logo
Une poignée de main | Source : Pexels
Une poignée de main | Source : Pexels

Désespérée de sauver sa famille, une femme accepte l'offre inhabituelle d'un homme mystérieux — Histoire du jour

Kalina Raoelina
19 juin 2024
15:25

Alors que Mary travaillait, un inconnu lui a fait une offre inhabituelle : devenir sa compagne pendant une semaine. Choquée par cette offre, Mary a mis l'étranger à la porte et lui a dit de ne jamais revenir. Cependant, lorsque son père lui a révélé qu'ils risquaient de perdre la ferme à cause de ses dettes, Mary a compris qu'elle n'avait pas d'autre choix que d'accepter l'offre de l'inconnu.

Annonces

Mary, une jeune femme qui a passé toute sa vie dans une ferme, n'avait jamais quitté son village. Après avoir terminé l'école, elle a commencé à travailler dans la magasin agricole de son père, et depuis plusieurs années, sa vie ressemble au "Jour de la marmotte".

Aujourd'hui, c'était une journée de travail ordinaire. Mary était en train d'approvisionner les rayons lorsqu'un homme portant un costume coûteux s'est approché d'elle. L'homme tenait un morceau de fromage.

"Excusez-moi, est-ce que c'est sans lactose ?", a demandé l'homme à propos du fromage.

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

"J'ai bien peur que non, monsieur", a répondu Mary.

"Avez-vous quelque chose sans lactose ?", a encore demandé l'homme.

Annonces

"C'est un magasin de ferme ; nous vendons des produits faits maison, alors non", a expliqué Mary.

"Dommage", a dit l'homme, l'air déçu.

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

"Vous n'êtes pas du coin, n'est-ce pas, monsieur ?", a demandé Mary, en remarquant sa tenue vestimentaire.

"Non, je suis ici pour affaires. Ça se voit tant que ça ?", s'esclaffa-t-il.

"Votre costume vous trahit", dit Mary en souriant. L'homme a baissé les yeux sur son costume et a ri.

"Je suppose que vous avez raison. Vous êtes du coin ?"

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

Annonces

"J'ai vécu ici toute ma vie", a répondu Mary.

"Vous vous plaisez ici ?", a demandé l'homme, sincèrement curieux.

"Je veux dire, c'est bien, mais j'ai toujours rêvé de partir. Pour voir le monde, vous savez ?", a avoué Mary.

L'homme s'est arrêté un instant, puis a dit : "Je pense que je peux vous aider pour ça. En fait, nous pouvons nous aider mutuellement."

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

"Qu'est-ce que vous voulez dire ?", a demandé Mary, intriguée.

"Je traverse une période importante en ce moment et j'ai besoin d'une femme pour m'accompagner à des événements sociaux. Je suis prêt à vous payer 5000 dollars, et ce n'est que pour une semaine", proposa-t-il.

Annonces

Mary s'est figée, son visage montrant un choc. Pensait-il qu'elle était ce genre de femme ? Elle n'était pas prête à accepter une chose pareille. "Comment osez-vous ? Je suis une femme respectable et je ne coucherai pas avec un inconnu !" Mary lui a hurlé dessus.

"Vous m'avez mal compris..." l'homme a essayé de s'expliquer, mais Mary ne l'a pas laissé finir. Elle l'a giflé et s'est éloignée.

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Shutterstock

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Shutterstock

Quelques minutes plus tard, l'homme s'est approché de la caisse, où Mary était assise, avec un panier de fraises. Mary a scanné silencieusement les fraises et lui a indiqué le montant total.

"Je suis désolé pour ce qui s'est passé tout à l'heure. Je ne voulais pas vous offenser. J'ai vraiment besoin de quelqu'un pour m'accompagner, rien de plus", dit-il sincèrement.

Annonces

"Je ne suis pas à vendre", a répondu Mary en répétant le montant pour les fraises. L'homme a payé et a quitté le magasin de la ferme. Mary soupira lourdement.

Mary chercha son père mais ne le trouva nulle part. Elle finit par le trouver dans la réserve du magasin, assis avec une expression triste sur le visage.

