Getty Images
La source: Getty Images

"9 cachets à prendre par jour" : Diam’s, accro aux médicaments, bipolaire et malheureuse avant l'islam, est de retour après plus de 10 ans d'absence

Eteme Severine Celestine
03 mai 2022
10:20
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Mélanie Georgiades alias Diam's, était au zénith de son art lorsqu'elle a décidé de mettre un terme à sa carrière musicale. Elle a abandonné la gloire, le succès et la fortune pour se tourner vers l'Islam où elle a trouvé la paix et le bonheur.

Annonces

Diam's est un nom indissociable du rap français. Elle a mis un terme à sa carrière il y a plusieurs années, mais elle reste une icône de la musique française. Elle a écoulé plus de 4 millions de CD dans l'Hexagone, et totalise près de 200 millions de vues sur YouTube.

Elle avait tous les atouts pour s'installer durablement comme mastodonte du rap français, mais elle a pris un virage radical qui a surpris tout le monde. Sujette à des troubles et à une addiction aux médicaments, Diam's a mis un terme à sa carrière pour se consacrer à l'Islam.

Une dizaine d'années après, Diam's est désormais apaisée et heureuse auprès de son mari et de leurs enfants. Elle poursuit sa vie loin des médias et des studios d'enregistrement. Par ses choix forts, elle montre combien il est important de mener sa vie selon ses propres choix.

Annonces

En arrêtant le rap, Diam's a perdu une partie de sa notoriété, certains de ses amis et probablement une partie de la fortune qui lui tendait les bras. Toutefois, cela ne l'a pas empêché d'atteindre son objectif : être heureuse et en paix. Retour sur le parcours atypique de Mélanie Georgiades alias Diam's.

Portrait de Diam's, 1er octobre 2007. І Source : Getty Images

Annonces

TRIOMPHE MÊLÉ DE SOLITUDE : LA DÉPRESSION QUI ENTRAÎNE DES PROBLÈMES PSYCHIATRIQUES ET UN NOUVEAU DIAGNOSTIC

Diam’s, de son véritable nom Mélanie Georgiades, est née à Chypre d’une mère française et d’un père chypriote. Elle a grandi en France et elle a découvert sa passion pour la musique très tôt.

Grâce à sa maman (qui travaillait dans l’univers du disque), elle a rencontré ses idoles à l’instar de Michael Jackson et le groupe NTM. C’est à l’âge de 14 ans qu’elle décide de se lancer dans la musique, plus précisément dans le rap. Elle choisit de s’appeler Diam’s et son rêve est de devenir n°1.

Après un premier album infructueux ("Premier mandat"), elle ne se décourage pas et fait la rencontre de Jamel Debbouze. Ce dernier lui a donné le coup de pouce décisif qui a fait basculer sa carrière. L’album "Dans ma bulle" est un véritable succès et sera disque de diamant.

Annonces

Diam's et Gilles Tessier (‘50 minutes Inside’) assistent à la Goom Radio Party au VIP Room Théâtre Scala le 16 octobre 2008 à Paris, France. І Source : Getty Images

Elle a ensuite sorti plusieurs titres à succès dont "DJ", "La Boulette" ou encore "Jeune Demoiselle". Entre ses tournées triomphales à travers le monde et les plateaux télé, Diam’s est malheureusement victime de solitude. Après sa prestation aux "Victoires de la musique" en 2008, elle se laisse submerger par l'émotion et finit par craquer.

Annonces

Elle tombe dans une grave dépression et plonge dans une addiction aux médicaments. Après un long traitement (en passant par la case psychiatrie), elle a réussi à retrouver sa santé.

Beaucoup de personnes, y compris les fans et des inconnus tombés sous l’emprise des cachets (somnifères ou antidépresseurs) se sont demandés comment la rappeuse a fait pour vaincre cette addiction. Dans une interview accordée aux médias, Diam’s a relaté les épreuves qu’elle a traversées :

"Je ne m'en sortais pas, mais j'étais convaincue qu'une vie normale était possible sans tous ces traitements. J'ai voulu tout arrêter d'un coup. J'ai fini dans une ambulance. Le choc fut si violent",

Annonces

a-t-elle dit.

Diam's, 8 mars 2008. І Source : Getty Images

Elle a finalement trouvé la guérison grâce à un psychiatre qui l’a suivie durant une longue période :

Annonces

"Il m'a aidée à réduire les doses sur plusieurs mois. Il m'a indiqué comment cesser progressivement chaque médicament (…) Si les cachets donnent l’'illusion de mieux supporter la vie difficile, il n'en reste pas moins, qu'une fois les gens sevrés, les problèmes de fond persistent. Ce sont ceux-là qu'il faudra chercher à guérir pour s’en sortir définitivement. Le sevrage n'est qu'une première étape".

confiait-elle.

