À propos AM
Célébrités

11 octobre 2021

Battue, trahie et mendiante : Eva Darlan révèle sa vie actuelle à 2 000 euros par mois

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail
Chargement...

Annonces

Certaines personnes découvrent généralement assez tôt que l'enfer existe bel et bien sur terre, c'est le cas de l'actrice Eva Darlan. Des années après le martyr qu'elle a subi des mains de son ex-mari, elle a enfin décidé de se libérer de ses souvenirs douloureux.

Les violences conjugales sont le lot de nombreuses femmes qui peinent souvent à admettre cette triste réalité par crainte d'être jugées. Ce n'est plus le cas d'Eva Darlan qui a décidé de battre pour recouvrir sa joie de vivre. La comédienne a décidé de raconter son douloureux parcours.

UNE RELATION DANGEREUSE

Eva Darlan est de retour sur les écrans avec un nouveau téléfilm "Meurtre à Lille". Un titre assez évocateur, au vu du calvaire qu'elle a vécu. Cet enfer, l'actrice l'avait quelque peu évoqué dans son livre "Crue et nue, le manifeste de mon corps" paru aux éditions Jean-Claude Gawsewitch en 2013.

Chargement...
Chargement...

Annonces

La comédienne y avait expliqué que pendant 8 ans, elle avait été sous l'emprise d'homme qui s'était présenté à elle comme un sauveur. Tout avait pourtant bien commencé entre eux. Au départ, il était charmant, amoureux. Un tableau idyllique pour l'actrice qui sortait d'une mauvaise passe.

Chargement...

Annonces

Au bout de six mois, ils s'étaient mariés. Malheureusement pour elle, au lendemain de la célébration, le chevalier blanc avait tombé le masque, dévoilant ainsi l'affreux monstre qu'il cachait au fond de lui. Elle raconte :

"Ça ne commence pas par des coups ! Ça commence par le bel amour extraordinaire. Les coups arrivent très à la fin".

Le processus avait été long et douloureux. Ce fut d'abord des piques et des mots blessants, dépréciateurs, puis vint des menaces à peine voilés. Au fil des mois, des années, ce fut l'escalade, jusqu'à ce qu'une terrible haine surgisse et là, c'était le début de la fin.

"Il a fallu qu'arrivent les coups et la découverte d'un véritable réseau de maîtresses pour que je comprenne que j'avais affaire à un pervers narcissique, un fou... J'ai fait mes valises",

Chargement...

Annonces

explique l'actrice encore sous le coup de l'émotion malgré les années.

LA LUTTE CONTINUE

Chargement...

Annonces

Traumatisée par ces années qu'elle venait de traverser, et plus encore par la récente pluie de coups qu'elle venait de subir, l'actrice avait failli être hospitalisé. Elle avait dû prendre de nombreux médicaments pour retrouver sa santé.

Envahie par la culpabilité, elle ne cessait de se dire que sa fille n'avait pas eu de chance de l'avoir pour mère. Ce sentiment de culpabilité était principalement dû au fait que, à partir du moment où il avait commencé à porter la main sur elle, elle s'était attelée à cacher les marques pour préserver son enfant.

Désormais libérée, elle avait pu avoir la satisfaction d'être reconnue comme victime. Son bourreau quant à lui avait écopé de 3 mois de prison avec sursis, il avait également été condamné à verser une amende de 1 500 € à Eva Darlan.

Chargement...

Annonces

Néanmoins, elle aura chèrement payé cette liberté retrouvée. En effet, à la suite de ce divorce, l'actrice avait été ruinée, son ex-mari lui ayant tout prix. Elle vit dorénavant avec 2 000 € par mois. Ce qui ne l'atteint pas particulièrement.

Chargement...

Annonces

Le fait d'avoir vécu ces violences, ces humiliations et ces brimades lui ont permis d'avoir une autre approche de la vie. Elle s'est engagée dans la lutte pour les droits des femmes et ne manque jamais de soutenir les associations qui œuvrent en faveur de l'égalité et de la parité au sein des institutions culturelles.

TUEURS À GAGES

Tous comme certains hommes, il y a des femmes capables des pires horreurs à l'instar de Béatrice Edouin qui avait engagé deux hommes pour supprimer son amant. Zoom sur cette affaire qui avait défrayé la chronique au début des années 2000.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Chargement...
Chargement...

Annonces