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

"Est-ce que tout va bien ?", a demandé Mary.

"Oui, oui. Ne t'inquiète pas", a répondu son père.

"Papa", a insisté Mary, sentant que quelque chose n'allait pas.

Son père soupira. "Tu te souviens que j'ai récemment acheté du bétail pour la ferme ?" Mary a acquiescé. "Je ne les ai pas vraiment achetés. Je dois de l'argent pour les acheter, de l'argent que je n'ai pas. La condition était que si je ne remboursais pas dans un mois, ils prendraient la ferme."

Annonces
À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

"Oh, papa", dit Mary en le serrant dans ses bras. "Nous allons trouver une solution. Ensemble."

Après avoir passé toute la soirée à essayer de trouver une solution, Mary a réalisé qu'il n'y avait qu'une seule issue claire, bien qu'indésirable. Elle devait maintenant accepter l'offre de l'homme d'aider son père.

Elle a trouvé l'homme à l'hôtel local et lui a dit qu'elle était d'accord avec sa proposition. L'homme s'est présenté sous le nom de Nicolas, et Mary a appris qu'il était un homme d'affaires prospère.

Mary a informé son père qu'elle avait obtenu un emploi en ville pour une semaine, mais n'a pas mentionné en quoi il consistait. Le lendemain matin, Mary et Nicolas sont partis pour la ville.

Annonces

La première chose que Nicolas a faite a été d'emmener Mary faire du shopping pour lui acheter de nouveaux vêtements. Mary a pris cela comme une insulte, mais Nicolas a expliqué qu'ils devaient lui acheter des robes de soirée pour qu'elle puisse assister à des événements sociaux avec lui.

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

Ils ont acheté plusieurs robes, et Nicolas a insisté pour en acheter d'autres. Mary s'est sentie mal à l'aise, mais Nicolas a insisté sur le fait qu'il paierait lui-même les vêtements.

Lorsque Mary et Nicolas ont assisté à leur premier événement, Mary a remarqué que les gens les dévisageaient. "Pourquoi nous regardent-ils comme ça ?", a demandé Mary.

"Ne faites pas attention à eux. Les gens riches aiment les commérages", a répondu Nicolas.

Annonces

Pendant que Nicolas parlait à quelques hommes, Mary se tenait près du stand de champagne, se sentant abandonnée. Elle ne connaissait personne d'autre que Nicolas, et ces gens étaient loin de son cercle social habituel. Deux femmes d'à peu près son âge se sont approchées d'elle.

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

"Bonjour, je suis Annabelle", s'est présentée l'une d'entre elles.

"Je m'appelle Felicity", dit l'autre.

"Mary", a-t-elle répondu, se sentant très mal à l'aise en présence de ces femmes qui semblaient l'évaluer.

"Dites-moi, Mary, comment avez-vous réussi à séduire notre célèbre playboy ?", demanda Felicity.

Annonces
À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

"Je ne suis pas sûre de comprendre ce que vous voulez dire", dit Mary, perplexe.

"Nicolas. Il n'a jamais eu une relation qui a duré plus de deux jours. Et il n'en a jamais amené aucune femme à des événements publics", a expliqué Annabelle.

"Probablement parce qu'il avait besoin de les payer pour cela", ajouta Felicity, sous-entendant les femmes d'une certaine profession. Les deux femmes se mirent à rire, et Mary laissa échapper un petit rire nerveux.

"Alors, comment avez-vous fait ?", insista Annabelle.

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

Annonces

Mary a capté un regard inquiet de la part de Nicolas. "Je pense que quand c'est de l'amour, les choses se font naturellement", dit Mary en essayant de paraître convaincante, bien qu'elle n'ait jamais été douée pour mentir.

"L'amour, hein ? Je vois", dit Annabelle. Elle a pris le bras de Felicity.

"J'ai été ravie de vous rencontrer, Mary." Les femmes se sont éloignées, toujours en riant. Mary expira de soulagement.

Elle a pris une coupe de champagne et l'a bue d'un trait. Elle buvait rarement, et la boisson l'a rapidement affectée. Nicolas s'est approché d'elle, l'air inquiet.

