logo
Une femme de chambre d'hôtel rangeant son chariot de nettoyage. | Source : Getty Images
Une femme de chambre d'hôtel rangeant son chariot de nettoyage. | Source : Getty Images

"Vous êtes virée !", hurla un patron à une femme de ménage enceinte, sans savoir que son bébé est de sa famille - Histoire du jour

José Augustin
03 déc. 2023
10:30

Un misogyne est furieux lorsqu'il découvre qu'une femme de chambre de son hôtel a enfreint ses règles en tombant enceinte, et il l'a licencié. Il était loin de se douter que la grossesse qui l'a rendu furieux changera sa vie à jamais.

Annonces

Contrairement aux autres employés de l'hôtel, Heather ne souriait pas en entrant dans les locaux, pas plus qu'elle ne saluait ses collègues et le portier. Au lieu de cela, elle frissonnait chaque fois qu'elle franchissait la porte d'entrée de l'hôtel, effrayée par les mensonges enfouis au plus profond de son cœur.

Il y a six mois, le monde d'Heather s'est écroulé. Elle était passée du statut de femme frivole à celui d'adulte responsable, luttant pour subvenir à ses besoins et à ceux de son bébé. Heather était enceinte, et aucun des employés de l'hôtel ne le savait.

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

Lorsqu'elle a pris le poste pour la première fois, elle avait lu le contrat deux fois, et ses mains tremblaient en lisant les conditions générales. "Les mères célibataires ne sont pas acceptées pour ce poste"

Annonces

Heather était bel et bien une future maman célibataire, sans emploi et avec le cœur brisé. Elle avait dû abandonner l'université après que son petit ami l'eut abandonnée, prétextant qu'il n'était pas prêt à devenir père.

Pour Heather, c'était comme si quelque chose en elle était mort ce jour-là. Mais elle avait délicatement caressé son ventre, où la petite vie grandissait, et lui avait dit : "Maman ne te quitte pas, bébé. Quoi qu'il arrive, nous nous battrons. Je me battrai."

Heather avait toujours été comme ça. Une femme aimante et attentionnée qui voulait une GRANDE famille. Mais le destin avait d'autres plans, et l'homme qu'elle aimait avait brisé sa confiance et ses rêves.

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

Annonces

Si seulement le destin avait été plus clément, Heather aurait pu au moins demander l'aide d'un proche pour s'occuper de son bébé. Mais malheureusement, elle était orpheline et n'avait personne au monde pour la prendre dans ses bras, la consoler et lui dire que tout irait bien, que son bébé irait bien.

Alors quand Heather a compris qu'elle devait régler ses problèmes toute seule, elle a abandonné l'université et s'est mise à la recherche d'un emploi. Une jeune femme sans diplôme et sans expérience professionnelle, c'est ce qu'elle était, et elle a donc eu beaucoup de mal. C'est alors qu'elle est tombée sur une offre d'emploi au Seaside Paradiso.

Notre haine et notre ressentiment détruisent nos familles et nous-mêmes.

Heather n'a jamais pu oublier ce jour-là. C'était une journée lumineuse et ensoleillée, et les oiseaux gazouillaient joyeusement dans le ciel du matin. Rien ne semblait aller mal dans le monde extérieur. Mais Heather avait l'impression que son existence devenait morne et incertaine, et qu'elle ne servait à rien.

Elle avait reçu sa cinquième lettre de refus ce matin-là, et elle ne se sentait pas la force de continuer. Puis, on ne sait comment, après avoir pleuré pendant des heures, elle est tombée sur une offre d'emploi pour une femme de chambre à l'hôtel de luxe - The Seaside Paradiso.

Annonces
À des fins d'illustration uniquement. | Source : Unsplash

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Unsplash

"Ils ne m'embaucheront jamais", avait-elle pensé en remplissant la demande d'emploi en larmes. "Je ne pourrai pas donner une bonne vie à mon bébé. J'ai échoué sur toute la ligne !"