CONVERSION À L'ISLAM AU SOMMET DU SUCCÈS : SA VIE DISCRÈTE EN HIJAB EN TANT QU'ÉPOUSE ET MÈRE DE 2 ENFANTS

Au début des années 2010, Diam’s a créé la stupeur générale en abandonnant le rap pour se convertir à l’Islam. Elle était au sommet de sa carrière et jouissait d’une incroyable notoriété, quand elle a subitement décidé de tout arrêter pour se consacrer à sa foi.

Annonces

Capture d’écran interview Diam’s. І YouTube

La concernée a expliqué son choix :

"Un jour, j'ai réalisé que toutes ces choses : l'argent, le succès, le pouvoir, ne faisaient pas de moi quelqu'un d'heureux (…) J'étais vraiment très très triste et j'étais seule. Je pensais à ce que je fichais sur cette Terre, que ce n'était pas pour être riche ou ni pour la gloire. Tout ceci me rendait vraiment malheureuse".

Annonces

En se tournant vers l’Islam, elle a trouvé le salut et surtout, la réponse à ses questions :

"Tout ce qui se passe dans ma vie, que ce soit de bonnes choses comme de mauvaises choses, je sais que j'ai Allah qui m'écoute",

a

confié

l’artiste.

Capture d’écran interview Diam’s. І YouTube

Annonces

L’ancienne rappeuse a désormais trouvé la paix. C’est avec une grande fierté qu’elle a troqué ses baggys et le style bling-bling contre le hijab. Elle a trouvé l’amour avec son mari Faouzi Tarkhani. Ils se seraient installés en Arabie Saoudite où ils vivent avec leurs deux enfants.

"DIAM’S A VOLÉ MON MARI ET DÉTRUIT MON FOYER"

Diam’s projette désormais l’image d’une femme comblée, heureuse et paisible, qui respecte toutes les pratiques de l’Islam. Hélas, son image a été menacée par une déclaration scandaleuse. Une femme prénommée Sara, a accusé l’ancienne rappeuse d’avoir volé son époux.

Elle aurait été mariée à Faouzi Tarkhani (avec qui elle a eu 3 enfants) durant près de 10 ans. Quand elle a découvert la relation entre Faouzi et Diam’s, Sara s’est sentie trahie et elle aurait entamé une procédure de divorce en Tunisie. Contactée par les médias, elle avait lâché :

Annonces

"Mon mari s'est débarrassé de nous comme des ballots".

Annonces

Parlant de l’ancienne rappeuse, Sara a affirmé ceci :

"Elle m'a pris mon mari, ce qui a détruit mon foyer. Elle n'applique pas les leçons qu'elle enseigne aux autres".

Cette déclaration a eu l’effet d’une bombe médiatique, tout droit dirigée vers Mélanie et son époux. La principale concernée n’a pas souhaité réagir et donner sa version des faits quant à ces accusations.

LA VIE ACTUELLE DE MÉLANIE GEORGIADES : HEUREUSE SANS SUCCÈS ET MALGRÉ LES CRITIQUES

Depuis que Diam's a mis un terme à sa carrière musicale, le public réclame inlassablement son retour sur scène. Son quotidien loin des caméras et des studios d’enregistrement suscite la curiosité des fans. Cela ne se fera pas d’aussitôt. Cependant, les fans pourront revoir la star lors de la 75e édition du Festival de Cannes (17 au 27 mai 2022).

Annonces
Annonces

Durant cette édition, le public découvrira le documentaire "Salam", sur lequel Diam’s a travaillé en collaboration avec Anne Cissé et Houda Benyamina. Elle a reçu un nombre incroyable de demandes d’autorisation pour produire des documentaires, des séries ou des biopics sur sa vie.

Voulant éviter des maladresses ou des écarts, l’ancienne rappeuse a décidé de s’en charger elle-même, d’où la production de "Salam".

Annonces

Bien qu'elle soit critiquée par une partie du public qui lui reproche son absence prolongée de la scène médiatique, Mélanie Georgiades est heureuse dans cette nouvelle vie commencée il y a une dizaine d'années.

Elle assume ses choix, bénéficie toujours de l'affection de ses fans et de la reconnaissance de la sphère musicale française. Alors qu'elle avait la gloire, le succès et la richesse, Mélanie a choisi de tout abandonner pour trouver la paix et le bonheur.

Lire aussi : Grand Corps Malade, après un coma et une paralysie, parle de "sa femme forte" et de son rôle de père

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Annonces