Dans le Val de Marne, une nourrice a été placée en garde à vue pour la mort d'un bébé de 6 mois

L’enfant de six mois est mort à l’hôpital Necker dans la nuit du 8 au 9 juin sans doute des suites du syndrome du bébé secoué. Une nourrice de Créteil est suspectée.

Comme rapporté par le site internet du Parisien, la petite rose était âgée de 6 mois, et selon Marie, sa maman, c'était "une adorable petite fille".

La nounou de Rose, originaire de Créteil et âgée de 35 ans, a été placée en garde à vue et est soupçonnée d'avoir provoqué la mort de la petite fille en la secouant.

Le 6 juin, vers 15h30, Renaud, le père de Rose reçoit un appel urgent de l'hôpital Necker. Les pompiers ont dû intervenir 40 minutes auparavant au domicile de la nourrice qui gardait aussi un autre enfant de 9 mois, ainsi que son propre fils, âgé de 4 ans.

Selon la version de la suspecte, elle tenait Rose dans ses bras et allait la coucher quand elle lui a échappé des mains, ce qui l'aurait fait tomber la tête la première contre la moquette. Elle assure qu'elle a vomi, mais que son coeur battait encore.

La nourrice explique qu'elle avait été à l'hôpital la veille pour une perte de sensibilité du bras et d'une jambe, et que les médecins lui avaient prescrit une IRM. Cela expliquerait la chute, qui ne serait donc qu'accidentelle.

Mais sa version ne tient pas, et les médecins n'y croient pas.

"Ils lui ont passé un scanner et ont détecté un hématome sous-dural, souffle la maman. Son cerveau était très endommagé."

Pour les médecins, c'est évident : syndrôme du bébé secoué. Rose a été secoué si fort que son état de santé était désespéré. Après 3 jours passés au chevet de leur bébé, les parents écoutent les médecins et décident que c'est terminé.

"On l’a débranchée et son cœur s’est arrêté."

Source : Shutterstock

Source : Shutterstock

L'autopsie de la petite fille confirme qu'elle est morte du syndrome du bébé secoué.

Les parents ont bien sûr tenté de contacter la nourrice à de multiples reprises. " Je l’ai appelée quatre fois, elle ne m’a jamais répondu pour me dire ce qu’il s’était passé"

"C’est une amie à nous qui nous l’a conseillée parce qu’elle s’occupait de leur enfant. Elle nous a dit qu’elle était très bien. Je l’ai rencontrée et elle m’a paru très fiable. Jamais je n’ai eu de doute. Elle était agréée par la Protection maternelle et infantile et elle m’a assuré qu’elle avait déjà travaillé dans une crèche. Elle avait arrêté parce qu’elle était débordée à cause du nombre d’enfants."

Source : Shutterstock

Source : Shutterstock

A peine quelques heures avant le drame, les parents de Rose avaient reçu des vidéos de la part de la nourrice où on pouvait voir que leur bébé était en parfaite santé.

"On voit que Rose était très bien. Je ne comprends pas ce qui a pu se passer après."

Alors que la petite Rose était en train de mourir à l'hôpital, la nourrice a finalement envoyé un message à Marie : "Désolée pour la chute de votre fille. Je m’en veux énormément. J’aimerais être auprès de vous dans ce moment que j’ai causé. "

Les postes connexes
People Apr 09, 2019
Une femme sauve deux fois la vie de son bébé grâce à son instinct maternel
Histoires virales Apr 03, 2019
Un jeune enfant de 7 semaines est mort après que les médecins n'ont pas pu détecter une infection : "Il était trop tard pour Evi"
Histoires virales Apr 02, 2019
Un véritable miracle : une femme en mort cérébrale depuis trois mois a donné naissance à un bébé
Parentalité Mar 12, 2019
À Maretz, une infirmière de 50 ans, épuisée, mord un bébé de 11 mois : "J'étais fatiguée"