Un homme riche met de côté un sac sale de noix que sa vieille grand-mère lui a donné, il l'ouvre à son décès : histoire du jour

Sedera Raliniainjanahary
06 déc. 2021
20:00
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail
Annonces

Un homme riche jette négligemment dans un tiroir le sac de noix que sa grand-mère lui a offert et finit par l'oublier. Cependant, suite au décès de celle-ci, il a décidé d'ouvrir le fameux sac et n'a pu contenir ses larmes après.

"Je suis en retard, grand-mère. Je vais rater le vol. Je le prendrai une autre fois", crie Stan alors qu'il s'apprête à partir. Il travaillait en tant que data scientist à New York et était venu passer le week-end avec sa mère et sa grand-mère, qui vivaient dans la campagne texane.

Le père de Stan est décédé alors qu'il n'avait que 5 ans, et depuis, sa mère et sa grand-mère l'avaient élevé seules. Lorsque Stan était à l'université, il leur rendait souvent visite pendant les week-ends, mais après avoir trouvé un emploi, ses visites se sont réduites et il vient rarement les voir. 

Annonces

Stan n'a ouvert le cadeau de sa grand-mère qu'après son décès | Photo : Shutterstock

Alors qu'il se préparait à se rendre à l'aéroport ce jour-là, sa grand-mère l'a arrêté, lui disant qu'elle avait un cadeau spécial pour lui. "Tu vois, maman, j'adore grand-mère, mais je ne suis pas un enfant ! Il faut que grand-mère comprenne ça !", exprime-t-il son mécontentement à sa mère, Lily. Mais sa mère lui a expliqué que sa grand-mère serait contrariée s'il partait sans accepter son cadeau, alors Stan a accepté d'attendre. 

Annonces

Cependant, il vérifiait constamment sa montre, s'impatientant à l'idée qu'il pourrait manquer le vol à cause de sa grand-mère. "Je suis désolé, mais je dois partir maman. Si j'attends encore 5 minutes, je vais devoir prendre un vol de correspondance !", dit-il en récupérant ses bagages. Mais juste à ce moment-là, Elyse est sortie de la cuisine.

"Je suis là, oui, prends ça", dit-elle en lui tendant un vieux sac en toile de jute fait main et rempli de noix. "Tu manges toutes ces noix chères de la ville qui ne sont même pas bonnes. Cette année, nous avons eu une bonne production de noix, alors j'en ai gardé pour toi."

"Sérieusement, grand-mère ? Tu voulais que j'attende un sac de noix bon marché ? Et c'est quoi ce sac ?", a dit Stan en fronçant les sourcils. "J'aurais pu les prendre plus tard. À cause de ces stupides noix, je vais être en retard !"

Annonces

"Mais chéri..." Avant qu'Elyse puisse dire quoi que ce soit, Stan l'a coupée.

"Ouais, ok, Grand-mère ! Je sais que tu vas dire que les noix sont bonnes pour ton cerveau et tout ! Ok, d'accord ! Maintenant laisse-moi partir !" Stan embrassa Elyse sur les joues, serra sa mère dans ses bras, et sauta dans un taxi pour l'aéroport.

Stan vérifiait constamment sa montre, de peur de ne pas arriver à l'aéroport à l'heure | Photo : Pexels

Annonces

En arrivant chez lui, il a jeté négligemment le sac de noix dans le tiroir de la cuisine, se demandant pourquoi sa grand-mère en fait tout un plat. “Combien coûtent ces noix ? Ça doit être quelque chose de cher pour Grand-mère, mais c'est un cadeau si peu cher pour n'importe qui, pour être honnête !” Il ricana en fermant le tiroir de la cuisine.

Le lendemain, au bureau, sa grand-mère l'appelle pour lui demander s'il a aimé son cadeau. "Tu as aimé les noix, chéri ? Ne sont-elles pas incroyables ?"

"Eh bien, oui, grand-mère, elles étaient bonnes", a menti Stan. "J'en ai partagé un peu avec mes voisins. Je suis sûr qu'ils l'ont aimés aussi."

Annonces

"Vraiment, chéri ? Oh, je suis si heureuse que tu les aies aimés !", dit Elyse, ravie. "La prochaine fois que tu viendras, je t'en donnerai d'autres, d'accord ?".

"Bien sûr, grand-mère !", dit Stan, en espérant qu'elle ne le prenne pas au sérieux. "Bref, je dois aller à une réunion grand-mère, alors je t'appellerai plus tard !"

"Bien sûr, chéri", dit Elyse, puis elle raccroche le téléphone.

Elyse appelle et demande à Stan s'il a aimé son cadeau : Pexels

Annonces

Quelques jours plus tard, Elyse a rappelé, mais Stan n'a pas répondu. Il savait que c'était juste un autre appel pour lui demander des nouvelles de ses noix, s'il avait mangé ou si sa santé était bonne. Il a mis son téléphone en mode silencieux et est retourné au travail.

Les choses ont continué comme ça pendant presque une semaine, et Stan a continué à ignorer ses appels. Un jour, il a appelé sa mère et lui a dit d'expliquer à sa grand-mère, Elyse, de ne pas l'appeler fréquemment, car il travaillait sur un projet et serait occupé. Mais une semaine plus tard, il a regretté d'avoir dit ça.

