À propos AM

"Tout le monde savait. Tout le monde se doutait" : le Web veut justice pour Valérie Bacot

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail
Chargement...

Annonces

Du 21 au 25 juin 2021, Valérie Bacot comparait devant la cour d’assises de Saône-et-Loire pour avoir ôté la vie de son mari, il y a cinq ans. Lors de son procès, la quadragénaire raconte ce qu’elle a enduré durant 25 ans. Les internautes réagissent.

Valérie Bacot a été abusée par son beau-père alors qu’elle n’était âgée que de douze ans. Plus tard, elle en est devenue l’épouse et mère de ses enfants. En plus de ces actes violents, ce mari est devenu son proxénète. 

UN ENFER EXTRÊME

Après deux décennies de calvaires, elle décide de mettre fin à cet "enfer extrême" cela en tuant son époux. Un acte qui pourrait bien lui valoir une lourde peine de prison. 

Chargement...
Chargement...

Annonces

Chargement...

Annonces

“Je pense à mon procès. Ces cinq jours devant la cour d’assises de Chalon-sur-Saône, au cours desquels la société va me demander de raconter mon histoire. C’est encore un combat entre lui et moi”,

confie Valérie Bacot. 

CELA A COMMENCÉ TÔT

À 17 ans, Valérie Bacot était tombée enceinte de Daniel Polette, son beau-père. En apprenant la nouvelle, sa mère n’a plus voulu d’elle. Ne voulant pas interrompre sa grossesse, elle est partie vivre chez son beau-père. 

Chargement...

Annonces

"Je voulais garder mon enfant. J’avais personne. Où je pouvais aller ?", 

expliquait-elle avant d’ajouter : 

"J’ai toujours voulu avoir des enfants et qu’ils aient un père."

Chargement...

Annonces

MARI ET PROXÉNÈTE

Durant leurs années de vie commune, Valérie Bacot a subi le pire en ce qui concerne les violences conjugales. Le véhicule familial a été "aménagé” pour qu’elle puisse s’offrir à d’autres hommes, moyennant 20 à 50 euros.

Au fil du temps, son mari serait devenu de plus en plus violent. Il serait même arrivé que ce dernier a menacé sa femme et son fils avec une arme. Elle raconte son vécu dans son ouvrage intitulé “Tout le monde savait”.

Chargement...

Annonces

UNE AFFAIRE QUI FAIT GRAND BRUIT

L’histoire de cette mère de quatre enfants rappelle à bien des mesures l’affaire Jacqueline Sauvage. Condamnée à une peine de dix ans d'emprisonnement, après avoir ôté la vie de son époux.

Ces histoires questionnent le grand public sur la notion même de légitime défense. Devant cette affaire qui défraye la chronique, les internautes n’ont pas manqué d’y aller de leurs petits commentaires.

Abonnez vous à AmoMama sur Google News.

Chargement...
Chargement...

Annonces