Voilà à quel point Heather était déprimée lorsqu'elle a postulé pour l'emploi à l'hôtel, mais le moment où elle a consulté son courrier électronique deux semaines plus tard a tout changé.

"Félicitations pour ta sélection !", pouvait-on lire dans le courrier.

Heather avait pleuré, ri et pleuré encore lorsqu'on lui avait miraculeusement proposé le poste. Les choses étaient en train de changer et de s'améliorer, avait-elle pensé.

Puis, lors de son premier jour à l'hôtel, on lui a demandé de signer le contrat de travail, et son visage a changé de couleur lorsqu'elle a lu que les mères célibataires n'étaient pas admises pour ce rôle.

Annonces

"C'est une clause bizarre, tu ne trouves pas ?", a-t-elle souri nerveusement à la femme qui avait également été embauchée pour le poste.

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

"J'ai entendu dire que le patron détestait les mères célibataires", a répondu la femme avec un sourire niais. "Honnêtement, je ne suis pas non plus une grande fan des bébés.... Il s'avère qu'il veut que son hôtel soit calme et tranquille, et qu'il veut éviter toute cette histoire de 'mère célibataire'", dit-elle en faisant des guillemets avec ses doigts.

Le terme "mère célibataire" est très impoli, pense Heather. À un moment donné, elle a hésité à signer le contrat et a voulu faire demi-tour et partir. Mais elle avait des responsabilités maintenant, et auparavant, elle n'avait pas pu trouver de travail ailleurs.

Annonces

Heather a donc caché la vérité à tout le monde et est devenue femme de ménage au Seaside Paradiso. Elle a pris un risque en s'engageant dans ce travail, mais elle n'avait pas le choix.

Elle a menti en disant que ses nausées matinales pendant sa grossesse étaient dues à l'épuisement et au stress. Et lorsque son baby bump est devenu plus visible, elle a commencé à porter des vêtements amples et un manteau par-dessus son uniforme. Un jour, elle s'est évanouie en nettoyant une pièce, mais heureusement, elle a réussi à le dissimuler en prétextant qu'elle avait sauté le petit déjeuner.

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

Mais les mensonges ont un moyen de sortir, et Heather s'est vite retrouvée dans l'eau chaude. Elle venait de quitter une suite après l'avoir nettoyée et ne portait pas son pardessus ce jour-là. Alors qu'elle tirait le chariot à l'extérieur et se retournait, elle s'est figée sur place à la vue de l'homme qui se trouvait derrière elle.

Annonces

"Monsieur Faulkner ? Passez une bonne... bonne journée !" souhaita-t-elle à son patron en tirant précipitamment le chariot de ménage devant elle. Mais Heather savait qu'il était trop tard.

"Es-tu enceinte ?" Mr. Faulkner a demandé avec colère, son regard fixé sur le baby bump. "Depuis combien de temps cela dure-t-il ? Bon sang ! Comment avez-vous été embauchée ?"

"Non, non, ce n'est pas ce que vous pensez, s'il vous plaît !" Heather le supplie. "Je peux t'expliquer !"

"Dans mon bureau dans dix minutes !" a-t-il fulminé. "Et oh, ne t'attends pas à ce que je te garde ici plus longtemps. Mais je veux savoir comment tu as réussi cette arnaque ! C'est complètement fou !"

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

Annonces

Heather n'arrivait pas à retenir ses larmes. Elle n'arrivait pas à croire que son secret était éventé et qu'elle allait maintenant perdre son travail.

Tremblante d'anxiété, Heather est entrée dans le bureau de M. Faulkner, et ses premiers mots ont été : "Vous êtes renvoyée ! Mais, certainement, je mérite de savoir depuis combien de temps tu as pris le salaire illégalement en violant le contrat."

"Je suis désolée", a dit Heather à voix basse. "Je n'avais pas l'intention de... Je n'aurais vraiment pas dû le faire. D'une certaine façon, je me suis sentie obligée."

