Shutterstock
La source: Shutterstock

Un sans-abri reconnaît un petit garçon qui demande l'aumône pour payer les funérailles de sa mère - Histoire du jour

Tsiry Rakotomalala
08 févr. 2022
16:45
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

David, 8 ans, faisait la manche devant un centre commercial lorsqu'il a remarqué qu'un sans-abri le fixait longuement. Il s'est enfui en pensant que cette personne était dangereuse, mais le sans-abri l'a rattrapé et lui a expliqué quelque chose de choquant sur son passé.

Annonces

David Donaldson se tenait devant l'International Plaza et Bay Street à Tampa, en Floride, en sanglotant. Son visage était couvert de traces de larmes, et la plupart des gens ne le regardaient qu'une seconde avant de continuer à marcher. Il était là pour essayer de récolter de l'argent pour les funérailles de sa mère.

La mère de David est morte après un long combat contre le cancer, et le funérarium attendait l'argent pour tout payer. Le directeur s'inquiétait pour le gamin, mais David lui avait menti, expliquant que son oncle allait bientôt arriver et qu'il allait tout payer.

David faisait la manche devant le centre commercial. | Source : Shutterstock

Annonces

Malheureusement, David n'avait plus de famille. Il restait à l'appartement, mais le loyer était bientôt dû. Il ne pourra pas payer, et d'autres personnes découvriront dans très peu de temps ce qui se passe. En effet, ils appelleraient le CPS, et il entrerait dans le système.

Sauf que David détestait cette idée. C'est pourquoi il était au centre commercial, à mendier de l'argent aux gens. Certains acheteurs connaissaient le petit garçon, parce qu'il avait aussi essayé de récolter des fonds tout au long du traitement de sa mère. Ils lui donnaient un dollar ou deux avant d'appeler la police. Heureusement, David a pu leur échapper.

Mais maintenant, sa mère est décédée, et elle méritait d'avoir un beau service. Donc, une fois de plus, il s'est tenu dehors avec une pancarte où il a écrit ce dont il avait besoin.

Annonces

Après un long reniflement, David a séché ses larmes, pensant que les gens l'évitaient peut-être à cause de ses pleurs. Il avait besoin de cet argent, alors il devait être courageux et arrêter de pleurer. Mais une fois qu'il s'est éclairci les yeux avec ses mains, David a vu quelqu'un d'étrange. Un homme le regardait de l'autre côté de la rue. Son regard était troublant.

L'homme était habillé de vêtements en lambeaux, et il était clair qu'il était sans-abri. David craignait qu'il ne devienne bientôt comme lui. Mais une pensée encore plus effrayante lui a traversé l'esprit. Et s'il voulait voler mon argent ? Non ! Ma mère en a besoin !

L'homme a couru après lui. | Source : Pexels

Annonces

David a donc ramassé son chapeau sur le sol où les gens avaient jeté de la monnaie supplémentaire et a commencé à compter. Il les a placés rapidement dans sa poche et a levé la tête juste pour voir l'homme traverser la rue et marcher directement vers lui.

Le sang du garçon s'est glacé, mais il devait réfléchir rapidement. C'est alors qu'il s'est levé et est parti en courant. Il pouvait entendre les pas lourds de l'homme qui courait après lui, et l'homme a crié : "Attends mon garçon, je veux te parler !"

"Non ! C'est l'argent de ma mère ! Allez-vous-en !" a répliqué David en hurlant mais n'a pas ralenti son rythme.

Annonces

"Je ne veux pas de ton argent, mon garçon ! S'il te plaît, arrête !"

David n'a pas écouté, mais malheureusement, il est entré dans une ruelle sans issue et n'a pas pu s'échapper. "S'il vous plaît, monsieur. Cet argent est très important. Ma mère vient de mourir, et j'ai besoin de payer les funérailles", a plaidé le garçon auprès de l'homme, serrant de sa main droite sa poche droite où il gardait l'argent.

L'homme s'est arrêté et s'est approché de lui lentement maintenant. David pouvait voir son état de malpropreté et sa chemise en lambeaux, mais son visage avait quelque chose de familier. Il avait aussi des yeux doux. Peut-être qu'il ne mentait pas.

Annonces

L'homme lui a demandé des nouvelles de sa mère. | Source : Pexels

"Encore une fois, je ne veux pas de ton argent, mon garçon. J'ai lu ton panneau. Tu as dit que ta mère est morte ? Peux-tu me dire son nom ?", a demandé l'homme, en souriant légèrement.

Annonces

"Maria", a timidement répondu David.

"Et toi ? Quel est ton nom ?"

"David Donaldson."

L'homme a fermé les yeux et a hoché la tête. Puis il a regardé le sol, et David pouvait entendre sa respiration lourde. "Oh, mec", a chuchoté l'homme et a commencé à pleurer.

"Monsieur, vous allez bien ? Vous connaissiez ma mère ?", a demandé David en faisant un petit pas vers l'homme.

"Oui. Je la connaissais", a répondu l'homme. "Mais je ne peux pas croire qu'elle soit partie. Je suis un homme horrible."

Annonces

"Quoi ?"

