“J'ai bien tué Delphine” : l’avocat de Cédric Jubillar sur les SMS d’un homme qui avoue

Nouveau rebondissement dans l’affaire Jubillar. Maître Jean-Baptiste Alary vient de dévoiler une piste intéressante sur le dossier. Celle d’un homme qui affirme avoir assassiné l’infirmière.

Dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020, Delphine Jubillar, une mère de famille de 33 ans, disparaît mystérieusement à Cagnac-les-Mines. Si son corps reste introuvable, son mari a été mis en examen pour “homicide volontaire sur conjoint".

Et ce, depuis le 18 juin 2021. Si l'artisan plaquiste clame son innocence, ses avocats réfutent son implication avec encore plus de véhémence. Maître Jean-Baptiste Alary vient notamment d’évoquer des messages suspects d’un homme avouant le meurtre de Delphine Jubillar. D’autant que BFMTV en avait déjà dévoilé le contenu, le 6 juillet, lors de l’audience de Cédric Jubillar.

Delphine Jubilar et so mari. | Photo : facebook/delphine.aussaguel

Delphine Jubilar et so mari. | Photo : facebook/delphine.aussaguel

DES MESSAGES TROUBLANTS

Du 6 au 8 juillet 2021, la cour d'appel de Toulouse examinait la demande de remise en liberté, déposée par les avocats de Cédric Jubillar. Dès le premier jour d’audience, ses avocats avaient utilisé un argumentaire non négligeable.

Et à juste titre, puisque le 25 décembre 2020, un homme a envoyé deux messages à son ex-compagne, dans lesquels il avoue avoir commis ce meurtre. Dans la première il avait écrit

“J'ai bien tué Delphine. Elle ne voulait pas quitter son mari et ses enfants. Je l'ai frappée et enterrée dans le travers.”

Delphine Jubilar et so mari. | Photo : facebook/delphine.aussaguel

Delphine Jubilar et so mari. | Photo : facebook/delphine.aussaguel

Dans le second message, il réaffirme ses révélations en livrant encore plus de détails : 

"J'ai tué une femme, elle travaillait de nuit. Elle n'a pas voulu quitter son mari pour moi. Je ne suis pas fier, je vais mettre des fleurs sur son corps et basta."

Lire aussi : Lors des interrogatoires, Cédric Jubillar refuse de répondre à une seule question en particulier, découvrez pourquoi

CE QUE DÉPLORENT SES AVOCATS

Si cette demande de libération a été rejetée, les avocats de Cédric Jubillar et particulièrement maître Jean-Baptiste Alary ont toujours déploré que leur client soit perçu comme le coupable idéal. Et que les autres pistes n’aient pas été suffisamment creusées.

Delphine Jubilar et so mari. | Photo : facebook/delphine.aussaguel

Delphine Jubilar et so mari. | Photo : facebook/delphine.aussaguel

En ce qui concerne cette piste, les gendarmes ont déjà entendu l’individu en question, mais ils n’ont rien trouvé de probant. Le suspect a expliqué qu’il avait juste fait cela pour faire peur à cette ex-compagne.

Toujours est-il qu’auprès de Femme Actuelle, maître Alary estime qu’ils auraient dû être plus insistants dans leur investigation. Il se désole d’ailleurs du fait que l’ex-compagne de cet homme n’ait pas été auditionnée.

MÉTHODES DRASTIQUES D’INVESTIGATION

Bien qu’il jouisse encore de la présomption d’innocence, Cédric Jubillar demeure le principal suspect dans la disparition de sa femme. Ses avocats évoquent même les méthodes drastiques utilisées par les gendarmes dans le cadre des investigations. Dont entre autres, les écoutes ainsi qu’une puce GPS placée sous sa voiture.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Les postes connexes
Cédric Jubillar : "puce sous sa voiture", "écoutes", les méthodes drastiques des gendarmes
facebook.com/delphine.aussaguel Getty Images
Actu France Jul 26, 2021
Cédric Jubillar : "puce sous sa voiture", "écoutes", les méthodes drastiques des gendarmes
Delphine Jubillar : Une femme portant le même nom a été retrouvée en Espagne
facebook.com/delphine.aussaguel
Histoires virales Jul 19, 2021
Delphine Jubillar : Une femme portant le même nom a été retrouvée en Espagne
Cédric Jubillar : les pistes écartées par les enquêteurs
Getty Images
Actu France Jul 15, 2021
Cédric Jubillar : les pistes écartées par les enquêteurs
Cédric Jubillar : maintien en détention requis tandis que sa mère est "brisée"
Getty Images
Actu France Jul 06, 2021
Cédric Jubillar : maintien en détention requis tandis que sa mère est "brisée"