logo
youtube.com/J S
La source: youtube.com/J S

Mia enlevée : Rémy Daillet-Wiedemann, suspect et "gourou" des kidnappeurs français, arrêté

Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Le 29 mai 2021, Rémy Daillet-Wiedemann a été arrêté en Malaisie. Il est considéré comme la personne ayant influencé les responsables de l’enlèvement de Mia.

Annonces

Un mandat d’arrêt avait été lancé contre cet homme depuis le 20 avril 2021. Selon BFMTV, ce n’est que le 29 mai de la même année qu’il a été possible de lui mettre la main dessus, et Rémy Daillet-Wiedemann est actuellement en garde à vue.

ARRÊTÉ EN MALAISIE

Pour rappel, après le kidnapping de la petite Mia, Rémy Daillet-Wiedemann avait publiquement déclaré qu’il ne s’agit pas "d’un enlèvement". Il était juste question de rendre la fille à sa mère.

Annonces

Cet homme considéré comme le "gouru" des kidnappeurs en France a été arrêté en Malaisie. Cette arrestation n’est pas liée un mandat d’arrêt international lancé contre lui, mais plutôt pour des problèmes de visa.

En effet, Rémy vit en Malaisie depuis plusieurs années, mais son visa touriste est expirée. Ainsi, il pourrait être extradé en France très prochainement.

Annonces

UNE RÉFÉRENCE IDÉOLOGIQUE

Le nom de Rémy Daillet-Wiedemann a été cité à plusieurs reprises par les kidnappeurs de Mia, 8 ans. Cet homme est considéré comme une référence idéologique pour ces kidnappeurs, et selon certaines sources, Rémy aurait contribué financièrement à cet enlèvement.

Annonces

Il est d’ailleurs un homme connu des autorités, car son nom a également été cité en novembre 2020 dans l’attaque d’une gendarmerie à Dax, et dans bien d’autres faits.

MIA ÉTAIT PRIVÉE D’ÉCOLE PAR SA MÈRE

Le kidnapping de Mia, 8 ans, a fait le tour de la France en seulement quelques jours. Selon des informations, la maman de la fillette ne voulait pas que sa fille aille en cours car elle y était contre. Lola, la maman, avait été privée de la garde de Mia.

Cette photo montre le portrait de Mia Montemaggi lors d'une conférence de presse au palais de justice d'Epinal, dans l'est de la France, le 14 avril 2021. | Photo : Getty Images

Cette photo montre le portrait de Mia Montemaggi lors d'une conférence de presse au palais de justice d'Epinal, dans l'est de la France, le 14 avril 2021. | Photo : Getty Images

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
Articles connexes

Les Orgeval (famille XXL) adoptent une petite fille handicapée après avoir appris la maladie osseuse de leur propre fille

03 février 2022

Une femme continue de rêver que son mari décédé lui demande d'ouvrir le tiroir de leur chambre à coucher - Histoire du jour

11 mai 2022

Cyril Féraud voulait être père "d'ici trois ans maximum" : il rapporte le décès de Livia après 22 mois de lutte contre une maladie

13 avril 2022

En ouvrant sa porte, un homme trouve une fille avec une note à la main lui disant : "Bonjour, papa ! C'est de la part de maman" - Histoire du jour

10 mai 2022