"Maria... Je veux dire, ta mère était ma petite amie il y a environ neuf ans. Je m'appelle Charlie Donaldson", répond l'homme en levant les yeux vers lui. David peut voir les larmes dans ses yeux et la tristesse dans son expression.

David a dit qu'il n'avait pas d'autre famille. | Source : Pexels

Annonces

"Pourquoi avez-vous mon nom de famille ?", a demandé David, bien que l'enfant de huit ans ne soit pas idiot. Il avait déjà deviné la raison.

"Je suis presque sûr que je suis ton père, petit", a révélé l'homme.

Le garçon ne savait pas quoi dire, mais c'était probablement vrai. Le visage de l'homme lui était familier, car ils partageaient les mêmes yeux verts.

"Ok, donc vous ne voulez pas prendre mon argent", a ajouté David, juste pour confirmer.

Charlie a ri amèrement. "Non, David. Je ne ferais jamais ça. Je suis tombé dans des moments difficiles, et c'est pourquoi je suis sans abri, mais je ne prendrais pas l'argent d'un enfant. En plus, tu dois payer les funérailles de Maria, non ? C'est ce que disait ton panneau."

Annonces

"Oui. C'est cher", dit le garçon en se grattant la tête d’une main.

"Laisse-moi te demander autre chose. Chez qui habites-tu ? Une tante ou un oncle ?"

"Personne."

"Maria m'a dit qu'elle avait une soeur", dit Charlie en fronçant les sourcils et en regardant le garçon droit dans les yeux.

Charlie est parti quand Maria lui a annoncé qu'elle était enceinte. | Source : Pexels

Annonces

"Non. Je n'ai jamais rencontré personne, ou peut-être qu'ils ne savent pas que maman est morte", a poursuivi David, ne sachant pas quoi dire d'autre. C'était la vérité. Ils n'ont toujours été que tous les deux.

"Et pourquoi es-tu dans les rues ? Le CPS n'aurait-il pas dû te prendre en charge ?"

"J'ai menti à certaines personnes. Je leur ai dit que mon oncle allait bientôt arriver. Je suppose qu'ils n'ont appelé personne", a répondu David. Mais soudain, il était curieux de quelque chose. "Si vous êtes mon père, pourquoi n'étiez-vous pas dans ma vie ?"

"C'est une longue histoire", a commencé Charlie et a dit qu'il s'est enfui dès que Maria lui a annoncé qu'elle était enceinte. Il ne voulait pas de cette responsabilité. "Mais finalement, c'est la pire chose que j'ai faite. Le karma a décidé de s’en prendre à moi, et j'ai été mêlé à de mauvaises personnes. J'aurais dû rester avec ta mère et être un père pour toi."

Annonces

Ils ont parlé davantage dans cette ruelle sans issue et ont même ri un peu malgré leur triste situation. Finalement, David a eu une idée. "Pourquoi ne viendrais-tu pas vivre avec moi pour qu'on ne m'emmène pas ? Mais à la condition que tu trouves un travail et que tu m'aides. Je suis un enfant. Je ne peux rien faire sans un adulte sans éveiller les soupçons."

Ils ont conclu un accord et sont devenus une famille. | Source : Pexels

Annonces

"Tu es sûr ? Tu as une maison ?"

"Un appartement. Mais le loyer doit être payé à la fin du mois. Je n'ai pas d'argent. Je dois encore payer l'enterrement de maman", a expliqué David.

Charlie y a pensé pendant plusieurs minutes. Il n'avait pas de maison et n'avait aucune idée de la façon d'élever un enfant. Mais c'était un marché qu'il ne pouvait pas laisser passer. Il a donc emménagé avec David, et maintenant qu'il avait une adresse, il pouvait postuler pour des emplois.

Ensemble, ils ont réuni assez d'argent pour organiser des funérailles simples pour Maria, et ils se sont rapprochés lorsque Charlie lui a raconté des histoires de leur vie commune. David a fait pareille et racontait tout ce qu'ils avaient fait ensemble. Finalement, Charlie a trouvé un emploi chez Target et a payé son loyer quelques semaines plus tard, le propriétaire leur ayant accordé un délai supplémentaire.

Annonces

David a pu retourner à l'école au lieu de faire l'aumône tous les jours. En fin de compte, ils se considéraient comme une famille, même s'ils se sont rencontrés dans les circonstances les plus étranges.

Que pouvons-nous apprendre de cette histoire ?

  • Ne fuyez pas vos responsabilités. Tout le monde n'est pas prêt à avoir des enfants, mais vous ne pouvez pas fuir vos devoirs.
  • Il n'est jamais trop tard pour faire ce qu'il faut. Charlie a emménagé avec David et a payé tout ce qu'il pouvait, pour que l'enfant n'ait pas à être seul.

Partagez cette histoire avec vos amis. Elle pourrait illuminer leur journée et les inspirer. 

Lire aussi : Une femme riche apprend que sa fille de 10 ans se rend dans un bâtiment abandonné tous les jours après ses cours de dance - L'histoire du jour

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News ! 

Annonces

Cette histoire nous a été envoyée par un abonné. Tous les noms ont été changés pour protéger son identité et assurer son intimité. Si vous souhaitez partager votre histoire avec nous, veuillez nous envoyer un mail à info@amomama.com