Hervé Vilard a dû enterrer Alexandra, la seule femme qu'il a aimé, alors qu'elle était enceinte de leur bébé

Nkongo Odile Carine
23 déc. 2021
17:40
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Affronter la paternité est souvent vu comme étant une chose incroyable. Si généralement on ne sait pas comment l’amorcer, lorsqu’on a commencé à s’y préparer, voir ce droit nous voler entre les doigts de manière brutale, est une tragédie. Dans son dernier ouvrage, Hervé Vilard est revenu sur le terrible drame qui lui avait valu la vie de sa compagne, et de leur futur bébé. 

Annonces

Vous connaissez certainement Hervé Vilard comme un célèbre auteur. Aux dernières nouvelles, celui-ci a sorti un ouvrage, qui jour après jour, fait davantage la une des journaux. C’est justement pour cette sortie qu’il s’est lancé dans divers entretiens éprouvants. 

À travers ses récits, le public découvrait avec émotion une partie non-négligeable de l’histoire d’Hervé, soit la disparition de sa femme, dans un tragique accident. Dans son livre, il raconte avec force cette histoire, qui continue de le hanter. 

Hervé Vilard.| Photo : Getty images

Annonces

UN LIVRE DÉJÀ CÉLÈBRE

Si la vie est très précieuse, celle-ci est loin d’être une partie de plaisir. Chacun fait donc de son mieux pour avancer comme il le peut. De son côté, Hervé Vilard est un exemple assez concret, de ce qu’est un survivant. 

En effet, le public le connaît depuis des années comme une célébrité dans le monde de l’art. Cependant, il faut croire qu’après toutes ces années, il avait encore des choses à revendre, comme son talent pour l’écriture. 

Pour mieux s’exprimer, celui-ci a donc opté pour la sortie de livre. Dans “Lierre dans les arbres” paru aux Éditions Fayard, l’homme de 74 ans a décidé de raconter sa réelle histoire au monde entier. Il y a donc raconté les détails de l’une des plus grandes pertes de sa vie, la disparition de sa compagne, et de leur bébé. 

Annonces
Annonces

SA RENCONTRE AVEC LA BELLE CONSUELLA

Alors que ses chansons faisaient de lui l’un des plus grands virtuoses de son temps, Hervé avait le privilège de faire le tour du monde. Sur les routes, il a fini par tomber en admiration de l’Amérique du Sud. C’est ainsi qu’il avait décidé de s’installer au Mexique. Selon les informations, c’était sur cette terre qu’il avait fait la rencontre de l’inoubliable Consuella. 

Consuella était une jeune femme unique en son genre, si bien qu’elle avait réussi à retenir l’attention du chanteur au premier regard. Pris d’affection pour elle, Hérvé lui avait donné un surnom pour le moins adapté, “Lalla”. Il n’en a pas fallu beaucoup pour que les deux tombent amoureux, et débutent ce qui devait être une belle histoire d’amour. 

Annonces
Annonces

Comme il le révèle si bien dans son livre, Hervé était tellement épris de sa belle, qu’il s’imaginait déjà rentrer avec elle en France, pour selon lui, “"contempler Paris, flâner à Saint-Germain sur les traces de Beauvoir." 

Revenir ensemble en France n’était pas son seul souhait à ce moment-là, car un autre désir qu’il gardait pour lui, était de fonder une famille avec sa bien-aimée. C’était une envie qui ne s’est pas fait attendre bien longtemps, car Consuella était très vite tombée enceinte. 

LA FAUCHEUSE LUI AVAIT TOUT PRIS

Lorsque Hervé avait appris que sa dame attendait un bébé, le chanteur était fou de joie. Celui-ci ne pouvait cacher ses pensées de plus en plus ardentes sur l’avenir du futur bébé. Il spéculait sur le sexe de l’enfant, ou même son futur prénom.

Annonces

“Ce sera un garçon, bien évidemment. Il sera beau et intelligent, comme son papa Hervé ! Nous l'appellerons Pedro, Pierre. Pierre ou Pedro".

Annonces

Sa joie a pourtant été stoppée net, lorsqu'il a appris la terrible nouvelle : Consuella avait été victime d’un accident de voiture qui lui avait coûté la vie. C’était une “Sortie de route. Une bagnole dans un ravin. Lalla s'en est allée, emportant avec elle ce qui devait être notre plus belle victoire". Avec ce drame, Hervé avait perdu sa compagne, son futur bébé, et ses rêves de famille.

“Notre enfant est mort. Avant de naître. Emportant avec lui mon désir de devenir un père sans passé. Il aurait fait de moi un surhomme. Je ne lui aurais pas donné d'explications. Pourquoi tant d'amours perdues ? Je le réclamais de toute mon âme, ce petit mulâtre.”

Annonces

IL REVIENT DE LOIN

Selon Hervé, ce jour-là, la faucheuse était entrée dans son histoire d’amour. Bien que la vie n'ait plus été la même après ce drame, le chanteur a révélé dans son livre que si cet incident n’avait pas eu lieu, sa vie serait complètement différente

“Je me suis convaincu que j'étais fait pour fonder une famille, que notre enfant métis serait le plus beau, le plus fort. Elle avait besoin de moi. J'avais besoin d’elle".

Annonces

Il faut dire que l’une des raisons pour lesquelles Hervé souhaitait tellement avoir une famille, est peut-être dû au fait qu’il n’en a pas eu étant enfant. En effet, plus jeune, le chanteur avait été un enfant placé. Il était un orphelin, qui comme tant d'autres avait été violé, frappé, et malmené dans un orphelinat. 

UNE RELATION PÈRE FILS

Hervé avait été envoyé à Saint-Vincent-de-Paul à l’âge de 6 ans. À cette époque, il s’appelait René Vilard. Sans famille, ni attache, celui-ci avait grandi comme il avait pu, s'accrochant à toutes sortes de lueurs d'espoir. 

Sur sa route, il avait fini par faire la rencontre de Daniel Cordier, le célèbre résistant. Quelques années plus tard, celui-ci était devenu le tuteur légal d’Hervé. C’était en 1962. Dans l’une de ses interviews accordées à France Dimanche, Hervé était revenu sur sa grande histoire avec l’homme décédé à l’âge de 100 ans. 

Annonces
Annonces

Le chanteur expliquait que Daniel ne l’avait adopté, que parce qu’il le lui avait demandé. Selon le chanteur, ce n’est pas aux parents d’adopter des enfants, mais plutôt le contraire

“Ce n'est pas aux adultes d'adopter les enfants, mais à eux de choisir dès qu'ils ont l'âge de raison. Il y a l'émotion d'une absence sur le visage d'un enfant adopté, comme s'il était toujours prêt à partir”.

Hervé a toujours eu une manière bien à lui de voir les choses. C’est peut-être grâce à cela que ce dernier restera certainement une étoile filante, malgré les malheurs qu’il a dû surmonter. 

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News.

Annonces