Cette femme a perdu ses orteils et a failli mourir après avoir utilisé un stérilet

Le dispositif intra-utérin s'est brisé à l'intérieur de son corps et a été poussé vers la région pelvienne. Elle a fait un choc septique et son sang circulait mal; ses orteils et ses mains sont donc devenus noirs.

À Baltimore, les États-Unis, Tanai Smith, a partagé les détails de son rétablissement compliqué après la rupture de son dispositif intra-utérin, ou stérilet, dans son corps.

L'histoire commence lorsqu'un mois après son accouchement, les médecins lui ont suggéré que si elle ne voulait plus avoir d'enfants, l'appareil serait placé. Ils lui ont affirmé que ce dispositif était "le meilleur et le plus sûr de son genre".

Pendant 3 ans elle l'a porté sans complications jusqu'au jour où elle a senti une vive douleur dans son estomac.

"La première chose qui m'est venue à l'esprit était: "Est-ce que c'est le stérilet ?"" a t-elle raconté.

Finalement, la douleur est devenue si forte que Tanai a dû quitter son travail et aller à l'hôpital où on lui a fait passer une radiographie.

Source : Facebook/Tanai Smith

Source : Facebook/Tanai Smith

Le médecin est entré avec une expression étrange sur son visage et a dit que le stérilet était bien là, mais qu'il avait été poussé dans la région pelvienne. Par conséquent, la jeune femme a dû se faire opérer.

Tanai a été opérée le 13 décembre et, bien que les médecins aient pu retirer une partie du stérilet, plusieurs morceaux sont restés à l'intérieur.

Bien qu'elle ait survécu à l'opération, les médecins l'ont informé que l'appareil s'était déplacé dans son foie avant d'être retiré. Quelques jours plus tard, elle est tombée en état de choc septique et ses mains et ses pieds sont devenus noirs parce que sa circulation sanguine était compromise.

"Mes organes ont commencé à lâcher. J'étais sous respirateur, j'étais en dialyse parce que mes reins ne fonctionnaient pas correctement. Tout ce qui pouvait aller de travers s'est mal passé. On a dit à mes parents que j'étais la patiente avec le cas le plus grave de l'hôpital, et qu'ils ne pensaient pas que j'allais m'en sortir. Mais pourtant, je suis encore là aujourd'hui "

Source : Facebook/Tanai Smith

Source : Facebook/Tanai Smith

Malheureusement, début mai, les médecins ont dû amputer les orteils de Tanai.

"Finalement, je vais raconter mon histoire parce que je sens que je peux aider les autres", a-t-elle dit.

Les postes connexes
Santé Mar 15, 2019
Un homme au cœur brisé a perdu sa fille quelques mois seulement après que sa femme ait été emportée par le cancer
Jan 09, 2019
Comment un petit garçon mourant a combattu le cancer aussi longtemps qu'il l'a pu pour rencontrer sa petite sœur et choisir son prénom
Dec 18, 2018
"J'ai failli mourir": un Gilet jaune de 41 ans, qui a perdu son oeil dans une manifestation, témoigne
Jan 17, 2019
Une femme est décédée 2 jours après avoir accouché à Marseille : Voici ce dont elle a souffert