mourir ailleurs qu’à Paris, c’est à Grasse que les yeux de la diva s’éteignirent sur le monde.

Théo Sarapo, son infirmière Simone Margantin et sa secrétaire Danielle Bonel décidèrent de faire croire qu’Édith Piaf était morte chez elle, à Paris. Après avoir apprêté une ambulance et un chauffeur, le corps de La Môme fut emmailloté dans du tulle et ramené illégalement à Paris.

Son décès ne fut annoncé que le 11 octobre 1963. Un faux certificat de décès fut produit pour attester du décès de la star. Dans une dépêche, l’AFP annonça qu’elle était morte dans son lit quelques heures après son arrivée à Paris.

À son enterrement survenu 3 jours plus tard, près de 500 000 personnes étaient présentes le long des rues pour dire au revoir à celle qui avait réussi le tour de force de sauver l’Olympia.

SON CONFLIT AVEC LINE RENAUD

S’il y avait bien une chose qui caractérisait Édith Piaf, c’est qu’elle n’avait pas sa langue dans sa poche. Parmi ceux qui ont souffert du caractère impossible de la chanteuse, il y avait Line Renaud. Retour sur la discorde qui régnait entre les deux femmes.

Les postes connexes
Line Renaud : la façon dont Edith Piaf l’a obligée à aller aux USA en faisant du chantage
Getty Images
Célébrités Mar 25, 2021
Line Renaud : la façon dont Edith Piaf l’a obligée à aller aux USA en faisant du chantage
Un technicien a reçu une gifle de Dalida : "colères terribles", se souvient Roger Morizot
Getty Images
Célébrités Mar 17, 2021
Un technicien a reçu une gifle de Dalida : "colères terribles", se souvient Roger Morizot
"Elle ne m'aimait pas" : Line Renaud revient sur son conflit avec Edith Piaf
Getty Images
Célébrités Jan 29, 2021
"Elle ne m'aimait pas" : Line Renaud revient sur son conflit avec Edith Piaf
Enrico Macias partage sa douleur après 13 ans : l'opération ratée qui a emporté sa femme
Youtube/C à vous
Célébrités Jan 26, 2021
Enrico Macias partage sa douleur après 13 ans : l'opération ratée qui a emporté sa femme