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

"Vous allez bien ?", demanda-t-il.

Annonces

"Pourquoi ne m'avez-vous pas dit que vous étiez une sorte de célébrité ici ? Et que des femmes vous chassent ?", a demandé Mary, agacée.

"Je ne pensais pas que c'était si important. Et vous exagérez", dit Nicolas en riant.

"Elles m'ont presque dévorée des yeux".

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

"Très bien, allons rencontrer quelques représentants. Peut-être que nous pourrons vous trouver un homme", taquina Nicolas.

"Je n'ai pas besoin d'un homme", répondit Mary.

Nicolas a tendu son bras à Mary pour qu'elle le prenne. Elle l'a fait et s'est empressée d'attraper une autre coupe de champagne avant que Nicolas ne la conduise à la rencontre de la "crème de la société".

Annonces

Mary avait accompagné Nicolas à tous les événements et réunions au cours des quatre derniers jours. À présent, elle se reposait dans sa chambre d'hôtel, que Nicolas avait réservée pour elle.

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

Mary commençait à s'y intéresser, même si elle avait encore l'impression que ce n'était pas tout à fait son style de vie. En passant presque tout son temps avec Nicolas, elle s'est rendu compte qu'il était un grand dans ce milieu.

Il séduisait tout le monde par son charisme, obtenant des gens qu'ils fassent ce qu'il voulait, mais il ne laissait jamais personne s'approcher trop près de lui. Mary pouvait comprendre pourquoi quelqu'un pouvait aimer Nicolas. Il était séduisant, aimait les défis, savait se soucier des autres ou au moins faire semblant, et avait un grand sens de l'humour.

Annonces

Mary s'est empêchée d'aller trop loin dans ses réflexions. Elle décida de sortir pour se changer les idées. Elle vit Nicolas assis au bord de la piscine sur un transat, vêtu d'un simple t-shirt et d'un short.

Ses cheveux étaient mouillés et ébouriffés, ce qui contrastait fortement avec son apparence habituelle, parfaitement soignée. Il avait l'air si vulnérable, si attirant.

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

"Hey", dit Mary doucement, ne voulant pas le faire sursauter.

"Oh, salut", répondit Nicolas, visiblement tiré de ses pensées.

"Vous n'arrivez pas à dormir ?"

"Non", a répondu Mary en s'asseyant sur le transat à côté de lui.

Annonces
À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

"Moi non plus, je n'arrive pas à dormir", a-t-il dit. "Alors, comment aimez-vous cette vie ? Ma vie ?", a demandé Nicolas, en se frottant les yeux.

"Je ne me sens pas à ma place. Comme un imposteur, ce que je suppose être", sourit Mary.

"Laissez-moi vous dire un secret, je ressens la même chose".

Ils riaient tous les deux.

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

Annonces

"Je n'ai jamais voulu de cette vie - du moins pas si tôt. Je voulais voyager, voir le monde, rencontrer des gens", avoua Nicolas.

"Pourquoi ne l'avez-vous pas fait ?", a demandé Mary.

"Mon père est mort quand j'avais 19 ans. J'ai dû reprendre son entreprise. J'étais un enfant, mais j'ai dû grandir rapidement."

"Je comprends. Mon père dit que je devrais reprendre la ferme depuis que j'ai 18 ans."

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

"Et vous ne voulez pas ?"

Mary haussa les épaules. "Je ne sais pas si je suis prête à passer toute ma vie à la ferme".

Annonces

"Mais au moins, votre père croit en vous. Personne ne me prend au sérieux à cause de ma réputation, dont vous avez entendu parler", dit Nicolas en souriant. "C'est pour cela que j'ai demandé votre aide, pour montrer à tout le monde que je peux être sérieux".

"Pourquoi est-ce si important ?", a demandé Mary.

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

"L'entreprise ne va pas bien, et j'ai besoin d'investisseurs, mais personne ne veut risquer son argent. Je ne peux pas perdre l'entreprise ; c'est la seule chose qui me reste de mon père."

"Ce n'est pas vrai", dit Mary.

"Quoi ?" Nicolas fronça les sourcils.

