logo
Shutterstock
Shutterstock

Le petit garçon d'un concierge aide sa mère à passer la serpillière, le directeur la licencie, mais une femme riche intervient - Histoire du jour

Pauline Nadege Eyebe
22 juil. 2022
21:40

Un directeur furieux de découvrir qu'une concierge employée sous ses ordres "triche" dans son travail en faisant appel à l'aide de son fils, l'a licenciée. Finalement, sa décision s'est révélée être une bénédiction pour la concierge quand une femme riche est intervenue pour l'aider.

Annonces

Christine était une femme d'affaires prospère qui possédait une importante maison d'édition. Ses concurrents enviaient la rapidité avec laquelle son entreprise s'était hissée au sommet. Pourtant, seule Christine savait à quel point cette réussite était le fruit d'un travail acharné.

Elle avait passé ses jeunes années dans un orphelinat. Par la suite, elle avait fait des études de commerce dans une université locale et avait fait des petits boulots pour payer ses frais de scolarité. Avant de se lancer dans le monde de l'édition, elle avait développé plusieurs idées commerciales, qui avaient toutes échoué.

À un moment donné, alors qu'elle était sur le point d'abandonner, elle avait décidé de faire une autre tentative, c'est ainsi qu'elle avait eu l'idée de créer une maison d'édition. À sa grande surprise, elle avait rapidement gravi les sommets, voyant ainsi tous ses rêves se réaliser.

À des fins d'illustration uniquement | Source : Pexels

À des fins d'illustration uniquement | Source : Pexels

Annonces

Un jour, Christine devait se rendre en Australie pour une affaire commerciale, mais à l'improviste, le vol avait été retardé de 10 heures. L'affaire était cruciale, et Christine était tellement à cheval sur les délais qu'elle était furieuse. Malheureusement, il n'y avait pas d'autres vols disponibles. Elle n'avait pas d'autre choix que d'attendre ! Ce faisant, elle avait appelé les organisateurs de la réunion et leur demander de la reprogrammer.

Christine s'était assise dans la salle d'attente, mais une demi-heure plus tard, elle avait commencé à se sentir "inutile". Elle aimait être productive, alors elle s'était rendue dans une librairie et s'était procuré quelques livres intéressants. Puis elle s'était installée au Starbucks de l'aéroport et s'était mise à lire tranquillement ses livres tout en dégustant son latte au caramel et son croissant.

Presque trois heures passèrent ainsi, et quand Christine fut prête à partir, elle aperçut un garçon qui dormait sur un chiffon sale. Au début, elle ne lui avait prêté aucune attention, mais à mesure qu'elle s'éloignait, quelque chose à propos de ce pauvre garçon la frappa. Finalement, elle ne put s'empêcher de l'approcher.

"Salut toi", dit-elle en lui tapant doucement sur l'épaule. Le garçon se réveilla immédiatement. Tout en se frottant les yeux, il demanda : "Qui êtes-vous ?"

Annonces
À des fins d'illustration uniquement | Source : Pexels

À des fins d'illustration uniquement | Source : Pexels

Après lui avoir souri, Christine posa la question qui lui brûlait les lèvres : "Qu'est-ce qu'un petit garçon comme toi fait ici tout seul ? Tu voles avec quelqu'un ? Au fait, je suis Christine."

Le garçon secoua la tête avant de dire : "Moi, c'est Simon. Je dormais ici parce que j'étais fatigué."

Christine était perplexe quant à la raison pour laquelle un garçon, qui ne semblait pas avoir plus de 6 ans, était seul dans un aéroport et dormait sur un chiffon, elle s'était aussitôt rendue auprès des autorités aéroportuaires et leur avait demandé de l'aide.

À son retour, elle était accompagnée d'un membre du personnel. C'est là qu'elle remarqua une femme qui, tenant une serpillière, serrait Simon dans ses bras. Christine réalisa que la femme travaillait comme concierge à l'aéroport et que Simon était le fils de la femme de ménage.

Annonces

"Je connais très bien ces gens, Mr. Duncan", avait-elle répliqué. "J'ÉTAIS L'UN D'ENTRE EUX AUTREFOIS."

"Tu as bien dormi, chéri ?" demanda-t-elle. "Je dois juste nettoyer la salle du personnel, et ensuite nous pourrons rentrer à la maison."