"Ta grand-mère est à l'hôpital, chéri", dit Lily en sanglotant au téléphone. "Elle est tombée dans les escaliers cet après-midi et n'a pas repris conscience. Je suis très inquiète pour elle."

Annonces

"Quoi ? ! Qu'ont dit les médecins ? Grand-mère va s'en sortir, non ?", demanda Stan, inquiet. 

"Ils disent que si elle ne reprend pas conscience, on risque de la perdre ! Je ne sais pas quoi faire, chéri. J'ai peur !" Lily a éclaté en sanglots.

Elyse a été admise à l'hôpital | Photo : Pexels

Annonces

"Ok, maman, tout d'abord, calme-toi," Stan l'a réconfortée. "Je serai là dès que possible. Je prendrai le prochain vol, d'accord ? Rien de mal ne va arriver à grand-mère !"

"Oui, chérie, viens le plus vite possible. Je ne pense pas être capable de tout gérer toute seule."

"Ne t'inquiète pas, maman. Je serai bientôt là", a dit Stan, et il a raccroché le téléphone. Il a demandé un congé à son patron et a pris le premier vol pour le Texas.

Lorsqu'il est arrivé à l'hôpital, il a vu sa mère sangloter de façon incontrôlable devant la chambre d'Elyse. "Maman !" Stan a fondu en larmes. "S'il te plaît, ne pleure pas. Grand-mère va s'en sortir !"

Annonces

"Je l'espère aussi, chérie", a sangloté Lily. "Je n'aurais pas dû la laisser seule à la maison. Tout est de ma faute, chéri. Tout est de ma faute."

"Non, maman !", a dit Stan en la serrant dans ses bras. "C'était juste un accident. Grand-mère ne nous laissera pas comme ça. Elle m'a promis qu'elle m'apporterait des noix quand je viendrais la voir la prochaine fois. Elle ne peut pas rompre sa promesse comme ça", poursuit-il, les larmes aux yeux, espérant qu'Elyse se remettra vite. Mais le lendemain, lorsque le médecin est allé voir Elyse, elle est morte.

Elyse est décédée | Photo : Shutterstock

Annonces

Stan a organisé les funérailles d'Elyse, et après le départ de tout le monde, il a pris sa mère avec lui et est rentré à New York. Il avait déjà perdu du temps avec sa grand-mère, il ne voulait pas en perdre aussi avec sa mère. 

Pendant des jours, il a essayé de reprendre sa vie normale, mais il n'y arrivait pas. Il s'est assis seul dans sa chambre, pleurant, se maudissant d'être un horrible petit-fils. “Je regrette de ne pas avoir décroché quand tu as appelé ! Pardonne-moi, grand-mère ! Pardonne-moi pour ce que j'ai fait !”

Un jour, alors qu'il était sur le point de partir au travail, il s'est rendu à la cuisine pour se faire un café quand il s’est rappelé de quelque chose. “Les noix !”, Stan se précipita vers le tiroir où il avait caché le sac et l'ouvrit.

Annonces

Quand il a vu le sac plein de noix, il n'a pas pu s'arrêter de pleurer. Sa grand-mère avait enlevé les couvertures des noix et les avait placées dans une série de petites boîtes, chacune contenant un message pour lui. Les yeux de Stan se sont mis à déborder lorsqu'il a lu les messages qui y étaient inscrits. 

"Passe une merveilleuse journée, chéri ! N'oublie pas que deux noix par jour de la part de Grand-mère Elyse éloignent la mauvaise santé", disait le premier message avec un sourire. "Ouvre ça avec un sourire parce que grand-mère t'aime", disait un autre. "Tu te débrouilles très bien, chéri", disait le troisième. "Je suis fière de toi !"

Stan a découvert de petites boîtes de noix à l'intérieur du sac | Photo : Unsplash

Annonces

Stan a fondu en larmes en voyant les boîtes de noix joliment emballées. Et à partir de cette année-là, peu importe combien il était occupé, il s'est rendu chaque année sur la tombe de sa grand-mère avec un gâteau aux noix et s'est assis là pendant des heures, lui parlant de combien il l'aimait et des noix qu'elle lui avait données. 

“Tu vois, grand-mère ! J'ai acheté un gâteau aux noix pour toi ! Je suis désolé de ne pas avoir passé assez de temps avec toi, mais je veux que tu saches que je t'aime !”

Que pouvons-nous apprendre de cette histoire ?

  • Agissez avant qu'il ne soit trop tard. Stan n'a cessé de se reprocher d'avoir été un mauvais petit-fils après la mort d'Elyse. Les choses auraient été très différentes s'il n'avait pas été aussi froid avec sa grand-mère.
  • Les cadeaux peuvent être grands ou petits, mais ceux qui viennent du cœur sont les meilleurs de tous. Stan s'en est rendu compte lorsqu'il a ouvert le cadeau de sa grand-mère, mais il était déjà trop tard.
Annonces

Cette histoire est inspirée par l'histoire d'un de nos lecteurs et écrite par un rédacteur professionnel. Toute ressemblance avec de véritables noms ou lieux est une pure coïncidence. Toutes les images sont utilisées uniquement à des fins d'illustration. Partagez votre histoire avec nous ; elle changera peut-être la vie de quelqu'un. Si vous souhaitez partager votre histoire, envoyez-nous un mail à info@amomama.com.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Annonces