Annonces

Mary n'a pas pu s'empêcher de sourire. "Ce n'est pas vrai. L'entreprise n'est pas la seule chose qui reste de votre père. Il y a aussi vous", dit Mary en lui tapotant la poitrine.

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

Nicolas a recouvert sa main de la sienne et leurs regards se sont croisés. Mary n'a pas vu un homme d'affaires prospère, mais un jeune homme vulnérable pour la première fois. Nicolas s'est penché pour l'embrasser, et Mary a fermé les yeux par anticipation.

"Monsieur Nicolas, vous avez un appel", a interrompu le concierge. Mary et Nicolas se sont rapidement éloignés l'un de l'autre.

"J'arrive, merci", dit Nicolas en se levant. Il s'est tourné vers Mary comme s'il voulait dire quelque chose, mais s'est arrêté.

Annonces

En se dirigeant vers l'entrée de l'hôtel, il a dit : "Bonne nuit, Mary."

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

Mary est restée à l'extérieur, fixant l'eau, ne comprenant pas tout à fait ce qui venait de se passer.

Le lendemain, Mary et Nicolas ont assisté à un gala de charité. Ils se sont à peine parlé après l'incident de la veille. Mary n'en pouvait plus et a décidé de trouver Nicolas pour lui parler.

Elle l'a vu en train de parler à son ami Dominic. Mary allait s'approcher d'eux quand Dominic lui a demandé : "Alors, qu'est-ce qui se passe entre toi et Mary ?"

Mary s'est cachée derrière la porte pour écouter leur conversation.

Annonces
À des fins d'illustration uniquement. | Source : Shutterstock

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Shutterstock

"Qu'est-ce qui se passe avec Mary ? Tu sais que je l'ai engagée", répondit Nicolas.

"Mec, je ne t'ai jamais vu regarder une fille comme ça", a dit Dominic. Mary a souri en entendant les paroles de Dominic.

"Ne dis pas de bêtises. C'est juste un arrangement commercial", dit Nicolas en riant.

"Je n'y crois pas. Tu ne regardes pas tes employées comme ça. Peut-être que cela signifie que notre Nicolas est enfin prêt à s'installer et à fonder une famille ?"

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

Annonces

Nicolas rit encore. "Tu plaisantes ? Tu me connais. Je suis un playboy et un fêtard. Ma relation avec Mary n'est qu'une façade."

Mary s'est sentie blessée par les paroles de Nicolas. Elle pensait qu'ils étaient au moins amis.

"Eh bien, si tu le dis."

"Et même si je décidais de m'installer, ce ne serait pas avec Mary. C'est juste une fille de province qui vient d'une ferme et qui n'a rien vu d'autre. Je ne sortirais jamais avec quelqu'un comme elle."

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

Des larmes ont coulé sur les joues de Mary, et elle s'est couvert la bouche pour étouffer ses sanglots. Elle s'est enfuie de la soirée de charité, a pris un taxi et est retournée à l'hôtel.

Annonces

Elle a rapidement préparé ses affaires, toujours en pleurs, incapable de croire que Nicolas l'avait traitée si cruellement. Elle a écrit un mot disant qu'elle n'avait pas besoin de Nicolas ni de son argent et l'a laissé sur la table de nuit, avec tout ce qu'il avait acheté pour elle.

Mary a remis la clé de la chambre au concierge, en lui demandant de la donner à Nicolas, et a utilisé son dernier argent pour acheter un billet de bus pour rentrer chez elle.

Quelques jours se sont écoulés depuis que Mary est partie. Elle avait encore du mal à accepter sa trahison. Le père de Mary n'arrivait toujours pas à trouver l'argent nécessaire pour rembourser la dette, ils allaient donc bientôt perdre la ferme, et Mary ne savait pas comment ils allaient s'en sortir.

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

Annonces

Mais cela l'a aidée à repousser les pensées de Nicolas à l'arrière de son esprit, car ce n'était plus son principal problème. Malgré la perte imminente de la ferme, Mary devait toujours travailler.

