Ce docteur se moquait devant la caméra d’un patient souffrant d’une crise d'angoisse

Beth Keegstra d'un hôpital dans le nord de la Californie a été suspendue après s'être moqué de Samuel Bardwell qui avait une attaque de panique.

Récemment, le père de Samuel, Donald Bardwell, a posté une vidéo sur Facebook qui montre Beth en train de discuter avec son fils de 20 ans. L'incident a eu lieu le 11 juin.

"C'est comme ça qu'ils traitent les Noirs dans la salle des urgences de Los Gatos SMH. Tout le monde partage cette vidéo. Pour le compte rendu, voici mon fils [sic]", a écrit Donald.

Comme rapporté par ABCNews, Samuel a demandé à son père d’enregistrer l'incident après avoir été sceptique sur le comportement de Beth.

Dans la vidéo visionnée plus de 5 millions de fois, on voit Beth, médecin sous contrat à l'hôpital El Camino de Los Gatos, demander à Samuel s'il était malade ou s'il essayait simplement d'obtenir des analgésiques narcotiques.

Quand Samuel lui a dit qu'il ne pouvait pas "respirer", le médecin de l'urgence a ri et a dit : "Il ne peut pas respirer. Hou la la ! Il doit être mort."

Source : Freepik

Source : Freepik

En pointant du doigt le patient, elle a continué : "Vous êtes mort, monsieur ? Je ne comprends pas. Vous respirez très bien." Donald est alors intervenu, en essayant d'expliquer au médecin que Samuel avait une "respiration difiicile".

"Il n'est pas du tout fatigué," répondit Beth. "Il a une saturation en oxygène de 100%. Il respire tout à fait normalement. Ce n'est pas une respiration difficile."

Après que la vidéo soit devenue virale et Beth a reçu beaucoup de critiques sur les réseaux sociaux, Dan Woods, directeur général de l'hôpital El Camino, a déclaré dans un communiqué que son attitude "n'est pas la norme que nous exigeons de tous."

Dan a appelé le médecin "non professionnel". Il a également annoncé que Beth "a été retirée du programme de travail, en attendant une enquête plus approfondie," et l'hôpital a "exprimé nos sincères excuses et travaille directement avec le patient sur cette question".

Il a ajouté: "Soyez assuré que cette interaction récente ne reflète pas les soins et les services que nos plus de 3 000 soignants dévoués fournissent tous les jours."

Donald a expliqué à SFGate que son fils souffre de crises d'angoisse et prend habituellement le médicament Klonopin. Il a ajouté que Samuel n'avait pas pris ses médicaments depuis deux jours et qu'il avait eu une attaque pendant la pratique du basketball le 11 juin.

"Il avait une prescription qui l'attendait à la pharmacie mais ne pouvait pas le prendre; il est étudiant et il travaille", a-t-il dit. "Nous ne savions pas comment il réagirait en l'abence des médicaments."

Les postes connexes
Santé Mar 07, 2019
Un médecin qui n'était pas inquiet avant la mort d'une fillette de deux ans atteinte de septicémie s'excuse devant la Cour
Jan 12, 2019
Le père de quatre enfants se rétablit miraculeusement lorsque ses enfants décident de le retirer du système de survie pour mourir
Feb 08, 2019
'Dégoûtant': un pompier meurt après que l'hôpital le refuse en pleine crise cardiaque
Jan 10, 2019
10 citations et blagues drôles sur la grippe