Getty Images
La source: Getty Images

JFK a fait interner sa femme Jackie dans une clinique psychiatrique privée, ses aventures l'ont rendue suicidaire

Tsiry Rakotomalala
01 févr. 2022
09:00
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

John et Jacqueline Kennedy semblaient être le couple parfait, du moins lorsqu'ils apparaissaient devant la caméra et d'autres personnes. Cependant, la réalité derrière leur mariage était bien différente de ce que l'on croyait.

Annonces

Jacqueline "Jackie" Kennedy a toujours projeté l'image d'une épouse digne et d'une femme forte, mais la vérité est que sa mère, Janet Auchincloss, lui a appris à être motivée par l'argent.

En fait, Auchincloss avait une forte influence sur sa fille, et cela a affecté à peu près toutes les décisions que Jackie a prises tout au long de sa vie, notamment en ce qui concerne son mariage avec le défunt président des États-Unis.

John F. Kennedy et Jacqueline "Jackie" Kennedy sur la pelouse de la Maison Blanche alors qu'ils assistent à une partie du spectacle du Black Watch Royal Highland Regiment à Washington, D.C. | Photo : Getty Images

Annonces

MOTIVÉE PAR L'INTÉRÊT FINANCIER

Selon Randy Taraborrelli, l'auteur de "Jackie, Janet et Lee", Auchincloss a dit à ses filles en 1951 que "l'argent et le pouvoir" étaient le secret d'une "vie heureuse".

La mère de deux enfants a clairement indiqué que l'argent est un élément crucial dans le choix d'un mari, une leçon qu'elle a appliquée lorsqu'elle a épousé l'héritier de la Standard Oil, Hugh Auchincloss, après son premier divorce.

John F. Kennedy avec Jacqueline "Jackie" Kennedy dans les années 1950 au Massachusetts | Photo : Popperfoto via Getty Images

Annonces

L'ARGENT AU DÉTRIMENT DE L'AMOUR

En effet, Mme Auchincloss a veillé à ce que Jackie suive ses traces, à tel point qu'elle a demandé à sa fille de quitter son fiancé de l'époque, l'agent de change John Husted Jr, lors de leurs fiançailles. Et ce, après avoir appris qu'il ne gagnait que 17 000 dollars par an. 

Taraborelli a écrit qu'Auchincloss a dit à Jackie que c'était moins d'argent que son père ne gagnait lorsqu'elle l'a épousé. Cela a donc poussé la future Première dame à rendre la bague de Husted avant de le quitter.

Jacqueline "Jackie" Kennedy pose pour une photo en tenant un cadeau en 1961 à la Maison Blanche à Washington, D.C. | Photo : Getty Images

Annonces

Il a été rapporté que Husted, qui a eu le cœur brisé, a décrit son ancien amour comme étant "glacial" et qu'il avait l'impression qu'ils ne se connaissaient pas vraiment lorsqu'ils étaient ensemble. 

En tout cas, Jackie a déjà fait son choix en sortant avec Kennedy, qu'elle a rencontré lors d'un dîner en 1952, après qu’ils ont été présentés par un ami commun. À l'époque, Kennedy n'était qu'un membre du Congrès.

John F. Kennedy et Jacqueline "Jackie" Kennedy après que le premier a prêté serment en tant que président des États-Unis en 1961 à Washington, D.C. | Photo : Getty Images

Annonces

LEUR MARIAGE

Apparemment, les deux s'entendaient bien et quelques mois plus tard, Kennedy est parvenu à obtenir un siège au Sénat et demande Jackie en mariage, en lui offrant une magnifique bague sertie d'un diamant de 2,88 carats et d'une émeraude de 2,84 carats.

Le couple s’est donc marié l'année suivante à l'église catholique romaine St. Mary's de Newport, dans le Rhode Island, lors d'une cérémonie à laquelle ont assisté plus de 800 invités.

John Fitzgerald Kennedy et Jacqueline "Jackie" Kennedy lors de leur mariage à Newport, Rhode Island | Photo : Getty Images

Annonces

LES TROMPERIES DE KENNEDY

Si leur union a bien commencé, il n'a pas fallu longtemps pour que le défunt président commence à chercher des plaisirs en dehors de son mariage, en sortant avec d'autres femmes.

La thérapie par électrochocs était censée l'aider à surmonter sa dépression, mais elle n'a fait que lui causer des douleurs physiques.

Et Jackie était bien consciente que son mari la trompait quotidiennement. Elle était même sur le point de devenir la première Première Dame de l'histoire à divorcer d'un président en exercice, surtout en donnant naissance à une fille mort-née, Arabella. 