Elle était donc en train de nettoyer la porcherie lorsqu'elle entendit le bruit d'un moteur de voiture. Elle a regardé dehors pour voir de qui il s'agissait et a vu une voiture de luxe noire. Nicolas. Mary s'est cachée dans la grange.

"Mary ! Mary !", a crié Nicolas. "Mary ! S'il te plaît, il faut qu'on parle !"

Mary a jeté un coup d'œil dehors, ne voulant pas que son père entende Nicolas. "Pourquoi êtes-vous ici, Nicolas ?", demanda-t-elle.

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

Annonces

"Mary, s'il te plaît. Parlons."

"Je n'ai rien à vous dire", dit Mary, sur le point de retourner dans la grange, mais la question de Nicolas l'arrêta.

"Pourquoi êtes-vous partie si soudainement ?"

Mary a senti la colère monter. "Pourquoi suis-je partie si soudainement ? Parce que je ne suis qu'une fille de province qui n'a rien vu d'autre que sa ferme ! Parce que je ne mérite pas d'être avec le Grand Nicolas !"

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

"Comment le saviez-vous... ? Vous écoutiez ma conversation avec Dominic ?"

"Oui ! Et vous savez quoi ? Je suis contente de l'avoir fait ! Sinon, je n'aurais pas su quelle personne pourrie vous êtes vraiment !"

Annonces

"Mary, je ne voulais pas..."

"Ne me dites pas ce que vous vouliez dire ou ne vouliez pas dire. Vous l'avez dit ! Et vous l'avez dit avec tant d'assurance !", a crié Mary.

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

"Parce que j'avais peur !" Nicolas a répliqué en criant. "J'ai eu peur des sentiments que vous m'avez fait ressentir ! J'ai eu peur parce que vous aviez soudain plus de pouvoir sur moi que je n'en avais sur moi-même ! Je..." Le cœur de Mary s'est mis à battre la chamade.

Nicolas a baissé les yeux, puis il a fixé les siens. "Depuis que vous êtes partie, je ne peux pas manger, je ne peux pas dormir. Vous êtes la première chose à laquelle je pense quand je m'endors et la première chose dont je me souviens quand je me réveille. Bon sang, Mary ! Il y a une réunion d'investisseurs en ce moment même qui décide du sort de mon entreprise ! Et je suis là, devant vous !"

Annonces

"Je ne crois pas un mot de ce que vous dites, Nicolas", dit Mary en retournant dans la grange.

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

Quelques secondes plus tard, Nicolas est apparu devant elle, ses chaussures et son pantalon hors de prix couverts de boue.

"Mary, s'il vous plaît", chuchota Nicolas. Mais Mary l'a ignoré. "Dites-moi que vous me détestez !", a-t-il soudain crié.

"Dites-moi que vous ne voulez plus me voir ! Dites-le, et je partirai tout de suite pour ne jamais revenir." Mais Mary ne pouvait pas dire cela. Elle ne voulait pas que Nicolas parte. Pas maintenant. "Dites-le, Mary !"

"Je ne peux pas !" Mary s'est mise à pleurer. Des larmes ont coulé sur son visage. "Je ne peux pas ! Même après que vous avez dit ces choses horribles à mon sujet ! Je... Je ne peux pas ", a-t-elle murmuré la dernière phrase. "Pourquoi est-ce si important, Nicolas ? Pourquoi ce que je ressens est-il important ?"

Annonces
À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

"Parce que je vous aime ! Je suis tombé amoureux de vous dès que je vous ai vue près de ces étagères dans le magasin. Et quand vous êtes partie, tout mon monde s'est effondré. "Mary s'est figée, mais elle ne pouvait pas se laisser berner par les mensonges de Nicolas une nouvelle fois.

"Vous ne me croyez pas, n'est-ce pas ?" Nicolas s'est rapproché de Mary. Elle avait l'impression d'entendre son cœur battre en synchronisation avec le sien. "Quand vous êtes partie, tout ce que j'avais, tout ce que je voulais, est devenu insignifiant".

Mary a secoué la tête. Nicolas lui a pris la main et l'a placée sur sa poitrine. "Ressentez les battements de mon cœur. Sentez ce que vous me faites."

