"Je l’ai enterrée à la ferme" : "peut-être bipolaire", Cédric Jubillar aurait fait des confidences à sa compagne qui vient d'être libérée

Pauline
18 déc. 2021
07:00
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Le 15 décembre 2021, l'affaire Jubillar prenait une nouvelle tournure. Après la mise en examen de Cédric Jubillar en juin 2021, c'était autour de sa compagne Séverine d'être placée en garde à vue. AmoMama vous invite à découvrir les dernières nouvelles.

Annonces

Delphine Jubillar a disparu de son domicile dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020. Cette infirmière, maman de deux enfants, vivait à Cagnac-les-Mines, une commune du Tarn. Malgré les recherches, la jeune femme reste introuvable.

Alors que Delphine Jubillar est présumée morte, les gendarmes portent une attention particulière à son mari qui est accusé de l'avoir tué. Tandis que malgré son arrestation Cédric Jubillar continue à clamer son innocence, de nouveaux éléments viennent jeter le doute sur ses affirmations.

CÉDRIC EST "PEUT-ÊTRE BIPOLAIRE"

Annonces

L'enquête autour de la disparition de Delphine Jubillar suit son cours. La justice s'est intéressée à plusieurs personnes, dont le mari de l'infirmière, son amant, la femme de ce dernier et pour finir, à Séverine L., la dernière compagne de Cédric Jubillar.

D'après les révélations faites par le reporter Ronan Folgoas le 15 décembre 2021, Séverine aurait fait des déclarations surprenantes lors de son premier interrogatoire qui avait eu lieu le 16 juin 2021. Elle aurait dit aux enquêteurs que son compagnon avait comportement suspect.

 "Il semble peu impliqué dans les recherches de sa femme, il la dénigre assez régulièrement. Elle même sent bien que le comportement de Cédric Jubillar est troublant",

Annonces

a déclaré le journaliste. Matthieu Belliard va plus loin. D'après lui, Séverine a décrit Cédric Jubillar comme un homme bête violent. Ronan Folgoas a également indiqué que Séverine a quelques inquiétudes concernant le comportement de son petit-ami.

"Elle le soupçonne d’être peut-être bipolaire, c’est son mot. Elle trouve aussi qu’il peut avoir des airs peut être narcissiques, de pervers narcissique",

a ajouté le reporter du journal le Parisien.

Annonces

Séverine n'a pas toujours tenu ce discours. À de nombreuses reprises, elle était montée au créneau pour défendre son compagnon, déclarant qu'il était innocent des faits qui lui sont reprochés.

D'ailleurs, 6 jours avant son interpellation, elle avait accordé un entretien au magazine Gala. La quadragénaire avait décrit son compagnon comme quelqu'un d'exceptionnel, une personne aimante, douce et attachante.

ENTERRÉE À LA FERME

Six mois après son premier interrogatoire, Séverine a de nouveau été entendue par les forces de l'ordre. Au cours de sa seconde audition, elle aurait fait des déclarations qui font planer le doute sur l'innocence de Cédric Jubillar, le mari de la disparue.

Annonces

"Je lui ai posé la question directement : 'Qu'est-ce que tu en as fait ?' Et il me répond : 'Je l'ai enterrée à la ferme qui a brûlé'",

aurait déclaré Séverine lors de sa garde à vue. Serait-ce des aveux ? Rien n'est moins sûr. En effet, elle aurait ajouté qu'il n'était pas sérieux en disant cela. Elle aurait également dit qu'elle a un doute, même si elle s'obstine à penser que son compagnon est innocent.

Annonces

S'il s'avère que ce n'est pas la première fois que Cédric Jubillar tient des propos suspects. En effet, BFMTV avait indiqué le 13 décembre 2021 que le mari de Delphine Jubillar s'était vanté d'avoir commis le crime parfait auprès de sa petite sœur Enola.

Interrogée, cette dernière avait déclaré qu'elle ne se souvenait pas de cette conversation, et dans le cas où elle aurait eu lieu, il ne pourrait s'agir que d'une blague entre frère et sœur.  

QUESTIONNÉE PENDANT PLUS DE 35 HEURES, L'AVOCATE DE SÉVERINE S'EXPRIME

Fabienne Bex, l'avocate de Séverine, a indiqué que toutes les questions inhérentes à ce dossier avaient été posées à sa cliente. Elle a aussi fait un point sur le déroulement des interrogatoires et de la garde à vue.

Annonces

"La garde à vue s'est très bien passée. La garde à vue est terminée. Les enquêteurs ont exploité tout le temps qui leur est offert par le code de procédure pénale", 

a-t-elle déclaré après avoir quitté la gendarmerie de Gaillac où était retenu sa cliente.

De leurs côtés, les avocats de Cédric Jubillar se posent des questions sur les motifs réels qui ont conduit à cette interpellation. Une question légitime surtout qu'en apparence, ce placement en garde à vue n'a pas eu d'incidence sur le déroulement de l'enquête.

Il y a lieu de préciser que la garde à vue de Séverine était la 4e dans le cadre de cette affaire. En effet, d'autres personnes faisant partie de l'entourage de Cédric avaient été interpellées. Il s'agit de sa mère Nadine Jubillar, et de son beau-père Olivier.

Annonces

Tous deux avaient été placés en garde à vue au même moment que Cédric Jubillar. Mais si ce dernier a depuis lors été mis en examen, sa mère et son beau-père ont pu rentrer chez eux, sans qu'aucune charge n'ait été retenu contre eux.

Annonces

Cathy M., la femme de l'amant de Delphine Jubillar, a aussi été interrogée. Par ailleurs, son mari l'avait même soupçonné d'avoir fait disparaître la jeune femme, vu qu'elle venait d'apprendre leur liaison.

LIBÉRÉE DE GARDE À VUE

Depuis la disparition de Delphine Jubillar, une enquête a été diligentée pour découvrir ce qui est arrivé à la jeune femme. Après s'être intéressé à son amant et à la femme de celui-ci, les enquêteurs ont porté leurs soupçons sur Séverine Longhini, la nouvelle compagne de Cédric Jubillar.

Placée en garde à vue depuis le 15 décembre 2021, Séverine aurait été libérée 38 heures plus tard. La quadragénaire, mère de deux enfants, était accusée de "Complicité de recel de cadavre".  

Annonces

Au moment de son arrestation, on la soupçonnait d'avoir vu le cadavre de Delphine, et même de savoir où il était caché. Interrogée par les enquêteurs, Séverine aurait livré tout ce qu'elle savait sur cette affaire.

Elle a donc pu retrouver son domicile sans encombre. Aucune charge n'a été retenu contre elle. Au sortir de cette garde à vue, de nouvelles fouilles ont été programmés pour les jours à venir.

Annonces

Séverine, aide à domicile, vit à Lescure-d'Albigeois. Selon ses dires, elle fréquente Cédric Jubillar depuis le mois d'avril. Ils seraient rencontrés au cours d'une battue et seraient tombés amoureux.

Des déclarations qui ont depuis été battues en brèche. En effet, Séverine et les Jubillar seraient de vieilles connaissances. Malgré les soupçons qui pèsent sur Cédric Jubillar, il reste innocent jusqu'à preuve du contraire.

Pour plus d'actualités, abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Annonces