Jean-Pierre Coffe : rentré plus tôt , il a vu sa femme qui avait avorté dans la salle de bain

Pauline
08 janv. 2022
16:30
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Expert en gastronomie française, Jean-Pierre Coffe aura vécu pour son art. Mort à l'âge de 78 ans, il a eu une vie bien remplie, il a aussi connu de nombreux drames comme ce jour où il a trouvé sa femme en train d'avorter dans la salle de bains.

Annonces

Jean-Pierre Coffe est mort le 30 mars 2016. Malgré le temps qui passe, le célèbre critique gastronomique, qui était connu pour son franc-parler et ses coups de gueule, continue à hanter les mémoires. AmoMama vous invite à découvrir quelques pans de sa vie privée qui a été marquée par de graves tragédies.

QUI ÉTAIT JEAN-PIERRE COFFE

Jean-Pierre Coffe avait vu le jour le 24 mars 1938 en Meurthe-et-Moselle, plus précisément dans la commune de Lunéville. Les drames qui le suivront toute sa vie avaient commencé assez tôt. En effet, il n'avait que 2 ans quand son père avait été tué lors d'un affrontement en 1940. Il devenait ainsi pupille de la nation.

Annonces

Au cours de l'été 1945, Jean-Pierre Coffe est envoyé en vacances par la Croix-Rouge dans une famille de fermiers à Montmelon-Dessous, en Suisse. Il y resta 2 ans. Il y découvrir les plaisirs simples de la vie et le respect de la nature. Toute sa vie, Jean-Pierre Coffe gardera un souvenir particulier de cette période de sa vie.

Jean-Pierre Coffe | photo : Getty Images

Annonces

Rentré à Paris, l'adolescent était allé vivre dans un pensionnat avant de s'inscrire au Cours Simon. Parallèlement, il fit des petits boulots de nuit, ce qui lui permettait de subvenir à ses besoins. Pendant la guerre d'Algérie, il s'engagea dans l'armée où il servit pendant 3 ans.

Jean-Pierre Coffe fut pendant un temps directeur commercial pour les Éditions Robert Laffont. Par la suite, il décida de devenir son propre patron, ce qui l'amena à ouvrir deux restaurants à Paris. En 1985, ce fut la faillite et le chroniqueur fut contraint d'abandonner son projet. Cette expérience lui permit toute de même de mettre un pas dans l'univers de la télévision.

Un pas qu'il capitalisa en 1986 en intégrant l'émission "Les Grosses têtes" qu'il quitta en 2010. Il anima d'autres émissions comme "ça se bouffe, ça se mange" ou encore "On va se gêner". Hors caméra, il a écrit de nombreux livres, dont la plupart traite de la gastronomie et du jardinage.

Annonces

Solitaire dans l'âme, Jean-Pierre Coffe n'a jamais trouvé le réconfort dans la vie parisienne, aussi s'était-il installé en campagne, près de Châteaudun, dans l'Eure-et-Loir.

LES RAISONS DE SA MORT

Le 29 mars 2016, Jean-Pierre Coffe mourrait des suites d'une crise cardiaque à l'âge de 78 ans. C'est son compagnon qui avait alors eu la lourde charge d'annoncer son décès au monde entier. Malgré ces coups de gueule légendaires, le chroniqueur était très aimé de ses concitoyens.

Jean-Pierre Coffe | photo : Getty Images

Annonces

Nombreux étaient ceux qui avaient tenu à lui saluer sa mémoire, soulignant au passage l'homme d'exception qu'il était. C'est ainsi que dans son hommage, Laurent Ruquier avait déclaré :

"J'aimerais tellement qu'il m'engueule encore".

L'animateur des "Grosses têtes" n'était pas le seul à se fendre d'un message. En effet, des personnalités issues de toutes les couches de la société comme François Hollande, Anne Hidalgo, François de Rugy ou encore l'humoriste Laurent Baffie, avaient saisi leurs comptes Twitter pour exprimer leur peine face à cette perte immense.