"Écoute, je n'ai pas besoin de tes excuses, d'accord ? Je t'ai posé une question, et tu peux partir si tu n'as pas la réponse. La sortie est juste derrière toi."

Heather n'a pas pu prononcer un mot et est restée immobile, une douleur cuisante grandissant dans son baby bump.

"Quoi ? Tu vas m'accuser d'être cruelle maintenant parce que je licencie quelqu'un qui travaillait illégalement dans mon hôtel ?" a-t-il demandé.

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

Annonces

"Désolée", dit-elle. "S'il te plaît, ne me renvoie pas. J'avais besoin de ce travail pour..."

"C'est la raison pour laquelle je n'aime pas les femmes, tu sais ?" Il l'a interrompue. "Pourquoi devez-vous toutes être pareilles ? Mentir ? Verser des larmes ? Trompeuses ? Et oh mon Dieu ! Vous avez eu l'audace de travailler sous mon nez en violant les procédures établies ? Où trouvez-vous le courage... Madame Heather ?", remarque-t-il sarcastiquement en regardant son badge.

"Je ne l'ai pas fait exprès, monsieur Faulkner", dit-elle doucement. "Il fallait vraiment que j'obtienne ce travail et..."

"Très bien alors", lui a-t-il encore coupé l'herbe sous le pied. "Je n'ai plus besoin de vous SUR LE TERRAIN. Cela dit, je ne pense pas non plus pouvoir supporter plus longtemps ton visage pitoyable. Alors, servez-vous et quittez mon hôtel avant que j'appelle la sécurité ! J'espère que vous savez recevoir des ordres ?"

"Puis-je..."

"Dehors, Mme Heather ! MAINTENANT !"

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

Annonces

En fin de compte, Heather a dû partir, et monsieur Faulkner fulminait de rage. Quelle femme étrange, marmonna-t-il rageusement sous son souffle alors qu'elle s'en allait.

Soudain, un bruit sourd à l'extérieur de son bureau détourna son attention. M. Faulkner s'est précipité dehors, pour trouver Heather à terre et se rendre compte qu'elle avait perdu les eaux.

"Quel désordre ! Oh, mon Dieu ! C'est de la folie !" soupire-t-il. Il a sorti son téléphone de sa poche et a immédiatement composé le 911, mais après avoir vu l'état de Heather, il savait qu'il n'avait pas de temps à perdre.

"J'aimerais tellement ne pas être pris dans ce pétrin !" grommela-t-il en composant le numéro de son chauffeur.

M. Faulkner a emmené d'urgence Heather à l'hôpital dans sa voiture, et bien qu'il n'aime pas les femmes et les mères célibataires, il est resté à l'hôpital avec elle pendant l'accouchement.

"Elle était employée dans mon hôtel. S'il vous plaît, prenez bien soin d'elle", a-t-il dit au personnel de l'hôpital.

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

Annonces

M. Faulkner attendait à l'extérieur du bloc opératoire, regardant nerveusement les médecins entrer et sortir précipitamment. Il espérait qu'Heather allait bien, car il s'en voulait d'être responsable de son état. Il n'aurait peut-être pas dû lui crier dessus et se montrer aussi dur.

Au bout d'un moment, qui a semblé rien moins qu'une éternité à M. Faulkner, une infirmière s'est approchée de lui, et elle avait de bonnes nouvelles. "La nouvelle mère et l'enfant sont sains et saufs, même si nous avons dû faire une césarienne. C'est un garçon ! Un bébé prématuré. Mais en bonne santé !" annonce-t-elle. "Vous pourrez voir la patiente une fois qu'elle aura été transférée dans le service normal".

"Mon Dieu, c'est génial ! Merci beaucoup", dit monsieur Faulkner en soupirant de soulagement.

À ce moment-là, faisant fi de son aversion particulière pour les femmes, M. Faulkner a décidé de demander à Heather si elle avait besoin d'aide et voulait appeler ses proches, et il a donc décidé de la rencontrer. Lorsqu'il est entré dans son service, il l'a vue tenir un magnifique petit garçon dans ses bras.