Annonces

Des larmes ont coulé sur les joues de Mary. Nicolas a continué : "Je veux être avec vous. Je veux vous montrer le monde."

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

Mary a posé sa main sur le cou de Nicolas et l'a embrassé. Nicolas a enroulé son bras autour de sa taille, la tirant plus près de lui.

"Mary ! Tu ne vas pas croire ce qui s'est passé !" Le père de Mary les a interrompus. Mary s'est rapidement éloignée de Nicolas, dont la main était toujours sur sa taille. "J'ai cru comprendre que j'avais interrompu quelque chose ?", a dit son père.

"Non, non, papa. C'est Nicolas", dit Mary en essayant de stabiliser sa voix. Elle voulait retirer la main de Nicolas de sa taille, mais il ne voulait pas la lâcher.

Annonces

"Alors, qu'est-ce que tu voulais dire ?", demanda-t-elle à son père.

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

À des fins d'illustration uniquement. | Source : IA

"Quelqu'un a payé toutes mes dettes ! La ferme est à nous !", dit son père avec joie. Mary a regardé Nicolas avec surprise. Il sourit.

"C'est vous ?", demanda-t-elle. Nicolas a haussé les épaules d'un air amusé et a embrassé Mary à nouveau. Mary eut l'impression que le monde entier avait disparu et qu'il ne restait plus qu'eux deux.

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

À des fins d'illustration uniquement. | Source : Pexels

Annonces

Dites-nous ce que vous pensez de cette histoire et partagez-la avec vous amis. Elle pourrait les inspirer et illuminer leur journée.

Cette histoire est inspirée de la vie quotidienne de nos lecteurs et rédigée par un écrivain professionnel. Toute ressemblance avec de véritables noms ou lieux est une pure coïncidence. Toutes les images sont utilisées uniquement à des fins d'illustration. Partagez votre histoire avec nous ; elle changera peut-être la vie de quelqu'un. Si vous souhaitez partager votre histoire, envoyez-nous un mail à info@amomama.com.

Annonces
Annonces
Articles connexes

Un fils s'enfuit de chez lui à 16 ans et revient à 29 ans pour ne trouver qu'une note dans une maison abandonnée – Histoire du jour

22 février 2024

Ma grand-mère a rencontré son amour de longue date dans une maison de retraite - L'énorme secret qu'elle a révélé a bouleversé sa vie

18 juin 2024

Une femme en pleurs, portant des vêtements miteux, fait irruption dans un mariage et commence à accoucher aux pieds du marié – Histoire du jour

21 mars 2024

"Papa ?" Un garçon voit son père soldat en train de dormir dans la rue. L'homme lui répond - Histoire du jour

12 mars 2024

Une femme remarque qu'un homme de 89 ans achète chaque jour des roses rouges dans son magasin et décide de le suivre — Histoire du jour

13 juin 2024

Un SDF reconnaît un petit garçon qui demande l'aumône pour payer les funérailles de sa mère – Histoire du jour

14 juin 2024

3 histoires touchantes de pères célibataires qui ont dû se battre pour leurs enfants

18 avril 2024

Ma mère a soudainement dit à mon fiancé de ne pas m'épouser pour une seule raison lors d'un dîner de famille

18 mars 2024

Un veuf n'a pas le droit de monter à bord d'un avion avec son bébé, Meredith, une femme de 82 ans, lui vient en aide - Histoire du jour

17 avril 2024

5 histoires de personnes qui sont devenues sans-abri pendant les périodes difficiles

06 mai 2024

"Le mariage est annulé !", s'écrie le marié après avoir appris la vérité sur sa fiancée – Histoire du jour

23 février 2024

Un fils unique rend visite à son père à la maison de retraite, l'infirmière dit que sa copie conforme a pris l’homme la veille - Histoire du jour

12 mars 2024

Un nouveau-né pleure toute la journée peu importe ce que font ses parents et au bout d'un moment, ils vérifient son berceau - Histoire du jour

10 juin 2024

Une orpheline réunit un chien perdu avec son propriétaire, ce qui lui permet de créer une famille - Histoire du jour

17 juin 2024