Shutterstock
La source: Shutterstock

Une enseignante remarque que l'une de ses élèves est souvent en retard à l'école et que ses parents sont injoignables - Histoire du jour

Eteme Severine Celestine
13 mai 2022
22:00
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Une enseignante s'inquiète lorsqu'une de ses meilleures élèves commence à arriver en retard à l'école tous les jours et qu'elle n'arrive pas à joindre sa famille.

Annonces

Chaque matin, Mlle Martin aimait arriver tôt à l'école et préparer les cours pour ses élèves de CE1. Puis elle se dirigeait vers la porte d'entrée et les voyait arriver ; beaucoup dans le bus scolaire, d'autres avec leurs parents.

Mlle Martin faisait entrer les enfants dans la classe et la journée pouvait alors commencer. Mais elle a commencé à remarquer qu'une de ses élèves préférées, une petite fille particulièrement brillante appelée Debbie McKay, arrivait toujours en retard, et toute seule.

Mlle Martin a décidé de demander à Debbie pourquoi elle était toujours en retard, mais la petite fille semblait effrayée et embarrassée. Alors, l'enseignante a décidé de contacter ses parents.

Annonces

Elle a appelé le téléphone portable de la mère de Debbie, puis celui de son père, sans succès. Elle a vu la fillette arriver à l'école à pied deux autres fois. Elle a également remarqué que l’enfant dévorait son déjeuner scolaire et qu'elle glissait des petits pains dans ses poches. L'enfant avait manifestement faim.

Il se passait quelque chose, et Mlle Martin a décidé qu'il était temps d'agir. Elle a d'abord parlé à la directrice de l'école. "Mme Dalton, je pense que Debbie est peut-être maltraitée, et elle est certainement négligée. Elle vole même de la nourriture à la cafétéria. Nous devons l'aider !"

Mlle Martin a remarqué que quelque chose n'allait pas avec Debbie | Source : Unsplash

Annonces

Mme Dalton a acquiescé et les deux femmes ont décidé qu'il était peut-être temps de demander l'aide de la police et des services de l'enfance. Afin de ne pas alarmer Debbie, la police a décidé d'envoyer une policière en civil pour suivre la petite fille chez elle après l'école, et ce qu'elle a découvert l'a laissée en larmes.

La policière a vu Debbie marcher sur trois pâtés de maisons et se diriger vers une grande camionnette grise garée dans une rue secondaire. Debbie a ouvert la porte du van et est entrée. La policière s'est approchée et a jeté un coup d'œil à l'intérieur.

Il y avait un matelas à l'arrière de la camionnette, des oreillers, des sacs et des boîtes contenant ce qui ressemblait à des vêtements. Allongé sur le lit de fortune, se trouve un homme pâle et maigre à qui Debbie donne un petit pain et un carton de lait à boire.

Annonces

Elle a vu que Debbie était toujours seule | Source : Pexels

Debbie a vu la policière regarder dans la camionnette et a crié. La policière a immédiatement essayé de la calmer. "S'il te plaît, n'aie pas peur, Debbie. Je suis une policière et je suis là pour t'aider".

Annonces

Immédiatement, Debbie est devenue très pâle. "Je vous en prie", sanglote-t-elle. "S'il vous plaît, ne m'enlevez pas à mon papa ! Il est tout ce qu'il me reste !"

La policière s'approcha de l'homme sur le matelas et vit qu'il était brûlant de fièvre. "Debbie," dit-elle doucement, "je vais emmener ton papa à l'hôpital, d'accord ? Comme ça, les médecins pourront l'aider".

Debbie mettait en douce de la nourriture de la cafétéria dans ses poches | Source : Pexels

Annonces

Debbie tremblait et continuait à sangloter, alors la police a demandé à Mlle Martin de venir lui parler. "Debbie," a dit Mlle Martin, "nous voulons tous vous aider, toi et ton papa, alors ne veux-tu pas me dire ce qui s'est passé ?"

Ensemble, nous pouvons changer le monde.

Debbie a murmuré : "Vous promettez que vous ne m'emmènerez pas ?". Mlle Martin a hoché la tête et Debbie a expliqué ceci : "Ma maman est morte l'année dernière, elle avait le COVID, et ensuite mon père a perdu son travail. Il était chef cuisinier dans ce restaurant et il a fermé.

"Alors on a dû déménager de notre maison et on a vécu dans le van. Mon père travaillait parfois de jour, et on s'en sortait bien. Malheureusement, il est tombé très malade et il ne pouvait même plus déplacer la camionnette..."

Annonces

La police a découvert que Debbie et son père vivaient dans une camionnette | Source : Pexels

Mlle Martin a mis ses bras autour de Debbie. "Chut, chérie, tout va bien se passer, ton papa est à l'hôpital et les médecins vont l'aider".

Annonces

Les médecins ont dit à Mlle Martin et à la police que M. McKay était vraiment très malade. Il souffrait de malnutrition sévère. Les médecins pensent qu'il a donné toute sa nourriture à Debbie, ce qui l'a rendu très faible.

Il faudrait beaucoup de temps à M. McKay pour retrouver ses forces, et il avait besoin d’une grande quantité de nourriture de qualité et de repos. Mlle Martin était choquée ! Un homme s'était affamé pour nourrir sa fille, et elle en connaissait tant qui gaspillaient la nourriture...

L'ambulance a emmené le père de Debbie à l'hôpital | Source : Pexels

Annonces

Mlle Martin a lancé une page GoFundMe dans laquelle elle a raconté comment M. McKay s'était affamé pour que Debbie puisse manger, et comment Debbie avait essayé de prendre soin de son papa malade.

Les gens ont été choqués et émus par l'histoire de McKay et l'argent a afflué. Très vite, les McKay ont eu assez d'argent pour s'acheter une modeste petite maison, et plusieurs restaurants ont contacté M. McKay pour lui proposer un emploi !

La sollicitude de Mlle Martin à l'égard de la petite Debbie a fini par sauver la famille de cette dernière et la conduire vers une toute nouvelle vie.

Grâce à Mlle Martin, Debbie et son père ont eu une nouvelle vie | Source : Pexels

Annonces

Que pouvons-nous apprendre de cette histoire ?

  •     Lorsque quelque chose vous semble anormal, ne vous détournez pas, faites quelque chose. Mlle Martin était inquiète, elle a appelé la police et a sauvé une famille.
  •     Ensemble, nous pouvons changer le monde. En s'unissant, les personnes qui ont fait un don aux McKay ont fait la différence avec seulement quelques dollars chacune.

Partagez cette histoire avec vos amis. Elle pourrait égayer leur journée et les inspirer.

Si vous avez aimé cette histoire, vous aimerez peut-être celle d’une femme qui découvre durant son mariage, que les quatre précédentes de son mari se sont toutes enfuies.

Cette histoire est inspirée par l'histoire d'un de nos lecteurs et écrite par un rédacteur professionnel. Toute ressemblance avec de véritables noms ou lieux est une pure coïncidence. Toutes les images sont utilisées uniquement à des fins d'illustration. Partagez votre histoire avec nous ; elle changera peut-être la vie de quelqu'un. Si vous souhaitez partager votre histoire, envoyez-nous un mail à info@amomama.com.

Annonces