"Vous allez bien ?", lui a-t-il gentiment demandé.

"Oui, merci", a-t-elle répondu tranquillement. "Malgré ce que j'ai fait, c'est très gentil de votre part de nous avoir amenés ici à l'heure. Merci, monsieur Faulkner. Vous êtes un homme bon."

Annonces
À des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

"Eh bien, je... je ne sais pas... Voulez-vous que j'appelle quelqu'un ? Votre mari ou votre famille ? N'importe qui ?"

Les yeux d'Heather se sont mis à briller. "Je n'ai personne", dit-elle. "Le père du bébé n'a pas voulu de l'enfant, et je suis orpheline. Cela répond à ta question sur la raison pour laquelle j'ai dû rompre le contrat et travailler dans ton hôtel. Je suis désolée de ce que j'ai fait. Mais c'était nécessaire."

"Peut-être qu'il changera d'avis ?" dit M. Faulkner. "Je veux dire, tu devrais essayer de l'appeler une fois. Je suis un père célibataire, alors je sais ce que c'est que d'élever un enfant seul."

"Huit, six, trois... je n'ai aucun espoir. Mais tu peux essayer", Heather a récité le numéro de son petit ami à M. Faulkner, qu'il a rapidement composé sur son téléphone. Il n'en a pas cru ses yeux quand il a vu le nom qui s'est affiché sur l'écran de son téléphone.

Annonces

"Tu es sûre ?" lui a-t-il demandé, choqué.

"Qu'est-ce qui ne va pas ?"

"Le numéro. Le numéro que tu m'as donné ! Tu es sûre que c'est le bon numéro ?"

"C'est le seul contact que je connaisse, alors je ne peux pas me tromper", a-t-elle répondu.

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

Monsieur Faulkner n'arrivait pas à croire que le bébé qu'il dénigrait, maudissait et détestait était son parent. C'était son petit-fils et l'enfant de son fils unique !

Le petit ami irresponsable de Heather n'était autre que le fils de M. Faulkner, Josh !

Annonces

"Je vais avoir une discussion d'homme à homme avec lui. Veuillez m'excuser !"

M. Faulkner est sorti de la salle où se trouvait Heather, a appelé son fils et lui a demandé de se dépêcher de se rendre à l'hôpital. Lorsque Josh est arrivé, il a été choqué de voir son père avec un bébé dans les bras.

"Il est temps d'attacher ta ceinture, jeune homme !" dit M. Faulkner. "Comment as-tu pu laisser une femme enceinte sans t'en préoccuper ? Est-ce que tu te rends compte au moins de ce que tu as fait ?"

"Papa ! C'est quoi ce bordel !" Josh s'est écrié. "C'est le bébé d'Heather ? Pour l'amour de Dieu, j'en ai fini avec elle."

"Tu en as quoi ? Fini avec elle ?"

"Papa, elle était folle ! Elle m'a demandé d'être le père d'un enfant alors que je n'en voulais pas ! Mais attends. Comment peux-tu - je veux dire, est-ce vraiment le bébé d'Heather ? Comment la connais-tu ? Et même si vous la connaissez, pourquoi vous en préoccupez-vous ?"

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

Annonces

M. Faulkner était mortifié. Il n'arrivait pas à croire ce que sa haine des femmes avait fait à son fils !

La femme de monsieur Faulkner l'avait trompé et l'avait abandonné avec Josh. Mais il l'aimait malgré tout, et quelque part, cet amour s'est transformé en haine lorsqu'elle les a abandonnés, lui et leur fils.

M. Faulkner n'a donc jamais appris à Josh combien il était important pour un homme de respecter les femmes, de respecter les autres autour de lui. Josh pensait pouvoir s'en sortir en mettant une femme enceinte, mais M. Faulkner ne l'entendait pas de cette oreille.

Il ne voulait pas qu'Heather souffre, alors il a menacé Josh de lui couper les vivres et de cesser de le soutenir financièrement s'il n'aidait pas Heather à s'occuper de son enfant.

