Shutterstock
La source: Shutterstock

Un mari se perd dans la neige, sa femme de 74 ans part à sa recherche - Histoire du jour

Sedera Raliniainjanahary
20 janv. 2022
20:20
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

La femme de John s'inquiéta lorsqu'elle l’a vu partir dans la grange pendant le pire blizzard du siècle et décida alors d'aller le secourir malgré le danger.

Annonces

Jenny Sennite a soixante-quatorze ans et elle ne profite pas de sa retraite autant qu'elle l'avait imaginé. En fait, elle la détestait. Elle avait essayé de convaincre son mari John d'acheter un appartement en Floride pour qu'ils puissent profiter du soleil, mais John avait d'autres idées.

Ses grands-parents étaient fermiers dans le Montana et il avait de bons souvenirs des étés qu'il avait passés avec eux. John a donc acheté un petit ranch là-bas avec une jolie grange rouge. Cependant, John n'avait jamais passé d'hivers dans le Montana...

Jenny a commencé à s'inquiéter lorsque John n'est pas revenu de la grange | Source : Shutterstock..com

Annonces

Le printemps était magnifique, et l'été glorieux, mais dès l’arrivée de l'automne, Jenny a su que les choses n'allaient pas être aussi parfaites que John l'avait imaginé. 

Tout d'abord, l'élevage d'animaux représente un travail considérable. Certes, ils n'ont que cinq moutons, trois chèvres, quelques poulets et un cochon, mais il faut les nourrir et s'occuper d'eux. C'est un travail qui dure 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

John avait voulu des chèvres pour le lait -- "Nous allons faire notre propre fromage !" s'était-il exclamé avec enthousiasme, mais la traite signifiait qu'ils devaient se lever avant le lever du soleil et qu'il fallait recommencer au coucher du soleil.

Annonces

Les brebis avaient eu des agneaux, mais trois de ces petites créatures devaient être nourries au biberon. Encore du travail ! Oh, les oeufs frais de la ferme sont délicieux, mais quelqu'un doit aller dans la grange pour les prendre sous les poules rouges de mauvaise humeur !

John avait passé ses étés dans la ferme de ses grands-parents dans le Montana | Source : Pixabay

Annonces

Non, la vie à la ferme n'était pas du tout ce que John avait dit à Jenny qu'elle serait. C'était un travail dur et répétitif, et c'était une vie solitaire et ennuyeuse. Alors pour se divertir, Jenny a commencé à regarder tous les documentaires sur la nature.

Chaque parcelle de connaissance que nous acquérons est précieuse.

John était irrité. Il a dit à Jenny qu'elle était devenue accro à la télévision et qu'elle ne s'intéressait à rien d'autre. Jenny en a assez des moutons, des chèvres, des cochons, des poulets et de la météo, car John ne parlait que de cela.

Ils étaient mariés depuis cinquante ans, mais pour la première fois, ils s'éloignaient l’un de l’autre. "Tu n'essaies pas, Jenny !" John s'est mis en colère.

Annonces

"J'ai fait ce que tu voulais, je vis où tu veux que je vive, que veux-tu de plus !", répond Jenny.

L'agriculture ne s'est pas avérée aussi amusante que John l'avait imaginé | Source : Unsplash

Annonces

"Je veux que tu sois heureuse comme tu l'étais avant !", a crié John.

"Tu ne me rends pas heureuse, John Sennite, alors va traire une chèvre ou autre chose !", a crié Jenny. John est devenu tout rouge, puis il est parti. Cette nuit-là, il a dormi sur le canapé et n'a pas dit un mot à Jenny.

Le lendemain se lève sombre et maussade et Jenny voit les prévisions météorologiques pour leur région. "John," elle l'appelle. "Ils disent que nous allons être frappés par la tempête du siècle ! Un énorme blizzard..."

"J'entends très bien", dit John. "J'ai entendu parler du blizzard et je mets les contre-fenêtres." Il est sorti avec son anorak et ses galoches et Jenny l'a entendu marteler la maison.

Annonces

Jenny s'est rapidement lassée de la vie à la ferme | Source : Unsplash

Au moment où le soleil se couchait, une terrible tempête de neige soufflait. Jenny était occupée à préparer le dîner quand elle a vu John se diriger vers la porte. "Où vas-tu ?", demande-t-elle.

Annonces

"Traire les chèvres", dit John froidement. "Quelqu'un doit faire ce travail."

"John, c'est dangereux ! Tu devrais rester à l'intérieur..." a dit Jenny, mais John était déjà à la porte. Jenny le regarde avec inquiétude disparaître dans la neige tourbillonnante.