Une semaine après le décès du chroniqueur, son compagnon avait dévoilé les dernières heures de ce dernier dans le magazine Paris Match. Il avait déclaré que Jean-Pierre Coffe avait passé une bonne journée, il s'était ensuite rendu dans sa chambre pour se reposer.

Annonces

Aux alentours de 23 heures, il avait appelé son compagnon pour lui dire qu'il n'allait pas bien et qu'il voulait aller aux urgences. Très inquiet, le compagnon du critique gastronomique avait appelé les pompiers, mais à leur arrivée, il était déjà trop tard. Ils avaient essayé de le réanimer sans succès.

MORT DE SA FILLE

Aimé par le public et par ses collègues, Jean-Pierre Coffe n'a pourtant pas eu une vie facile. Au cours de sa vie, il avait épousé trois femmes avec qui, il avait eu des relations très tumultueuses qui s'étaient toutes soldées par un divorce.

Annonces

Jean-Pierre Coffe | photo : Getty Images

Peu disposé à faire des révélations sur sa vie privée, Jean-Pierre Coffe s'était tout de même confié dans son livre intitulé "Une vie de Coffe". Il y avait fait des révélations sur son enfance difficile ainsi que sur sa vie d'adulte. Il y avait notamment évoqué l'accident de voiture dont il avait été victime alors qu'il revenait d'une visite à Lyon chez Paul Bocuse.

Annonces

Cet accident avait laissé Jean-Pierre Coffe paralysé pendant deux ans. Il avait fallu une rééducation particulièrement douloureuse et des opérations chirurgicales pour qu'il puisse retrouver l'usage de ses jambes. Il avait confié en 2013 dans "La parenthèse inattendue" qu'il avait même eu des pensées suicidaires à cette époque.

Jean-Pierre Coffe avait aussi révélé dans son livre autobiographique qu'il avait perdu un enfant, une fille. Elle avait 37 ans quand elle était morte d'un cancer, une perte dont il s'est difficilement remis.

IL A RETROUVÉ SA COMPAGNE EN "SANG"

Autre tragédie dans la vie de Jean-Pierre Coffe, la mort de son petit garçon avant sa naissance. Cette histoire éprouvante, il l'avait confié à Sophie Davant dans "C'est au programme". À l'époque, il était en couple avec une danseuse professionnelle.

Annonces

Jean-Pierre Coffe | photo : Getty Images

Cette dernière avait connu sa part de malheurs. En effet, elle avait eu une fille de son premier mari, mais celle-ci était morte dans un accident de voiture. Au départ, tous les deux avaient eu envie de fonder une famille, d'avoir un autre enfant.

Annonces

Lorsqu'elle était tombée enceinte, la compagne de Jean-Pierre Coffe n'avait plus voulu de l'enfant si bien qu'un jour, en rentrant chez lui à l'improviste, il avait trouvé sa compagne assise dans la salle de bains, couverte de sang. Ce n'est qu'à ce moment-là qu'il avait remarqué le corps de son fils, mort. La jeune femme s'était fait avorter.

Cet événement avait traumatisé le chroniqueur qui s'était, par la suite, jeté à corps perdu, dans le travail, s'étourdissant dans les bras des femmes pour oublier. Il n'a plus jamais voulu avoir d'autres enfants.

SON AMOUR POUR UN HOMME

Au milieu de cet océan de malheurs et de tourments, Jean-Pierre Coffe avait fini par trouver l'amour dans les bras d'un homme prénommé Christophe. Lui, qui n'avait jamais caché sa bisexualité, avait décidé en 2013 d'officialiser sa relation.

Annonces

Jean-Pierre Coffe | photo : Getty Images

Sur Europe 1, l'amateur de la bonne cuisine avait confié son désir de se marier avec son partenaire. Un désir qui n'était visiblement pas partagé puisqu'il avait annoncé sur le plateau de "Touche pas à mon poste" que son compagnon avait décliné sa demande en mariage.

Malgré ce refus, le couple a été heureux. C'est d'ailleurs dans les bras de son compagnon que Jean-Pierre Coffe avait rendu son dernier souffle, pour le plus grand désarroi de ce dernier.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Annonces