Sous la pression de son père, Josh a accepté de soutenir Heather, mais M. Faulkner savait que son fils ne s'amenderait pas si rapidement. Alors, au moment de rédiger son testament, M. Faulkner a eu une idée.

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

Annonces

Il a appelé son avocat et lui a dit : "Si quelque chose devait m'arriver, fais en sorte qu'Heather et son enfant, ce merveilleux garçon nommé Terry, ne manquent de rien. J'ai décidé de laisser mon hôtel à Terry, qui en héritera à sa majorité."

Que pouvons-nous apprendre de cette histoire ?

Notre haine et notre ressentiment détruisent nos familles et nous-mêmes. Le mépris de M. Faulkner pour les femmes a donné à Josh l'impression que les femmes n'avaient pas d'importance et qu'il pouvait s'en sortir en leur manquant de respect.

Mentir et garder quelqu'un dans l'ignorance est une erreur, mais parfois les gens sont contraints par les circonstances. Même si la façon dont Heather a décroché un emploi au Seaside Paradiso était mauvaise, elle n'était pas entièrement à blâmer pour cela.

Partagez cette histoire avec vos amis. Elle pourrait égayer leur journée et les inspirer.

Cette histoire est inspirée de la vie quotidienne de nos lecteurs et rédigée par un écrivain professionnel. Toute ressemblance avec des noms ou des lieux réels est une pure coïncidence. Toutes les images sont uniquement destinées à l'illustration. Partagez votre histoire avec nous ; elle changera peut-être la vie de quelqu'un. Si vous souhaitez partager votre histoire, veuillez l'envoyer à info@amomama.com.

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
Annonces
Articles connexes

J'ai pleuré quand j'ai vu mon nouveau-né pour la première fois parce que je ne pouvais pas le ramener à la maison - Mon histoire

27 octobre 2023

Un homme se moque constamment de sa femme au chômage parce qu'elle ne fait rien et trouve une note après que l'ambulance l'a emmenée - Histoire du jour

29 janvier 2024

Je vis seule à 68 ans parce que mes enfants ont oublié mon existence - Histoire du jour

02 septembre 2023

Un fils place sa mère dans une maison de retraite, rentre chez lui et trouve ses valises sur le pas de sa porte — Histoire du jour

27 octobre 2023

Un riche homme d'affaires met son fils à la porte, sans savoir que ce dernier deviendra un jour son patron – Histoire du jour

16 novembre 2023

Un garçon de 7 ans défend sa mère contre un serveur dans un café et disparaît le lendemain – Histoire du jour

02 octobre 2023

Ma mère m'a mise à la porte quand j'ai eu 18 ans, maintenant elle me supplie de la laisser vivre avec moi au lieu d'aller dans une maison de retraite - Mon histoire

27 octobre 2023

Un garçon de 7 ans défend sa mère contre un serveur grossier dans un café et disparaît le lendemain – Histoire du jour

28 août 2023

La vérité finit toujours par éclater : Pendant des années, le patron cache au concierge qu'ils sont frères - Histoire du jour

27 novembre 2023

Un homme entend son frère murmurer à sa fille "Je suis ton vrai père" - Histoire du jour

25 novembre 2023

Un homme riche voit un serveur cracher dans son assiette et entre en trombe dans la cuisine du restaurant — Histoire du jour

24 novembre 2023

Notre père, veuf, nous a abandonnées, ma sœur et moi, âgée de 8 ans ; 14 ans plus tard, j'ai appris qu'ils étaient restés en contact – Histoire du jour

25 octobre 2023

Un garçon s'introduit dans la maison d'une enseignante pour voler des bijoux et entend la voix de cette dernière au rez-de-chaussée - Histoire du jour

26 novembre 2023

Une vieille dame qui prend l'avion pour soutenir sa fille célibataire pendant l'accouchement n'est pas autorisée à voir le bébé - Histoire du jour

02 août 2023