" J'ai été accusée à tort de maltraiter mes enfants " : l'histoire d'une mère de famille

Une mère de famille a été accusée à tort de maltraiter ses enfants. Celle-ci a même été visitée par ses services sociaux qui ont décidé de déchirer sa famille heureuse. 

C’est l’histoire d’une famille heureuse qui a vu sa vie basculer du tout au tout, après une malencontreuse erreur. Amomama vous propose de découvrir l’histoire de cette femme, qui a été accusé de maltraiter ses enfants

UN BÉBÉ MAL EN POINT

Tout a commencé lorsque la maman a senti que quelque chose n’allait pas avec son cinquième bébé, Zeydn. En effet, âgée de trois semaines, celle-ci avait des réactions étranges. 

“Je pouvais poser ma main sur son dos et sentir ses côtes sauter et craquer. Ça ne semblait pas la déranger.”

La maman, nerveuse, a alors décidé d’emmener la petite chez le pédiatre de la famille, qui l’a rassuré sur l’état de la petite. Cependant, six semaines plus tard, la petite a commencé à manifester le fait qu’il y avait quelque chose d’étrange. 

UNE LONGUE PROCÉDURE

Ce jour, ma maman dit l’avoir emmené chez un autre médecin, car son pédiatre habituel n’était pas disponible. Le médecin en question lui a alors demandé de faire des radiographies. 

“Cette fois-là, ils ne m'ont pas laissé entrer dans la chambre avec elle - ils m'ont fait rester dans le couloir. Je me suis dit : "C'est bizarre."

Après un moment, le médecin est sorti, et a expliqué à cette dernière que la patiente avait trois côtes fracturées, et une fracture sur le bras droit du bébé. Ce n’était pas tout, car le médecin l’annonçait avoir déjà appelé la police et les services sociaux. 

“Ils sont en route.”

UNE LONGUE HISTOIRE QUI SE TERMINE ENFIN

Ce jour-là, les autres enfants de la maman lui ont été retirés, et placés dans des familles d’accueil. La famille a été séparée pendant 10 mois. La femme explique que la petite était son premier bébé biologique avec son mari. Comme elle en a quatre autres d’une relation précédente qui étaient en bonne santé, les forces de l’ordre ont pensé que c’était son mari Anthony, l’adresseur. Cependant, la preuve que la petite souffrait d’une déficience des os a pu être prouvée. 

“Il a finalement diagnostiqué que Zeydn souffrait de rachitisme et du syndrome d'Ehlers-Danlos, la même maladie que Ryder, qui entraîne une hypermobilité des articulations”.

Une famille réunie.| Photo : Getty Images

Une famille réunie.| Photo : Getty Images

Après une longue procédure et énormément de tracas, sa famille a fini par être réunie à nouveau. 

Abonnez-vous à Amomama sur Google News, et découvrez l'histoire de cet enfant qui a été abandonné par son père.

Les postes connexes
Mon père m’a confiée à une famille d’accueil car je lui rappelais maman : histoire du jour
Shutterstock
Histoires Aug 03, 2021
Mon père m’a confiée à une famille d’accueil car je lui rappelais maman : histoire du jour
J’élève l'enfant de ma soeur, mais mes parents me détestent toujours : histoire du jour
Histoires virales Aug 03, 2021
J’élève l'enfant de ma soeur, mais mes parents me détestent toujours : histoire du jour
Je dois élever l'enfant d'un autre pendant que sa mère s'amuse à des soirées : histoire
Shutterstock
Histoires virales Jul 31, 2021
Je dois élever l'enfant d'un autre pendant que sa mère s'amuse à des soirées : histoire
Les médecins ne comprennent pas pourquoi elle hait l’enfant à qui elle a donné naissance
Histoires Jul 31, 2021
Les médecins ne comprennent pas pourquoi elle hait l’enfant à qui elle a donné naissance