logo
 twitter.com/7a8 Getty Images
La source: twitter.com/7a8 Getty Images

Après avoir souffert de la faim, Jamel Debbouze raconte qu'il "serait pauvre toute sa vie"- Aujourd'hui, sa valeur nette s'élève à 25 millions d'euros

Tsiry Rakotomalala
05 juil. 2022
17:00
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Il faut reconnaître que Jamel Debbouze a réussi sa vie. Après avoir vécu des difficultés financières plus jeune, il est désormais l’un des humoristes français les plus riches. Retour sur le passé du comédien.

Annonces

Jamel Debbouze revient de loin. En étant fils d’un employé de RATP et d’une femme de ménage, l’acteur a connu des jours sans nourritures dans sa jeunesse.

Toutefois, sa vie a pris une autre tournure puisqu’il connaît, aujourd’hui, un succès fou dans sa carrière, ce qui lui a permis de subvenir à ses besoins.

Annonces

"RAMADAN SURPRISE" : LA PÉRIODE OÙ LA FAMILLE DE JAMEL DEBBOUZE N'AVAIT PLUS RIEN À MANGER DANS LE FRIGO

Jamel Debbouze n’est certainement plus à présenter. Incontestablement, il est l'un des plus grands noms de l'humour cocorico. Et si vous vous demandez d’où lui vient ce talent de faire rire les gens, il vous répondra sûrement qu’il l’a hérité de son grand-père maternel.

Ce dernier était, selon lui, un épicier à Barbès et pour vendre ses oranges, il avait l’habitude d’être “en spectacle permanent”.

“Ça me vient de là”,

ajoute-t-il auprès d’Audrey Crespo-Mara dans "Sept à Huit".

Annonces
Annonces

À part son grand-père maternel, Jamel Debbouze a aussi hérité de son sens de l’humour venant de celle qui l’a mise au monde. Comme les Debbouze n’étaient pas très riches à l’époque, Fatima, la maman, avait l’habitude de dédramatiser la situation en usant de son humour.

Lorsqu’il n’y avait plus de nourriture dans le frigo, par exemple, la mère de l’humoriste criait “Ramadan surprise”, comme l’a raconté son fils.

“Et on était au diapason, on savait que ça allait être chaud aujourd'hui”,

a-t-il ajouté.

Annonces

Il faut dire que cette habitude de Fatima Debbouze de toujours prendre tout à la rigolade a porté ses fruits. Selon Jamel, la faim “passait” à cette époque grâce à la manière “tellement drôle” et “tellement gracieuse” que leur mère prenait les choses.

De cette période difficile, Jamel Debbouze préfère n'en retenir que du positif. Son enfance a été bercée par plein d’humour. Il pense même que la pauvreté en est pour quelque chose.

Annonces

En revanche, si vous lui demandez si le fait de “s'embourgeoiser” avait asséché son côté humoriste, il répond :

“Je resterai toute ma vie un pauvre, j'aurai tout le temps le syndrome de l'huissier, tout le temps peur que ça s'arrête, et de me retrouver dans un ascenseur qui pue la pisse.”

UNE FAMILLE TRÈS UNIE : LES PARENTS DE JAMEL QUI ONT DONNÉ À LEURS 6 ENFANTS AUTANT QU'IL LEUR ÉTAIT POSSIBLE DE LE FAIRE

Né le 18 juin 1975, Jamel Debbouze est le fils d’un papa agent d’entretien dans le métro ainsi qu’une mère femme de ménage.

Annonces

À leur arrivée sur le territoire français, le père du comédien, Ahmed Touzani, a changé son nom à celui de son épouse, pour des “raisons administratives”. Décédé le 14 mars 2021, celui-ci a tout sacrifié pour sa famille.

“Il a fait avec ce qu’il a pu, il a été déraciné de son pays d’origine, de ses amis et sa famille. Il a fait un sacrifice que je n’aurais pas fait pour les miens”,

a déclaré Jamel au cours d’une interview.

