"Au final, cette décision me convient" : la lettre de Cédric Jubillar à ses proches

Depuis le 18 juin 2021, Cédric Jubillar est en détention provisoire à la prison de Seysses – Toulouse. Alors que son appel pour sa remise en liberté en juillet 2021 a été rejeté, l’artisan de 33 ans a décidé de refaire une seconde demande.

Depuis le dernier rebondissement dans l’affaire de la disparition mystérieuse de Delphine Jubillar, son mari Cédric est considéré comme le principal suspect. Alors qu’il est incarcéré depuis plus de deux mois, le trentenaire a écrit une lettre à ses proches dans laquelle il se dit innocent, comme l’a rapporté BFMTV.

POURTANT IL SE DIT INNOCENT

Huit mois après la disparition mystérieuse de Delphine Jubillar, les recherches n’avancent pas. Le dernier rebondissement qu’a connu cette affaire date du 18 juin 2021, avec la mise en cause de Cédric Jubillar pour "meurtre sur conjoint", et son incarcération provisoire au centre d’arrêt de Seysses.

Même s'il clame son innocence, le mari de l’infirmière reste pointé du doigt comme étant le suspect numéro 1, dans la disparition de la maman de deux enfants. Et la raison, ses nombreuses hypothèses données sur le départ de son épouse, mais également la violente dispute entre les tourtereaux le soir de sa disparition, comme l'ont rapporté les différents témoignages.

Même si aucun n’a pour l’heure été retrouvé, de nombreuses analyses sont entrain d’être faites. Mais pendant ce temps, les avocats de l’accusé ont une fois de plus réitéré une demande la remise en liberté pour Cédric, plus d’un mois après le premier rejet.

UNE LETTRE À SES PROCHE

Depuis plus de deux mois, Cédric Jubillar médite sur son sort derrière les barreaux de la prison de Seysses, cependant, le trentenaire continue de clamer son innocence, comme il l’a confié dans une missive à l’endroit de ses proches.

Il faut dire que la nouvelle vie de Cédric Jubillar en prison n’est pas une partie de plaisir pour le trentenaire. Selon ses avocats, il a été placé en cellule d’isolement pour sa sécurité.

 Cependant, les traitements qu’il y subi sont dégradants et inhumains. À en croire BFMTV, le trentenaire semble tant bien que mal accepter son sort, comme il l’a confié à ses proches.

"J'ai été placé à l'isolement pour ma protection et au final cette décision me convient",

a-t-il écrit dans sa lettre, tout en précisant qu’il n’avait pas droit aux visites, ni même au parloir.

CÉDRIC JUBILLAR MENACÉ DE MORT

Il ne se passe pas un jour sans que Cédric Jubillar soit indexé pour le "meurtre de sa femme". Alors qu'il clame haut et fort son innocence, le trentenaire reste le principal suspect devant la loi et les proches de l'infirmière.

Cependant, le père de famille reçoit des menaces de mort. Inquiet pour sa vie, il a décidé de riposter. 

N’oubliez pas de vous abonner à AmoMama sur Google News ! 

Les postes connexes
Cédric Jubillar détenu dans des "conditions absolument terribles" : Mise à jour
Shutterstock + Getty Images + twitter.com/CNEWS
Actu France Aug 25, 2021
Cédric Jubillar détenu dans des "conditions absolument terribles" : Mise à jour
Delphine Jubillar "aurait pu tout quitter pour faire le djihad", selon Cédric
facebook.com/delphine.aussaguel
Actu France Aug 25, 2021
Delphine Jubillar "aurait pu tout quitter pour faire le djihad", selon Cédric
Cédric Jubillar au plus bas : "Je ne sais pas comment il a fait pour ne pas se suicider"
facebook.com/delphine.aussaguel
Actu France Aug 16, 2021
Cédric Jubillar au plus bas : "Je ne sais pas comment il a fait pour ne pas se suicider"
Cédric Jubillar : "Un zombie" - ce surnom effrayant lui a été donné par ses voisins
twitter.com/purepeople
Actualités Aug 11, 2021
Cédric Jubillar : "Un zombie" - ce surnom effrayant lui a été donné par ses voisins