Delphine Jubillar : Cédric explique pourquoi il a utilisé la machine à laver à 4h du matin

Dans l'affaire Jubillar, les enquêteurs sont particulièrement perplexes, sur la raison qui avait incité Cédric Jubillar à utiliser la machine à laver à 4 heures du matin. La Dépêche vient notamment de révéler les explications du mari.

Depuis la nuit du 15 au 16 décembre 2020, tous les regards sont braqués sur la famille Jubillar. Et à juste titre, car Delphine Jubillar reste introuvable. Si l’enquête est toujours en cours, Cédric Jubillar est mis en examen pour “meurtre aggravé” depuis le 18 juin 2021.

Les envies de lessives nocturnes de l'artisan plaquiste sont d’ailleurs au cœur des investigations. La Dépêche vient notamment de révéler les explications du suspect, sur ce détail intriguant.

LA FAMEUSE COUETTE

Depuis l’incarcération de Cédric Jubillar, ses avocats se démènent pour l’en faire sortir, mais certains éléments du dossier compliquent leur tâche. Parmi lesquels, la couette de l'infirmière.

Les gendarmes chargés de l’affaire sont extrêmement intrigués par le comportement de l’époux, au moment des faits. Alors qu’il venait de les appeler pour signaler la disparition de sa femme, il a eu l’idée de mettre cette fameuse couette dans la machine à laver.

Dominique Alzaeri, le procureur de la République de Toulouse, avait notamment déclaré

“Il explique que les chiens ont peut-être sali l’édredon donc ils étaient en train de le laver.”

Il rajoute même qu’il est perplexe par rapport au fait qu’il y ait pensé à 4h50 du matin, alors même que sa femme venait de disparaitre.

Lire aussi : La lettre de Cédric Jubillar à ses proches : "Au final, cette décision me convient"

LA VERSION DE CÉDRIC JUBILLAR

Mercredi 25 août 2021, la Dépêche a mis la main sur la version que le mari a fournie aux enquêteurs. Si ces derniers ont tendance à penser qu’en agissant de la sorte, il voulait se débarrasser d'éventuelles preuves, le principal intéressé a une tout autre explication.

“Cédric Jubillar indiquait qu’il ne savait pas quoi faire en attendant l’arrivée des gendarmes (...) C’était pour m’occuper”,

a-t-il expliqué aux gendarmes.

Quoi qu'il en soit, la couette est analysée depuis fin juillet. Si les experts se penchent toujours dessus, les avocats de Cédric Jubillar crient au scandale. Il s’indigne qu’un élément d’une telle importance ait été analysé aussi tardivement. Surtout qu’ils sont confiants par rapport aux résultats d'analyse.

En attendant, l’époux de Delphine Jubillar est toujours suspecté. Toutefois, ses avocats ne cessent de faire appel pour essayer de le faire libérer.

UNE HYPOTHÈSE DE CÉDRIC 

Le plus troublant dans l’affaire Jubillar, c’est que les enquêteurs n’ont même pas de scène de crime sur laquelle enquêter. Ce qui fait émerger de nombreuses hypothèses sur ce qui aurait pu lui arriver. Son mari pense même qu’elle aurait pu tout quitter pour faire “le djihad”.

Abonnez-vous‌ ‌à‌ ‌AmoMama‌ ‌sur‌ ‌‌Google‌ ‌News‌ ‌!‌

Les postes connexes
Delphine Jubillar : Une phrase pleine de sens racontée par Louis, son fils de 6 ans, à propos de la dernière nuit
twitter.com/Letribunaldunet
Actu France Aug 18, 2021
Delphine Jubillar : Une phrase pleine de sens racontée par Louis, son fils de 6 ans, à propos de la dernière nuit
Cédric Jubillar : Du sang trouvé sur son pyjama
Shutterstock + Getty Images
Actu France Jul 07, 2021
Cédric Jubillar : Du sang trouvé sur son pyjama
Affaire Jubillar : 10 faits qui ont mené Cédric Jubillar en prison, selon Femme Actuelle
Getty Images
Histoires Jun 23, 2021
Affaire Jubillar : 10 faits qui ont mené Cédric Jubillar en prison, selon Femme Actuelle
Delphine Jubillar : Le podomètre, la couette dans la machine à laver - Les éléments qui ont prouvé la culpabilité de Cédric
facebook.com/delphine.aussaguel + Getty Images
Actu France Jun 18, 2021
Delphine Jubillar : Le podomètre, la couette dans la machine à laver - Les éléments qui ont prouvé la culpabilité de Cédric