Vincent, un père privé de ses enfants, en grève de la faim : "J’ai perdu ma maison"

Au Japon, un père français de 39 ans, privé de ses enfants depuis trois ans, a décidé d'entamer une grève de la faim. Il dit avoir essayé toutes les voies légales, mais en vain. Zoom sur cette histoire. 

Vincent Fichot s'est servi de son compte Facebook pour s'exprimer et donner des nouvelles. Il a même posté une vidéo d'environ 2 minutes, le lundi 12 juillet 2021, dans laquelle il parle de sa situation actuelle et de ce qui lui est arrivé, à lui et à ses enfants. 

SANS NOUVELLES DE SES ENFANTS

Vincent Fichot est au plus mal. Sans nouvelles de ses enfants depuis trois ans, il ne sait même plus à quoi ressemble leur visage. Le père de famille français a tout essayé, mais en vain. La seule solution qu'il a trouvée est donc d'entamer une grève de la faim qui a commencé le samedi 10 juillet 2021.

Dans un long texte posté sur son compte Facebook, le trentenaire a assuré qu'il ne s'arrêtera pas tant que les droits de ses enfants ne seront pas rétablis. Il ajoute même ne pas craindre les “menaces des juges et de la police japonaise”.

Selon ce que Vincent Fichot a raconté dans une vidéo postée sur son compte le lundi 12 juillet 2021, ses deux enfants âgés de 6 et 4 ans ont été enlevés à Tokyo le 10 août 2018. Depuis, il ne les a plus revus et ne sait pas comment ils vont ni s'ils sont vivants ou non.

IL DONNERAI TOUT POUR LES REVOIR

Le trentenaire est désespéré. Il a perdu la garde de ses enfants, suite à une accusation de sa femme pour “violences conjugales”. Cette dernière s'est par la suite rétractée, et la justice japonaise n'a plus rien à lui reprocher.

Mais malgré tout, Vincent n'a pas encore revu ses enfants. Ses démarches “administratives, judiciaires et politiques” n'ont pas encore porté leurs fruits. Il a même confié avoir rencontré le président Emmanuel Macron en 2019.

“J'ai perdu ma maison, mes économies, mon travail. Il ne me reste plus que moi, mes 80 kilos, et je les donnerai jusqu'au dernier gramme, pour mes enfants”,

s’est-il exprimé

Vincent Fichot s'est installé non loin du nouveau stade olympique de Tokyo pour attirer l'attention. Il attend également la venue du président de la République française les 23 et 24 juillet 2021 pour assister à la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques, en espérant qu’il puisse trouver une solution à sa situation.

Lire aussi : Ain : Patricia, boulangère, en grève de la faim pour aider Mamadou à obtenir ses papiers

UNE MÈRE EN GRÈVE DE LA FAIM

À l'instar de Vincent Frichot, Pascale Deschamps a également entamé une grève de la faim pour son enfant. La mère de famille a demandé le rapatriement de sa fille de 32 ans, atteinte d'un cancer du côlon. Elle s'est confiée à ce sujet à France 3.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News.

Les postes connexes
Caroline Margeridon : découvrez ses deux enfants, Victoire et Alexandre, qu'elle a élevés seule
Getty Images
Célébrités Jul 09, 2021
Caroline Margeridon : découvrez ses deux enfants, Victoire et Alexandre, qu'elle a élevés seule
Hérault : une mère emprisonnée suite au décès de sa fille de 13 ans, affamée
Google Street View
Actu France May 29, 2021
Hérault : une mère emprisonnée suite au décès de sa fille de 13 ans, affamée
Témoignage bouleversant d’une mère demandant le rapatriement de sa fille détenue en Syrie
Twitter/Qofficiel
Actu France Mar 18, 2021
Témoignage bouleversant d’une mère demandant le rapatriement de sa fille détenue en Syrie
Delphine Jubillar : "prétendants amoureux", jalousie amoureuse, nouveaux détails de l'affaire
Youtube/CNEWS
Actu France Mar 15, 2021
Delphine Jubillar : "prétendants amoureux", jalousie amoureuse, nouveaux détails de l'affaire