Annonces

Jacqueline "Jackie" Kennedy lors d'une cérémonie à la Maison Blanche en 1962 à Washington, D.C. | Photo : Getty Images

CONTRAINT DE L'ACCEPTER

À l'époque, l'homme politique était à bord d'une croisière en Méditerranée et n'a fait aucun effort pour revenir rapidement aux côtés de sa femme après cet accouchement traumatisant, ce qui l’a mise en colère.

Annonces

Cependant, quand Jackie a dit à sa mère et à sa sœur qu'elle voulait divorcer, elles ont protesté.

Bien qu'Auchincloss n'approuvait pas les actions de Kennedy, elle affirmait que c'était le prix à payer pour épouser quelqu'un avec autant d'argent et de pouvoir. Un compromis. Taraborelli s'en souvient :

"On peut dire qu'elle souhaitait que les choses soient différentes avec JFK, mais elle était d'un milieu où elle a réalisé que les hommes de pouvoir et d'influence trichent et certainement les Kennedy le font."

Jacqueline "Jackie" Kennedy avec John F. Kennedy à la Maison Blanche en 1961 à Washington, D.C. | Photo : Getty Images

Annonces

PAS DE HONTE

Dans le livre de Danforth Prince et Darwin Porter intitulé "Jacqueline Kennedy Onassis : A Life Beyond Her Wildest Dreams", un passage raconte que Kennedy a dit à Jackie qu'elle aurait dû savoir qu'il la tromperait lorsqu'ils se sont mariés.

Selon le livre, l’ancien président a dit à sa femme qu'il n'était pas capable d'être fidèle, puisqu'il ne pouvait pas s'en empêcher, décrivant ses nombreuses liaisons avec des femmes, dont la bombe Marylin Monroe, comme une "compulsion".

L'actrice hollywoodienne décédée Marilyn Monroe | Photo : Baron/Hulton Archive/Getty Images

Annonces

PRENDRE SA REVANCHE

Puisqu'elle ne pouvait pas divorcer, Jackie a donc décidé qu’elle jouerait le même jeu que son mari et a commencé à s'amuser avec d'autres hommes. Mais c'est le début de la fin.

Après avoir subi des fausses couches et avoir été profondément affectée par la dépression, Jackie a attendu tard l'arrivée de son mari un soir, tout en s'enivrant sévèrement.

Jacqueline "Jackie" Kennedy lors d'une visite télévisée de la Maison Blanche le jour de la Saint-Valentin, en 1962, à Washington, D.C. | Photo : Getty Images

Annonces

Lire aussi : Jackie Kennedy se serait vengée des infidélités de JFK : William Holden était impliqué

AIDE PSYCHIATRIQUE

Ils ont commencé à se battre et, à un moment donné, Kennedy a été obligé de la poursuivre dans la rue. Après cela, il l'a fait interner à la clinique Valleyhead de Carlisle, dans le Massachusetts, où elle a subi des traitements barbares à base d'électrochocs.

En effet, la thérapie par électrochocs, qui était censée l'aider à surmonter sa dépression, n'a fait que lui causer des douleurs physiques et, de retour chez elle, elle a envisagé le suicide pour sortir de son mariage.

Annonces

L'ancienne première dame des États-Unis Jacqueline "Jackie" Kennedy | Photo : David Cairns/Express/Getty Images

Jackie et Kennedy sont restés mariés jusqu'à ce que l’homme politique soit assassiné par Lee Harvey Oswald lors d'un cortège à Dallas, au Texas, en 1963. C’était d’ailleurs, l'un des événements les plus choquants de l'histoire des États-Unis.

Annonces

Mais avant son décès, le couple présidentiel a mis au monde une fille, Caroline, en 1957, ainsi qu'un fils, John, en 1960.

L'ancienne première dame des États-Unis, Jacqueline "Jackie" Kennedy, posant avec son fils John Fitzgerald Kennedy Jr. et Caroline Bouvier Kennedy en 1961 | Photo : Rolls Press/Popperfoto via Getty Images

Annonces

LEURS ENFANTS

Vers la fin de 1957, Jackie a donné naissance à une fille, Caroline (qui a aujourd'hui 63 ans), suivie trois ans plus tard d'un fils, John, qui est décédé en 1999 dans un accident d'avion à l'âge de 38 ans.

En 1963, Jackie a également donné naissance à un fils prématuré, qu'ils ont appelé Patrick. Malheureusement, l'enfant n'était pas en bonne santé et est décédé deux jours seulement après sa naissance.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

La ligne de sauvetage nationale pour la prévention du suicide est le 01-46-21-46-46. D'autres lignes d'assistance téléphonique internationales sur le suicide peuvent être consultées sur befrienders.org.

Annonces