Getty Images
La source: Getty Images

"Elle était morte, on n'a pas su comment" : mystère autour du décès de la sœur de Marie Trintignant, Pauline

Jacques Ronny
21 janv. 2022
16:10
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Marie Trintignant aurait dû souffler sa 60e bougie aujourd’hui. Pour l’occasion, retour sur la vie d’une femme qui a été profondément marquée par la disparition de sa soeur.

Annonces

Gracieuse et fragile, Marie Trintignant s’est éteinte le 1ᵉʳ août 2003 après 5 jours de coma. La célèbre actrice aurait eu 60 ans aujourd’hui. Près de 20 ans après sa disparition, son absence se fait  toujours autant ressentir, surtout pour son père qui a dû enterrer sa deuxième fille.

Chacun, à sa manière, ses proches ont essayé de noyer leur chagrin. Selon les révélations faites par Nadine Trintignant, ses petits-fils ont rendu hommage à leur mère en se faisant tatouer.  

La comédienne Marie Trintignant. | photo : Getty Images

Annonces

MARIE AURAIT EU 60 ANS, SES FILS SE FONT TATOUER EN SON HOMMAGE

Marie Trintignant a eu 4 fils : Roman, né en 1986 du musicien Richard Kolinka, Paul né en 1993 de l'acteur François Cluzet, Léon né en 1996 du technicien de cinéma Mathias Othnin-Girard et enfin, Jules né en 1998 du réalisateur et écrivain, Samuel Benchetrit. 

D’après les révélations faites par Nadine Trintignant, sa fille les emmenait sur tous les tournages. Elle était “une mère merveilleuse”.

Roman Kolinka assiste à la cérémonie de remise des prix lors du 45e Festival du cinéma américain de Deauville, le 14 septembre 2019 à Deauville, en France. | Photo : Getty Images

Annonces

Elle a également confié qu’en 2000, lors du tournage du film “Le prince du Pacifique“, Marie s'est fait faire un tatouage en bas de son ventre. C’était un soleil avec quatre rayons au bout desquels étaient inscrits les quatre noms de ses fils.

“Soit on se suicide, soit on accepte de vivre pour Marie” 

Et apparemment, tous les quatre auraient, eux aussi, décidé de rendre hommage à leur maman en faisant de même, mais sur d’autres parties de leurs corps. Selon leur grand-mère, chacun aurait "”Maman” ou “Marie” tatoué sur leur poitrine ou leur épaule".

L'acteur français Jules Benchetrit pose lors d'un photocall pour le film "Cette Musique ne joue pour Personne" (Love Songs For Tough Guys) lors du 74e Festival de Cannes à Cannes, France, le 10 juillet 2021. | Photo : Getty Images

Annonces

Les garçons ont bien grandi depuis, mais l’absence de leur mère pèse toujours autant.

JEAN-LOUIS TRINTIGNANT DÉCOUVRE QUE SA FILLE PAULINE EST MORTE

En 1970, Jean-Louis Trintignant vit l’insurmontable. À cette époque, avec Nadine, ils avaient loué un appartement à Rome pour deux mois, le temps du tournage du film “Le Conformiste”, réalisé par Bertolucci.

Le couple avait emmené avec eux Marie et une petite fille qui s'appelait Pauline. Et alors qu’il s’apprêtait à se rendre sur son lieu de travail, l’homme découvrit, impuissant, son enfant sans vie. 

L'acteur français Jean-Louis Trintignant joue avec sa petite fille Pauline dans leur maison à Paris. | Photo : Getty Images

Annonces

“Elle était morte, on n'a pas su comment”,

a déclaré l’acteur, totalement désemparé et dévoré par la douleur à ce moment-là.

Bouleversé, le père de famille prit tout de même les choses en main et tenta de calmer Nadine, sa femme, inconsolable, du mieux qu’il pouvait.

“Soit on se suicide, soit on accepte de vivre pour Marie”,

lui aurait-il lâché.

Portrait de Jean-Louis et Nadine Trintignant. | Photo : Getty Images

Annonces

Mais plus terrible encore, alors qu’il venait de perdre sa fille, Jean-Louis Trintignant est quand même venu sur les lieux du tournage pour jouer dans le film de Bertolucci. Mais le “manque de subtilité” du réalisateur ce jour-là fera naître une rancœur tenace chez le célèbre acteur.

Jean-Louis Trintignant raconte :

“Une fois, il m'a dit : “Il y a une scène, tu as mis une intensité exceptionnelle. À quoi tu pensais ?” Alors j'ai trouvé cette question tellement gênante que je lui ai dit : “Je pensais aux pneus de ma voiture.” C'était une blague bien sûr, je pensais plus à Pauline qu'aux pneus de ma voiture. Et Bertolucci, il l'a pris au premier degré. Dans les interviews, il disait : “Trintignant, il était formidable, il pensait aux pneus de la voiture.” Je trouvais que c'était un manque de subtilité, alors que je l'ai beaucoup aimé à l'époque."

