logo
Getty Images
La source: Getty Images

Le père d'Enrico Macias l'a sauvé en risquant la vie de sa femme - Enrico et ses enfants poursuivent aujourd'hui son œuvre

Jacques Ronny
22 juin 2022
18:00
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Petit-fils et fils de musicien, Enrico Macias ne pouvait que transmettre son héritage musical à ses descendants. En effet, les enfants et les petits-enfants de l’artiste sont aussi devenus, à leur tour, des passionnés de la musique.

Annonces

Le père d’Enrico Macias n’est autre que le célèbre Sylvain Ghrenassia. Ce dernier a notamment sauvé son fils en risquant la vie de son épouse. Après la disparition de ses parents, Enrico était complètement bouleversé mais il a pu compter sur ses enfants et ses petits-enfants. Zoom sur la vie du musicien.

L'ACCIDENT DE SA MÈRE, LE CHOIX DE SON PÈRE

Enrico Macias, Gaston Ghrenassia de son vrai nom a vu le jour le 11 décembre 1938. Il est le fils du musicien Sylvain Ghrenassia avec Suzanne Zaouch. Toutefois, c’est auprès de ses grands-parents paternels que le chanteur a passé une grande partie de son enfance.

Enrico Macias au stade du Parc des Princes le 20 mars 2016 à Paris, France. | Photo : Getty Images

Annonces

D'ailleurs, ce sont ces derniers qui ont eu l’idée de l’appeler Gaston. Il s’agit du prénom de l’oncle décédé d’Enrico Macias, qui n’avait que 8 ans à sa mort. Peinée par cette perte, sa grand-mère tentait de faire le deuil de son fils en aimant Enrico d’un “amour inconsidéré”.

Par conséquent, c’est aux côtés de ses grands-parents que le chanteur a passé la majeure partie de son enfance, ce qui a un peu marqué sa maman.

“Elle comprenait le désir de sa belle-mère, mais elle était frustrée de ne pas m’avoir avec elle”,

a-t-il raconté.

Enrico Macias au Zorlu Performance Hall à Istanbul, en Turquie, le 27 avril 2019. | Photo : Getty Images

Annonces

Ainsi, quand son frère Jean-Claude est né, c’est à celui-ci que Suzanne Zaouch avait porté tout son amour, selon Enrico Macias.

Concernant son père Sylvain, il était violoniste et membre dans l’orchestre de Raymond Leyris, qui était connu sous le nom de Cheikh Raymond. Cependant, malgré le fait qu’il était musicien, Sylvain Ghrenassia n’a pas voulu que son fils suive ses pas au début.

“Je ne voulais pas qu'il soit musicien car je me rappelais combien j'avais souffert”,

confiait-il lors d’une interview.

Enrico Macias au Parc des Princes le 5 novembre 2013 à Paris, France. | Photo : Getty Images

Annonces

Cependant, Sylvain n’avait jamais pu empêcher son fils d’aimer la musique. À 13 ans, il avait notamment reçu sa première guitare de la part de ses grands-parents. Et comme son père ne voulait pas qu’il devienne musicien, celui-ci a joué “en cachette” avec son grand-père paternel, qui, selon lui, “était à la flûte”.

En grandissant, c’est son cousin Jean-Pierre qui avait complété son apprentissage de la guitare. Il avait, ensuite, travaillé comme instituteur en 1956 avant de rejoindre l’orchestre de Cheikh Raymond.

Le chanteur Enrico Macias pose lors d'une séance de portrait à Paris, France, le 12 juin 2018 | Photo : Getty Images

Annonces

Après l’assassinat de ce dernier, les Ghrenassia ont quitté l’Algérie pour déposer leurs valises en France et c’est dans le pays qu’a commencé la carrière musicale d’Enrico Macias.

Toutefois, si le chanteur a rencontré un franc succès dans ce domaine, celui-ci a failli ne pas voir le monde. En effet, quand sa mère était enceinte de lui, elle a eu un énorme accident de la route.

“Les médecins ont demandé à mon père : On ne pourra peut-être pas sauver la mère et l'enfant. Lequel des deux voulez-vous garder ? Et il m'avait choisi”,

a-t-il raconté.

