twitter.com/abc13houston  facebook.com/francesca.easdon.7
La source: twitter.com/abc13houston facebook.com/francesca.easdon.7

Une mère ne sait pas que l'employée de la crèche se moque de son fils jusqu'à ce qu'elle découvre un mot dans sa boîte à lunch

Pauline Nadege Eyebe
06 mai 2022
16:00
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Le monde est un endroit bien froid où il est difficile de trouver sa place et un petit garçon l’a appris à ses dépens lorsqu’un cliché est devenu viral. On pouvait y voir une lettre contenant des propos injurieux venant d’une employée de garderie. Des parents n’ont pas manqué d’émettre des inquiétudes quant à la sécurité de leurs enfants.

Annonces

Pour les parents, il n’y a rien de plus important que d’assurer la sécurité et l’éducation de leurs enfants. Leur garantir un environnement sain dans lequel ils peuvent grandir reste leur principale préoccupation. Pour ce faire, ils ne ménagent pas leurs efforts pour trouver les meilleures écoles à leurs bouts de choux.

Mais malgré les efforts déployés, il arrive parfois que les enfants soient victimes de mauvais traitements.

Une jeune maman, prénommée Francesca, et habitant le Texas, a été profondément choquée lorsqu’elle a découvert un mot désagréable glissé dans la gamelle de son petit garçon par une employée de la garderie que ce dernier fréquentait.

Annonces

À un moment donné, cette mère a constaté des changements dans les habitudes alimentaires de son fils. Pour lui témoigner son amour, elle a mis un mot réconfortant dans sa boîte-repas. Mais elle a été désagréablement surprise par la réponse qu’elle a reçue.

UNE MÈRE EST CHOQUÉE PAR LE COMMENTAIRE MOQUEUR D’UNE EMPLOYÉE DE GARDERIE

La jeune maman a saisi les réseaux sociaux pour faire part du comportement aberrant d’une employée de la garderie. À son retour de ce lieu consacré aux enfants en bas âge, son fils a rapporté un mot qui a choqué la maman. Dans cette note, il était écrit : "Non ! Mettez-le au régime et partez !"

Annonces
Annonces

Francesca a été tellement surprise qu’il lui a fallu plusieurs minutes pour comprendre ce qui s’était passé, et surtout, quelle signification pouvait avoir ce mot dont la grossièreté n’a pas manqué de choquer la jeune femme.  

Francesca est la mère d’un petit garçon de 5 ans prénommé Kyler et scolarisé à la garderie Rocking Horse Day Care. La petite famille est installée à Kingwood depuis 3 ans. Tout se passait bien pour eux jusqu’à ce jour fatidique. Après avoir signalé l’incident au responsable de la crèche, elle a eu droit à des excuses du directeur. De même, l’employée responsable de cet acte odieux a été licenciée à la suite d’une enquête.

L’employée a avoué son acte, mais a tout de même précisé que le mot n’était pas destiné à la maman. Elle ne voulait pas que Francesca le trouve. Cette dernière a retiré son fils de cette garderie, car pour elle, son fils n’y était pas en sécurité.

Annonces
Annonces

KYLER AVAIT BESOIN D’UN CHANGEMENT

Après que l’histoire de son fils est devenue virale sur le web, Francesca a dû donner quelques interviews, notamment au Today. Lors de cet entretien, la jeune maman a indiqué que son fils avait besoin d’équilibrer son régime alimentaire.

Comme tous les enfants de son âge, il était plus intéressé par les nuggets de poulet que par les légumes. Un comportement alimentaire à risque quand on sait que pour se développer normalement, un enfant a besoin d’une alimentation diversifiée.

Lorsque son déjeuner contenait plus de fruits et de légumes, c’est à peine si Kyler y touchait. Francesca était bien décidée à y remédier. Pour ce faire, elle a décidé de mettre un petit mot dans sa boîte-repas afin de l’encourager à manger les tranches de pommes qu’elle y avait mises.

Annonces

LA GARDERIE ÉTAIT TOXIQUE POUR KYLER

Francesca pensait que cette garderie était toxique pour son fils, alors elle l’y a retiré et l’a confié à une autre garderie qui avait plus à cœur de lui assurer un meilleur développement. Lorsqu’elle parle de Kyler, elle le décrit comme un garçon gentil au grand cœur qui est au-dessus de la moyenne, que ce soit en taille ou en poids.

Annonces

Elle a ajouté sur son post que la garderie semblait avoir fermé les yeux sur d’autres événements impliquant son personnel. Plus loin, elle a mentionné que la page Facebook de l’école destinée aux enseignants comportait des contenus liés à la drogue, ce qui est inapproprié.

Elle a ajouté que la direction de la garderie n’a montré aucun regret, elle s’est contentée de licencier l’employée indélicate. Malgré le fait que changer de garderie allait s’avérer extrêmement coûteux, Francesca était décidée à ne pas reculer devant la dépense afin d’assurer la sécurité de son enfant.

Annonces

Lire aussi : Après le décès de son mari, la veuve apprend qu'ils n'ont jamais été mariés et ne peut réclamer son héritage

Très déçue par cette institution chargée de l’éducation des enfants en bas âge, Francesca a tenu à mettre en garde les parents. Elle a donc glissé un mot de prudence dans son post. Elle a aussi saisi l’occasion pour les conseiller de s’impliquer davantage dans l’éducation de leurs enfants. La maman a également demandé aux autres parents de boycotter la garderie Rocking Horse Kingwood.

SOUTIEN À KYLER

Plusieurs parents ont été pris de compassion pour l’histoire du petit Kyler. Certains internautes ont laissé des commentaires dans l’espoir de l’encourager, tandis que d’autres se sont inquiétés du taux croissant d’abus d'ordre mentaux et émotionnels chez les enfants dans les écoles. Rocking Horse aurait refusé de commenter l’incident.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !
Annonces

AmoMama.fr ne soutient ni ne promeut aucune forme de violence, d’automutilation ou de comportement abusif. Nous sensibilisons les gens sur ces problèmes afin d’aider les victimes potentielles à obtenir des conseils professionnels et d’éviter que quiconque ne soit blessé. AmoMama.fr s’élève contre tout ce qui a été mentionné ci-dessus et préconise une discussion saine sur les cas de violence, d’abus, d’inconduite sexuelle, de cruauté envers les animaux, d’abus, etc. qui bénéficient aux victimes. Nous encourageons également chacun à signaler le plus tôt possible tout incident criminel dont il est témoin.