Annonces

Mais si cette perte fut dévastatrice pour le couple, elle laissera des traces profondes à Marie, âgée de 8 ans à l’époque.

Marie Trintignant avec son père Jean-Louis lors de vacances sur la Côte d'Azur dans les années 1960. | Photo : Getty Images

Annonces

L’INFLUENCE DE LA PERTE D'UNE SŒUR POUR MARIE ET L’IMAGE MYSTIQUE

Marie n’était encore qu’une enfant lors de ce tragique événement, mais la mort de sa sœur cadette l’a complètement bouleversée. Dans son livre “Marie Trintignant, une vie brisée”, Françoise Piazza raconte que, depuis, la gamine n’a plus voulu remettre un pied à l’école.

“Pauline, sa sœur cadette, meurt et Marie devient allergique à l'école, vécue comme un carcan qui brise ses envies de liberté. Elle en sera retirée assez vite par des parents qui lui apporteront un enseignement différent, plus en accord avec sa personnalité. En ce cocon protecteur s’épanouira son âme d’artiste."

Annonces

Une photo de Marie Trintignant et sa maman Nadine, lors du tournage à Vilnius, le 2 juillet 2003 | photo : Getty Images

Ses proches tenteront tant bien que mal "d'exorciser le chagrin de la mort de Pauline”, mais “le vide qui s’est creusé en elle” rendra les cadeaux dérisoires ; la jeune fille devenue plus sensible à la “précarité de toute vie, de la fragilité des bonheurs partagés”.

Annonces

De son côté, Nadine Trintignant a choisi le cinéma comme remède contre son chagrin. Et en 1971, après le tournage de son film “Ça n'arrive qu'aux autres”, la réalisatrice est témoin d’un signe presque mystique. Françoise Piazza revient sur cette scène dans son livre.

L'actrice française Marie Trintignant à la maison. | Photo : Getty Images

Annonces

Apparemment, lorsque le film a été achevé en 1971, Catherine Deneuve avait pris une photo avec un Polaroïd. Sauf qu'au moment de découvrir le cliché, tout le monde a été surpris d’y voir la fille disparue du couple Trintignant.

"La photo enfermée par hasard depuis près d’un an et qui sort de l’appareil a été prise par Jean-Louis. On y voit Pauline dans les bras de sa mère, sur la merveilleuse terrasse de Rome où ils vivaient",

affirme l’auteure dans son ouvrage.

Le magnifique sourire de Marie Trintignant. | photo : Getty Images

Annonces

Après avoir réalisé ce film en 1971 – une œuvre d’ailleurs dédiée à sa fille aînée, Marie, Nadine Trintignant a écrit un livre où elle retrace son histoire d'amour intense mais également tumultueuse avec Jean-Louis Trintignant.

LES INFIDÉLITÉS DE JEAN-LOUIS ET LA FAÇON DONT IL A TROUVÉ LE POUVOIR DE VIVRE PLUS LONGTEMPS. 

Dans ce livre intitulé “C’est pour la vie ou un moment ?”, l’ex-femme du célèbre acteur livre un témoignage lumineux et bouleversant sur leur histoire d’amour.

Dans cet ouvrage, elle revient sur la mort de leurs deux filles mais également sur les épreuves qu’elle a partagées avec cet homme pour lequel elle a ressenti une véritable passion amoureuse.

Annonces

L'acteur Jean-Louis Trintignant | Photo : Getty Images

Mais à part y révéler de beaux souvenirs, l’auteure y livre également les ombres qui ont autrefois couvert leur couple, notamment les infidélités de Jean-Louis Trintignant.

Annonces

Apparemment, comme d’un commun accord, la paire s’était dit que si l’un trompait l’autre, il se devait de le ou la prévenir. “Ainsi on se séparera en s’aimant quand même”, révélait-elle.

Mais lorsque ce jour arriva, le couple resta soudé. Faisant face à ce dérapage de l’acteur, ils ont décidé de se donner une nouvelle chance. Interviewée par Paris Match, la mère de famille a déclaré :

“J'ai refait confiance. Jean-Louis est difficile à cerner, si compliqué, si paradoxal ! C'est l'être le plus doux que j'ai connu. Pourtant il est capable de cruauté.”

L'acteur Jean-Louis Trintignant. | photo : Getty Images

Annonces

Malheureusement pour elle, Jean-Louis a continué ses aventures extra-conjugales et malgré un troisième enfant, le couple se déchire. 

"On ne pouvait plus s'apporter de bonheur. C'était l'époque où j'ai incité Jean-Louis à poursuivre avec Romy; elle était intelligente, belle, marrante, indépendante. Je n'avais pas beaucoup de mérite, puisque j'étais amoureuse d'Alain",

révèle-t-elle.

Toutefois, malgré leur séparation, de leur histoire Nadine Trintignant n’en gardera que de merveilleux souvenirs mais surtout un respect éternel pour cet homme qu’elle aura aimé profondément.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Annonces