"Mais je l'ai déjà nettoyée, maman", répondit Simon en se frottant à nouveau les yeux. "Je savais que tu étais fatiguée, alors j'ai lavé les sols avant de dormir... Maman, je meurs de faim. On peut rentrer à la maison ?"

"Oh, tu l'as fait ?", demanda la femme dont les yeux se mirent soudainement à briller. "Merci, mon chéri. Allons-y maintenant", reprit-elle. Soudain, le membre du personnel se mit en colère contre la femme de ménage. Christine ne comprenait pas ce qui se passait.

"Qu'est-ce que tu viens de dire ?" demanda-t-il avec colère. La femme de ménage se figa. "M. Duncan, je - j'étais sur le point de rentrer chez moi parce que j'ai terminé mon service pour la journée", répondit-elle.

À des fins d'illustration uniquement | Source : Pexels

À des fins d'illustration uniquement | Source : Pexels

Annonces

"Arrête de te moquer de moi, Alisa !" a-t-il crié à pleins poumons. "Je viens d'apprendre que ton garçon t'a aidé ! Est-ce que je te paie pour engager de l'aide ? Tu sais quoi, si tu ne peux pas travailler, ce n'est pas la peine de revenir ici ! Tu es viré !"

"S'il vous plaît, ne faites pas ça", supplia-t-elle. "Monsieur Duncan, vous savez que je suis une mère célibataire sans autre source de revenu, c'est pourquoi je fais des heures supplémentaires pour subvenir aux besoins de mon fils. S'il vous plaît, donnez-moi une autre chance ; cela ne se reproduira pas, je vous le promets !"

Mais M. Duncan ne voulait rien entendre. "Je suis ton manager, Alisa ! Et c'est moi qui décide qui reste ici et qui n'y reste pas, alors vas-t-en !" lui cria-t-il. Alisa était en larmes.

Elle balaya lentement ses larmes et prit la main de Simon dans la sienne alors qu'elle se préparait à partir. "Allons-y, mon fils", dit-elle, mais Christine lui saisit la main.

"J'ai bien peur que les choses ne s'arrêtent pas là", dit-elle. Alisa était perplexe. "Il te doit des excuses, Alisa", poursuivit Christine. "Il n'a pas le droit de te crier dessus comme ça juste parce qu'il est ton supérieur".

À des fins d'illustration uniquement | Source : Pexels

À des fins d'illustration uniquement | Source : Pexels

Annonces

À ce moment-là, d'autres passagers rassemblés autour d'eux critiquaient les actions de M. Duncan. Sur la défensive, le manager fit remarquer : "Écoutez, madame, vous ne connaissez pas ces pauvres gens. Ils feraient n'importe quoi pour quelques dollars ! Ne vous laissez pas avoir par leurs larmes !"

Mais Christine n'allait pas le laisser glisser. "Je connais très bien ces gens, Mr. Duncan," répliqua-t-elle. "J'étais autrefois, l'un d'entre eux. C'est exact... Je suis ici aujourd'hui parce que j'ai autrefois travaillé aussi dur pour mes rêves. Vous voyez ce petit garçon," ajouta-t-elle en parlant de Simon.

"Il a un brillant avenir devant lui, et sa mère fait tout ce qu'elle peut pour lui offrir une bonne vie. Je comprends qu'elle ait fait une erreur en demandant l'aide de son fils, mais la renvoyer pour cette raison est extrême, monsieur. Sans parler du fait que vous lui avez crié dessus en public !"

À ce moment-là, la foule autour d'eux disait des choses horribles sur le comportement de M. Duncan, ce qui le mettait dans une fâcheuse position. Il marmonna une brève excuse, mais tout le monde savait que c'était une excuse forcée. Il ne le pensait pas. Christine le lui reprocha.

À des fins d'illustration uniquement | Source : Pexels

À des fins d'illustration uniquement | Source : Pexels

Annonces

"C'est bon, monsieur", dit-elle. "Vous n'avez pas à le dire si vous ne le pensez pas. Alisa ne travaillera plus ici puisque je l'engage comme gouvernante... De même, Simon ne l'aidera plus dans son travail, car il ira dans une bonne école. Je paierai pour sa scolarité. J'espère que cela ne te dérange pas, Alisa", ajouta-t-elle en se tournant vers elle.

