Un couple homosexuel a été poignardé près d'un bar car ils se tenaient la main

Un homme a poignardé un couple homosexuel dans la rue sous prétexte qu'ils se tenaient la main.

Christopher Huizar, 19 ans, et Gabriel Enrique Roman, 23 ans, rentraient de la discothèque The Church à Denver lorsqu'ils ont été attaqués dimanche.

Un homme de couleur blanche aurait hurlé aux deux hommes une insulte homophobe avant de s'en prendre à eux en les poignardant à divers endroits dont le dos, le cou et les mains, comme l'a rapporté DailyMail.

"Nous nous tenions juste la main, rien d'autre. On s'occupait de nos affaires sans géner personne."

Les hommes ont pris la fuite, et c'est seulement une fois qu'ils avaient couru assez loin que Christopher a réalisé à quel point les blessures de son petit ami étaient sérieuses.

"Je ne me suis pas rendu compte à quel point c'était grave jusqu'à ce qu'il hurle "Ma main !" C'est alors que j'ai enlevé mon T-shirt pour l'enrouler autour de sa main. Il y avait du sang partout. Tellement de sang. J'ai cru qu'il allait mourir."

Les deux hommes ont alors perdu connaissance sur le parking d'un commerce. Des témoins qui avaient assisté à la scène se sont dépêchés de contacter les services de secours pour qu'on leur vienne en aide.

Gabriel souffrait de plusieurs entailles profondes dans son dos et a dû recevoir 30 points de suture internes, ainsi que 52 points de suture à la main.

Un suspect, dont le nom n'a pas encore été rendu public, a été arrêté en lien avec l'agression et a été accusé de voies de fait. Le département de police de Denver essaie maintenant de déterminer si l'attaque était motivée par l'orientation sexuelle du couple, ce qui en ferait un crime haineux.

"C'est bien plus profond que des dégâts physiques", a déclaré Gabriel.. "Nous sommes soulagés que ce type ait été arrêté... mais il y a toujours cette peur. On vit maintenant dans la peur que cela recommence et qu'un autre passant se décide à nous agresser à tout moment."

Mais Gabriel et Christopher, qui sont ensemble depuis un an, ont dit qu'ils étaient reconnaissants d'être en vie et qu'ils ne laisseraient pas l'attaque les définir.

"Nous sommes un livre ouvert. Nous nous moquons de ce que les autres ont à dire, alors nous nous tenons toujours la main, et nous sommes toujours nous-même en public", a déclaré Gabriel.

Les postes connexes
People Mar 22, 2019
Bâle : Un enfant de 7 ans poignardé à mort près d'une école, une septuagénaire avoue le meurtre
Célébrités Mar 27, 2019
Histoire derrière la photo emblématique de la princesse Diana serrant la main d'un homme homosexuel atteint du SIDA
Feb 09, 2019
Je suis en danger': la mère de quatre enfants qui a appelé à l'aide a été poignardée par son ex-mari
Jan 16, 2019
Dure sentence pour la mère qui a tué son fils de 8 ans car elle pensait qu'il était gay