Affaire Théo : Théo et des membres de sa famille en garde à vue pour escroquerie aux aides d’Etat

Rebondissement dans l'affaire Théo. Mais cette fois-ci, d'un statut de victime, il passe à celui d'un escroc présumé. 

Un article de ValeursActuelles nous apprend que Théo Luhaka et des membres de sa famille ont été placés en garde à vue pour escroquerie aux aides d’Etat.

Selon un rapport de l'AFP, citant des sources policières, le jeune homme qui accuse des policiers de violences et de viol au cours de son interpellation à Aulnay-sous-Bois en février 2017, a été placé en garde à vue avec plusieurs membres de sa famille, ce mardi 5 juin. Le motif de cette garde à vue est d'enquêter sur un possible détournement de subventions via l’association Aulnay Events. 

"Les inspecteurs du travail ont relevé des irrégularités sur l'utilisation de subventions pour l'embauche de contrats aidés notamment", concernant une association de médiation d’Aulnay-sous-Bois présidée par un frère de Théo et une seconde association, domiciliée dans le 18e arrondissement de Paris, précise l’AFP.

L'ouverture de l'enquête, confiée à la police judiciaire de Seine-Saint-Denis, remonte à l'été 2016, soit quelques mois avant l'interpellation très médiatisée et suscitant une vague de critiques du jeune homme, mais qui n'a pas été révélée à l'époque de celle-ci.

Si l'arrestation de Théo avait entraîné la mise en examen de quatre policiers, dont l'un pour viol, après le travail des enquêteurs, la justice va devoir se pencher sur l'utilisation des subventions liées à des contrats aidés et sur la réalité des emplois ainsi occupés par les membres de la famille de Théo Luhaka.

"Entre janvier 2014 et juin 2016, l’association Aulnay Events a touché 678 000 euros de subventions d’État, dont 170 000 euros ont directement été virés sur les comptes de huit membres de la famille. Théo a perçu, à lui seul, 52 000 euros", indique Le Parisien.

Antoine Vey, l’avocat de la famille dénonce "un coup médiatique" de la justice. "Des associations de leur quartier ont reçu des subventions qui sont assez importantes dans leurs montants. À mon avis, ils ont été un peu dépassés par la gestion et qu'ils n'ont pas eu à l'époque ni de contrôle ni d'aide leur permettant d'assurer une bonne gestion", a estimé ce dernier. 

Les postes connexes
TV Apr 12, 2019
Pierre Palmade en garde à vue pour viol : Il a été révélé que son accusateur aurait menti
Jan 17, 2019
Le Parisien : Alexandre Benalla placé en garde à vue
Jan 24, 2019
Stéphane Sieczkowski-Samier, le maire d'Hesdin, a été placé en garde à vue avec sa mère
People Apr 27, 2019
Les enfants de Zinedine Zidane : qui sont ses 4 fils, Enzo, Luca, Théo et Elyaz ?