Une femme a qui on a dit qu'elle ne pouvait pas tomber enceinte accueille 2 bébés à quelques semaines d'intervalle

Sedera Raliniainjanahary
19 déc. 2021
06:40
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Une femme et son mari savaient qu'il était pratiquement impossible pour eux d’avoir des enfants - les médecins l'avaient dit - mais aujourd'hui, le couple a accueilli deux beaux enfants à quelques semaines d'intervalle. 

Annonces

Un jour, Roman Gokhman a reçu un courriel qui lui a fait faire les cent pas. Ce bel homme et fier papa se souvient encore de ce qu'il était en train de faire avant l'arrivée du courrier : peindre un mur dans la maison de Concord, en Californie, qu'il partage avec sa femme, Jennifer. 

C'était en préparation de la naissance de leur premier enfant, et le courriel provenait d'une jeune femme du Michigan. Elle a révélé qu'elle était enceinte d'une petite fille en bonne santé et qu'elle pensait que Roman et Jennifer feraient de bons parents.

Une photo de Jennifer Gokhman et de ses petits enfants | Photo : facebook.com/misseditor

Annonces

En fait, la jeune femme du Michigan a tiré cette conclusion après avoir lu leur profil sur un site d'adoption. Le courrier a poussé Roman à faire les cent pas, essayant de décider s'ils étaient prêts à accueillir deux nourrissons à quelques semaines d'intervalle. 

Il n'a fallu que quelques heures pour que le couple prenne une décision : ils le feraient. Les deux tourtereaux se sont rencontrés dans un cours de journalisme à l'université de l'Oregon en 2002. Après s'être fréquentés pendant quatre ans, ils se sont mariés dans l'espoir d'avoir des enfants comme tous les couples. 

Ni l'un ni l'autre n'étaient préparés aux luttes de fertilité qui ont suivi, mais ils ont suivi cette voie, qui les a menés à deux magnifiques bébés nés à seulement quelques semaines d’intervalle.

Annonces

Le couple s'est ouvert sur le parcours qui a amené leurs enfants de sept ans : le fils August, conçu par fécondation in vitro, et la fille Isabel, accueillie par adoption.

Annonces

ILS ONT D'ABORD EXCLU TOUTE INTERVENTION MÉDICALE

Selon ce que Jennifer a déclaré à PEOPLE, leur voyage a commencé lorsqu'ils ont appris qu'il serait pratiquement impossible pour eux d'avoir des enfants. Cela a poussé le couple à chercher une intervention médicale, qu'ils ont d'abord jugée trop coûteuse. 

“Le garçon a été diagnostiqué autiste quelques années après sa naissance.”

Annonces

Par la suite, ils se sont tournés vers l'adoption, une solution que Jennifer avait toujours souhaitée en plus d'avoir un enfant biologique. Après s'être inscrits auprès d'une agence début 2013, on leur a dit que cela pouvait prendre jusqu'à 15 mois pour être contacté par une mère biologique.

Roman se sentait assez impatient, alors ils ont également commencé le processus de FIV à peu près au même moment. Il y avait 30% de chances que les choses fonctionnent, et le couple n'avait pas de grands espoirs, mais en octobre 2013, Jennifer est tombée enceinte. 

Deux mois plus tard, ils ont été contactés par une mère prête à donner son enfant en adoption, et bien évidemment, ils ont sauté sur l'occasion car c'était toujours quelque chose qu'ils désiraient. 

Annonces

LE TIMING ÉTAIT DIFFICILE 

Le timing de toute l'affaire a été très difficile ; Isabel est venue en premier, suivie d'August sept semaines plus tard.

Annonces

Comme la césarienne de la mère biologique était sans cesse retardée, ils ont manqué la naissance d'environ 20 minutes. D’ailleurs, il a fallu beaucoup de conduite imprudente pour arriver aussi tôt, mais lorsqu'ils ont amené Isabel dans la chambre, Jennifer et Roman ont su que tout cela en valait la peine. 

ILS LES APPELLENT DES JUMEAUX

Roman et sa femme considèrent leurs enfants comme des jumeaux pour une bonne raison. Ils ont confié à PEOPLE que parfois, Isabel est la seule à calmer les crises d'August. 

Annonces

Le garçon a été diagnostiqué autiste quelques années après sa naissance, ce qui le rend un peu différent de sa sœur, mais les deux s'entendent extrêmement bien lorsqu'ils ne sont pas engagés dans les chamailleries habituelles entre frères et sœurs.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Annonces

Les informations délivrées dans cet article ne peuvent en aucun cas se substituer à un avis, diagnostic ou traitement médical professionnel. Tout le contenu, y compris le texte et les images contenues sur, ou disponibles à travers ce AmoMama.fr sont fournis à titre informatif. Le AmoMama.fr ne saurait être tenu responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations à la suite de la lecture de cet article. Avant de commencer un traitement quelconque, veuillez consulter votre fournisseur de soins de santé.