Enrico Macias, sur la scène de l'Olympia. | Photo : Getty Images

Annonces

Fort heureusement, Suzanne Zaouch et son fils sont ressortis tous les deux vivants de cet accident.

PERTE SÉVÈRE DE SES PARENTS

Le 15 mars 2004, Sylvain Ghrenassia avait rendu son dernier souffle à l’âge de 85 ans, laissant ainsi son fils Enrico peiné de sa mort. D’autant plus que quelques mois plus tôt, le chanteur de la paix avait déjà enterré sa maman.

Enrico Macias assiste au spectacle de gala 'Fight Night 2015' à la Citadelle de Saint Tropez le 4 août 2015 à Saint-Tropez, en France. | Photo : Getty Images

Annonces

En effet, Suzanne Zaouch a perdu la vie 10 mois seulement avant que le père de ses enfants ne la rejoigne. Elle a rendu son dernier souffle à l’âge de 88 ans et Enrico ne pouvait que pleurer sa disparition à l’époque.

“Maman, c'était le sacrifice, devait alors dire Enrico, des larmes dans la voix. Elle a beaucoup souffert, mais elle avait toujours le sourire”,

disait l’interprète de “Enfants de tous pays”, très ému.

Annonces

Malheureusement, ce ne sont pas les seules pertes qu’a dû faire face Enrico Macias puisqu’il avait aussi perdu sa femme.

LA VIE D'ENRICO APRÈS CES DRAMES - SA FAMILLE

Pour informations, c’est le 23 décembre 2008 que l’épouse d’Enrico Macias a perdu la vie à cause d’une longue pathologie cardiaque. Elle avait 68 ans à l’époque. Plus de dix ans plus tard, le chanteur a accepté de revenir sur ce drame durant son passage dans “Sept à Huit”.

Annonces

Pendant son interview, Enrico s’est remémoré du jour où sa femme avait perdu la vie. Quand le chanteur était conscient que c’était la fin, il est vite allé dans la chambre où se trouvait son épouse, pour être près d’elle pour la dernière fois.

“Je l’ai prise dans mes bras et là elle a eu encore un nouveau soupir. C’est pour ça que je dis qu’elle est partie dans mes bras…”,

raconte-t-il auprès d’Audrey Crespo-Mara.

Annonces

Malgré ce triste moment, l’interprète de “Solenzara” est reconnaissant qu’il ait pu dire adieu à sa bien-aimée. Il a aussi ajouté toujours ressentir la présence de Suzy dans leur maison et continue de lui partager sa journée “tous les soirs”. Le veuf rêve aussi de sa défunte femme très souvent.

“Elle veille sur moi”,

confie-t-il dans les colonnes de France Dimanche.

Annonces

Avec Suzy, Enrico Macias a eu deux enfants, qui l’ont sûrement aidé à surmonter la disparition de sa femme. Pour information, les deux enfants du couple se prénomment Jocya et Jean-Claude.

Et comme l’a révélé Enrico Macias dans “50’ Inside” en février 2022, les deux sont des “artistes”. Jocya, selon ses dires, “chante super bien”, et Jean-Claude, son frère, travaille avec son père. Le cadet du chanteur est un “grand chef d’orchestre”. Il est, d’après ses dires, un compositeur et un musicien talentueux.

Annonces

En grandissant, ils sont devenus parents à leur tour. Si la fille du musicien a deux enfants qui s’appellent Symon et Elyot, son fils, lui, est papa de trois : Julia, Ethel ainsi que Jérémie. Et tout comme leur grand-père et leurs parents, les cinq petits-enfants d’Enrico Macias sont aussi passionnés de musique.

“Je ne leur ai jamais appris, c’est inné, dans nos gènes. Et aucun ne joue la même musique”,

a confié le chanteur à France Dimanche.

Annonces

Visiblement, c’est un don chez les Ghrenassia ! Très proches de ses enfants et petits-enfants, Enrico Macias a affirmé que la famille est “comme les fondations d’une maison” : elle est importante.

Lire aussi : Enrico Macias : après le décès de sa femme Suzy, "malade pendant 50 ans", dans ses bras, il lutte pour leur maison

N’oubliez pas de vous abonner à AmoMama sur Google News.

Annonces