Alisa avait déjà fondu en larmes. "Je - je ne sais pas quoi dire... Merci - merci, madame !"

"Appelez-moi simplement Christine ... Et tout va bien", ajouta-t-elle en souriant.

En fin de compte, l'arrogance de M. Duncan ne lui avait pas permis de s'excuser correctement auprès d'Alisa, mais il avait eu un avant-goût de sa science lorsque plusieurs personnes lui s'étaient mises à lui crier dessus et le traitant de sans-cœur. Il avait accéléré ses pas et avait disparu comme un fantôme !

Alisa et Simon, quant à eux, avaient emménagé chez Christine après le retour de son voyage d'affaires. Simon avait été inscrit dans une bonne école, et Alisa avait promis à Christine de travailler dur et de lui rendre les frais de scolarité de Simon, même si Christine lui avait assuré que tout allait bien.

Certes, Christine était la patronne d'Alisa, mais elle traitait Alisa et Simon comme une famille.

Annonces

Que pouvons-nous apprendre de cette histoire ?

  • Le travail acharné est toujours payant. Christine faisait des petits boulots pour payer ses frais d'études. Ses efforts ont fini par porter leurs fruits lorsqu'elle est devenue une femme d'affaires prospère. De même, le dur labeur d'Alisa comme femme de ménage et le désir sincère de Simon d'aider sa mère leur ont permis d'avoir une vie meilleure.
  • L'arrogance et la fierté inutiles ne vous mèneront nulle part. Le comportement impoli de M. Duncan a fini par lui "valoir" le mépris du public, et il a été embarrassé devant tout le monde.

Si vous avez aimé cette histoire, vous aimerez peut-être celle d'un garçon qui reprend conscience après une commotion cérébrale et demande à sa mère de divorcer immédiatement de son beau-père.

Cette histoire est inspirée de la vie quotidienne de nos lecteurs et rédigée par un écrivain professionnel. Toute ressemblance avec des noms ou des lieux réels est purement fortuite. Toutes les images sont uniquement destinées à l'illustration. Partagez votre histoire avec nous ; elle changera peut-être la vie de quelqu'un. Si vous souhaitez partager votre histoire, envoyez-la à info@amomama.com.

Abonnez-vous à AmoMama sur Google News !

Annonces
Annonces
Articles connexes

Une fille disparaît, son père traque son téléphone et perd la parole – Histoire du jour

12 mars 2024

J'ai présenté mon petit ami à mes enfants adultes - Étonnamment, il s'avère qu'ils le connaissaient déjà

05 juillet 2024

Chaque jour, une vieille veuve voit un garçon solitaire nettoyer les ordures devant sa maison - L'histoire du jour

14 mars 2024

Le gérant d'un restaurant met une vieille dame qui demande un abri à la porte, le lendemain, elle s'assoit avec le propriétaire - Histoire du jour

19 juin 2024

Un fils unique rend visite à son père à la maison de retraite, l'infirmière dit que sa copie conforme a pris l’homme la veille - Histoire du jour

12 mars 2024

Une collègue découvre qu'une enseignante vivait dans sa voiture depuis des mois - Histoire du jour

19 juin 2024

Un patron licencie une serveuse pour avoir pris les restes du restaurant, le lendemain il lui donne tout son argent - Histoire du jour

28 juin 2024

"OMG !" : Un garçon rencontre accidentellement sa mère qu'il croyait morte depuis des années – Histoire du jour

04 juillet 2024

Une femme en pleurs, portant des vêtements miteux, fait irruption dans un mariage et commence à accoucher aux pieds du marié – Histoire du jour

21 mars 2024

Une femme âgée divorce de son mari depuis 54 ans après avoir vu une vidéo de lui – Histoire du jour

07 juin 2024

Mon fils a mis le feu au sac à main coûteux que ma belle-fille m'a offert pour mon anniversaire après avoir vu ce qu'il contenait

23 avril 2024

Un homme creuse dans le jardin de sa belle-mère et trouve une cassette vidéo - Histoire du jour

03 juin 2024

Un voleur s'introduit dans la maison d'une femme célibataire et voit son enfant qui est une copie conforme de lui-même - Histoire du jour

22 mars 2024

Pendant notre vol, une femme n'a cessé d'insulter le personnel de l'avion et les passagers – Elle est sortie de l'avion en larmes

08 mai 2024