Annonces

De ce fait, Jamel ne peut qu’être reconnaissant pour son papa. Quant à sa mère, celle-ci s’est aussi battue pour que ses enfants ne manquent jamais de rien.

Cette femme de ménage de chez Boygues a notamment cumulé les métiers pour parvenir aux besoins de Jamel Debbouze et ses frères et sœurs.

Dans le magazine Elle, en 2003, le comédien s’est rappelé comment sa maman avait l’habitude de se lever à 4 heures du matin pour travailler et ne revenait que vers 21 heures du soir.

“Elle a réussi à nous faire croire qu'on n'était pas des pauvres”,

a raconté son fils.

Annonces
Annonces

Au cours de cette interview, l’humoriste s’est aussi souvenu du jour où sa mère avait emprunté de l’argent pour lui acheter un “micro-cravate”, parce qu’il en avait besoin “pour être comédien”.

“Ma mère, en fait, c'est un peu toutes les mères. Elle n'a rien d'exceptionnel : les mères immigrées sont faites de ce bois-là”,

dit-il.

Annonces

Une maman qui a donc tout sacrifié pour ses progénitures, tout comme son défunt mari. Notons qu’au total, le couple a eu six enfants à savoir Jamel, Mohamed, Hayat, Karim, Rashid ainsi que la belle Nawel Debbouze.

DE LA PAUVRETÉ À L'UN DES HUMORISTES LES PLUS RICHES : IL PENSAIT ÊTRE PAUVRE POUR DE BON - LA VALEUR NETTE DE JAMEL DEBBOUZE

En devenant l’une des personnalités publiques préférées des Français, Jamel Debbouze a sûrement rendu fier ses parents qui ont tout fait pour qu’il ne manque de rien. L’humoriste ne souffrira certainement plus de faim comme à l’époque puisqu’il peut acheter tout ceux dont il veut manger avec l’argent qu’il gagne.

Annonces
Annonces

Pour information, la valeur nette du comédien s’élève jusqu’à 25 millions de dollars. Un chiffre énorme, mais aussi mérité, vu ce qu’il a accompli au cours de ces années.

Rappelons qu’en plus d’être une figure emblématique dans le monde du cinéma et de la comédie, Jamel est également à la tête du Jamel Comedy Club, qui permet à des jeunes talents du stand-up de s'émerger.

À part cela, le chéri de Mélissa Theuriau est aussi à la tête d’une entreprise de production baptisée “Kissman”. C’est notamment cette société qui produit le Marrakech du rire.

Annonces

Et pour gérer les affaires, Jamel Debbouze ne fait confiance qu’à son clan, ainsi qu’à quelques-uns de ses amis. En effet, ses frères et sœurs travaillent aux côtés de l’humoriste. Son cadet, Karim, par exemple, est directeur général de Deb Jam et du Comedy Club, en plus d’être producteur du Festival du rire de Marrakech.

Sa belle-sœur, Atika s’occupe également des finances et des partenariats, tandis que ses amis, eux, sont ses chauffeurs et ses gardes du corps.

Lire aussi : Jamel Debbouze a gagné de l'argent grâce à l'image de son père qui est décédé d'une longue maladie - Il lui a offert un riad de 800 000 euros

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News.

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
Articles connexes

Le jeune Booder a été ridiculisé et n'aurait pas dû survivre - À 43 ans, il élève avec bonheur son fils de 11 ans en le cachant

21 juin 2022

Une mère apprend que le camarade de classe de son fils mange les restes des enfants et décide d'organiser une réunion de parents - Histoire du jour

21 mai 2022

Grégory Cuilleron est né avec une seule main, ce n'est qu'à 27 ans qu'il a réalisé son handicap

17 mai 2022

Une danseuse de 18 ans prive ses parents de son prix de 3 millions de dollars après qu'ils l'ont incitée à interrompre sa grossesse - Histoire du jour

07 mars 2022