Jean-Jacques Goldman a perdu son amie : elle a été poignardée

Flash back. En 1989, la jeune Sirima a perdu la vie à cause de la jalousie de son compagnon. Zoom sur la disparition d’une jeune artiste française qui avait pourtant une carrière pleine de promesse.

En 1987 une chanson de Jean-Jacques Goldmann faisait fureur sur les ondes des radios francophones. Interprétée en duo avec Sirima, une jeune artiste repéré par le chanteur “Là-bas” a marqué toute une génération. Malheureusement, la jeune femme a eu un triste sort.

SES DÉBUTS

“Là-bas” est un titre bien connu de tous les fans de Jean-Jacques Goldmann. Interprétée en duo avec Sirima une jeune fille originaire du Sri-Lanka, la chanson sortie en 1987 fait partie des titres culte de la scène musicale française.

Jean-Jacques Goldman sur le plateau de l'émission de télévision C'est encore mieux l'après-midi. | Photo : Getty Images

Jean-Jacques Goldman sur le plateau de l'émission de télévision C'est encore mieux l'après-midi. | Photo : Getty Images

Pour la petite histoire, la jeune femme avait quitté l’Angleterre afin de faire carrière dans l’hexagone. La jeune fille, à l’époque, âgée d’une vingtaine d’année, a commencé à vivre en étant une jeune fille au pair. Elle chantait dans les rues, dans le métro parisien et dans les restaurants chinois. 

Un beau jour son chemin a croisé celui d’un musicien d’origine laotien. Très vite, les deux artistes tombèrent amoureux l’un de l’autre. 

RENCONTRE AVEC GOLDMANN

À force de persévérance, la jeune fille a fini par se faire remarquer par un professionnel de la musique, alors qu’elle chantait dans le métro parisien. Le professionnel en question, travaillait avec Jean-Jacques Goldmann.

Jean-Jacques Goldman sur scène | Photo : Getty Images

Jean-Jacques Goldman sur scène | Photo : Getty Images

Une fois que le chanteur a rencontré la jeune fille au regard félin, il a été subjugué par l’aura et le charisme de celle-ci. Il n’en fallait pas plus pour le convaincre de chanter avec elle pour un de ses titres.

Lire aussi : Jean-Jacques Goldman, très discret, sort du silence pour se lancer dans une bataille

UNE RELATION “TOXIQUE”

Le succès de la chanson interprétée par Goldmann et Sirima ne s’est pas fait attendre. Du jour au lendemain, elle est passée du métro parisien aux scènes les plus prestigieuses. Malheureusement, tout n’était pas si rose en coulisse.

Jean-Jacques Goldman sur scène | Photo : Getty Images

Jean-Jacques Goldman sur scène | Photo : Getty Images

En effet, Sirima souffrait beaucoup d’une relation amoureuse qu’on qualifierait de toxique. Ce dernier était à la fois son compagnon et le père de son fils, Kym.

"Elle n'a jamais parlé de violences physiques, mais c'était dans la dureté puisqu'il avait une double vie. Il avait femme et enfants”,

confiait Bénedicte Lesage, productrice du clip Là-bas.

UNE FIN TRAGIQUE

À mesure que son succès grandissait, le compagnon de la jeune femme devenait de plus en plus jaloux. L’homme avait la main légère et Sirima était désemparée.

Jean-Jacques Goldman sur scène | Photo : Getty Images

Jean-Jacques Goldman sur scène | Photo : Getty Images

Sirima essayait bien de cacher les traces laissées par les coups que ce soit sur son corps ou sur son visage, mais il était évident qu’elle n’en pouvait plus. La nuit du 6 au 7 décembre 1989, elle a fini par le quitter.

Ne pouvant se résoudre au départ de Sirima, l’homme se met dans un état de colère extrême. Il prend un couteau dans leur cuisine et le plante en plein cœur. Au moment de faits, Kym, leur fils, n’avait qu’un an.

La disparition de la jeune Sirima a ému la France entière. Ce drame hantera  Jean-Jacques Goldmann pendant de nombreuses décennies.

Suite à ce meurtre, l’homme a été condamné à 9 ans de réclusion criminelle avant de se faire expulser en 1996. Face aux enquêteurs, le meurtrier de Sirima avait déclaré qu’il craignait de la voir partir avec un autre.

Jean-Jacques Goldman sur scène | Photo : Getty Images

Jean-Jacques Goldman sur scène | Photo : Getty Images

“Nous l'avons entendu en cour d'assises la version de l'accusé qui évidemment a fait passer une sorte de responsabilité sur la victime qu'il a créée”,

a déclaré son avocat.

Les cendres de Sirima Wiratunga reposent dans le canal Sain-Martin, à un endroit qui se trouve tout près de l’appartement où on l’a assassinée.

Pour tout savoir sur vos stars préférées, n’hésitez pas à vous abonner à AmoMama sur Google News.

Les postes connexes
J’ai hébergé une SDF et j’ai été choquée de découvrir qui elle était : histoire du jour
shutterstock
Histoires Jul 31, 2021
J’ai hébergé une SDF et j’ai été choquée de découvrir qui elle était : histoire du jour
Mes enfants n’ont rien à manger alors que la secrétaire de mon mari porte des diamants
Shutterstock
Histoires Jul 30, 2021
Mes enfants n’ont rien à manger alors que la secrétaire de mon mari porte des diamants
EXCLU. Yann-Alrick Mortreuil sur la paternité : sa fille Cora, DALS, perte d’audition
Getty Images
Vie May 20, 2021
EXCLU. Yann-Alrick Mortreuil sur la paternité : sa fille Cora, DALS, perte d’audition
Michel Leeb après le cancer de sa fille : “un ciel bleu après la tempête” dans la famille
Getty Images
Célébrités May 03, 2021
Michel Leeb après le cancer de sa fille : “un ciel bleu après la tempête” dans la famille