Les heures passent, et Jenny est de plus en plus inquiète.

Il était déjà temps pour John de nourrir les animaux et de traire les chèvres. Il aurait dû être de retour à l'heure qu'il est, se réchauffant les pieds au coin du feu et se plaignant du retard du dîner, parce qu'elle avait regardé la télévision...

Annonces

John pensait que Jenny regardait trop la télévision | Source : Unsplash

Jenny a jeté un coup d'œil par la porte arrière. Elle ne voyait même pas la grange, elle ne pouvait rien voir d'autre qu'un rideau de neige mouvant et hurlant.

Annonces

John était dehors, dans la grange. "Il n'arrivera jamais à rentrer seul !", se dit-elle. "Je dois aller le chercher !"

Jenny a enfilé son manteau, mais elle s'est mise à penser qu'elle devrait peut-être élaborer un plan, sinon elle se perdrait dans le blizzard, sans personne pour la secourir ! Elle s'est souvenue d'un documentaire qu'elle avait vu récemment sur des scientifiques stationnés dans l'Antarctique pendant l'hiver.

Ils avaient tendu des cordes entre les différents bâtiments du camp pour ne pas se perdre. Peut-être que Jenny pourrait adapter leur idée ! Elle trouvea un rouleau de corde et en attacha une extrémité autour de sa taille et une autre à la porte arrière. Ça devrait marcher !

Annonces

Elle a enroulé une écharpe autour de son visage et s'est mise en route. Jenny ne pouvait rien voir, mais elle avait une idée de l'endroit où se trouvait la grange. Il faisait si froid, et le vent était si violent, mais elle imaginait John coincé dans la grange, dans le froid et la faim, et elle a persévéré.

Il y avait un terrible blizzard et John était coincé dans la grange | Source : Pixabay

Annonces

Et soudain, elle s'est heurtée à quelque chose. C'était la grange ! Avec précaution, elle se fraye un chemin jusqu'à ce qu'elle trouve la porte et la pousse. La première chose qu'elle voit est John, l'air très malheureux, assis sur une botte de foin, enveloppé dans une vieille couverture de cheval.

"Jenny !", s'écrie-t-il en se levant d'un bond. "Comment es-tu arrivée ici ?"

"Tu étais en retard et je suis donc venue te trouver", a dit Jenny. "Et te ramener à la maison pour le dîner."

"Mais nous ne retrouverons jamais notre chemin dans ce blizzard", a dit John. "Maintenant, tu es coincé ici aussi !"

Annonces

Jenny s'est souvenue de la façon dont les explorateurs de l'Antarctique avaient survécu dans la neige | Source : Unsplash

"Nope !" dit fièrement Jenny en montrant à John la corde attachée autour de sa taille. "Tout ce que nous avons à faire, c'est de suivre la corde jusqu'à notre porte de derrière !"

Annonces

La bouche de John est restée ouverte. "J'aurais dû y penser !", s'écria-t-il. "C'est génial !"

"Je l'ai vu dans un de ces documentaires inutiles que j'aime bien..." dit Jenny en lui faisant un clin d'œil. "Allez, on rentre à la maison !"

Les deux suivent la corde, pas à pas, à travers la terrible tempête, jusqu'à ce qu'ils se retrouvent sains et saufs dans leur cuisine à boire du chocolat chaud. Il s'en est fallu de peu, et John savait qu'il devait tout à Jenny.

John ne reprocha plus jamais à Jenny de regarder des documentaires, et promit qu'ils passeraient quelques semaines à Miami et que quelqu'un d'autre pourrait traire les chèvres.

Annonces

John n'a plus jamais critiqué Jenny | Source : Unsplash

Que pouvons-nous apprendre de cette histoire ?

  • Réfléchir avant d'agir. John est parti vers la grange sans réfléchir à la façon dont il reviendrait à travers le blizzard, mais Jenny a élaboré un plan et l'a sauvé.
  • Chaque parcelle de connaissance que nous acquérons est précieuse. On ne sait jamais quand quelque chose que l'on apprend va nous être utile - comme traverser vers une grange dans un blizzard.

Partagez cette histoire avec vos amis. Elle pourrait égayer leur journée et les inspirer.

Lire aussi : Une vieille dame sale entre dans une station essence et demande de l'aide : histoire du jour

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Annonces

Cette histoire nous a été envoyée par un abonné. Tous les noms ont été changés pour protéger son identité et assurer son intimité. Si vous souhaitez partager votre histoire avec nous, veuillez nous envoyer un mail à info@amomama.com