À propos AM

Une femme critiquée pour exposer une robe de mariage de grande taille : soucis des femmes

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail
Chargement...

Annonces

Fuchsia, un mannequin de taille 32 est installé devant la vitrine d’une boutique de robe de mariée depuis le mois d’avril. Au lieu de ravir les passants, celui-ci a été le sujet de moqueries.

La propriétaire de la boutique est outrée. Alors que Debbie Shelley pensait rendre service aux femmes qui ont du mal à trouver la bonne taille pour leur robe de mariée, c’est plutôt le contraire qu’elle a récolté. 

Les passants ont ri du mannequin. D’après les dires de la dame, il y a même ceux qui disent à leur mère de ne pas ressembler à celui-ci.

Chargement...
Chargement...

Annonces

FUCHSIA, LA FIERTÉ DE DEBBIE

Acheter une robe de mariée est un vrai défi pour une femme. C'est d'autant plus vraie pour celle qui a une grande taille. Et Debbie Shelley le sait. Elle-même a vécu cette expérience difficile.

“L'expérience s'est terminée par l'achat d'une robe que je n'aimais pas et qui ne me allait certainement pas correctement”,

Chargement...

Annonces

La situation l’a conduite à créer son propre magasin pour y vendre des robes de mariées de toutes les tailles. Il y en a même une taille 32 qu’elle appelle Fuchsia. Si cette dernière est sa fierté, ce sentiment n'est hélas pas partagé par tout le monde.

DES CRITIQUES GROSSOPHOBES

Des personnes, en voyant le mannequin, se moquent sans réserve. Elles pointent du doigt sa taille. Pire encore, au lieu d'éprouver de l’amour envers Fuchsia, elles manifestent de la haine.

Chargement...

Annonces

“Ils crient des choses vraiment méfiantes au mannequin et nous en avons assez et s'ils pensent que c'est bien de parler à un mannequin comme ça qui ne peut pas répondre alors que disent-ils à leur famille à propos des gens de toutes les tailles”,

a avoué Debbie Shelley.

LOUANE CRITIQUÉE POUR SON PHYSIQUE

La chanteuse a elle aussi été victime des critiques portant sur son physique. Loin de se morfondre, elle a répondu à ses détracteurs et à inciter les autres femmes à élever leur voix contre la grossophobie.

Pour lire d’autres articles du même registre, abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Chargement...
Chargement...

Annonces