logo
La source: undefined

Nuit de violences à Nantes : un homme de 22 ans a été abattu par la police ce qui a declenché des émeutes

Iana Legland
04 juil. 2018
11:10
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Ce matin, Nantes se réveille avec d’importants dégâts matériels après une nuit de violences dans ses trois quartiers sensibles. Les émeutes urbaines ont été provoquées par la mort d’un jeune homme, tué lors d’un contrôle routier.

Annonces

Ce mardi 3 juillet un jeune homme de 22 ans est décédé a Nantes après avoir été touché par balle par un policier, rapporte le site de LCI.

Les faits se sont déroulés vers 20h30 lors d'un "contrôle diligenté par un équipage de CRS suite à des infractions commises par un véhicule", a déclaré sur place à la presse Jean-Christophe Bertrand, directeur départemental de la Sécurité publique.

Selon les autorités, la police a arrêté le véhicule de l’individu, car en la conduisant, ce dernier n’était pas attaché avec sa ceinture de sécurité. N’ayant pas sa pièce d’identité sur lui, il aurait aussi donné un faux nom.

Annonces

En vérifiant la plaque d’immatriculation de la voiture du jeune homme, les agents de police on découvert qu’elle était "en surveillance par la PJ de Nantes dans le cadre d'un trafic de stupéfiants".

Annonces

Au moment où les CRS, présents dans le quartier depuis la semaine dernière, suite à des coups des fusillades, ont voulu le ramener au commissariat, le jeune homme "a déclenché la marche arrière de son véhicule et a percuté" l’un d’eux.

Annonces

Selon la déclaration de Jean-Christophe Bertrand, suite à ce geste, "un de ses collègues a fait feu et a touché le jeune homme qui est malheureusement décédé"

Annonces

Ce décès a aussitôt provoqueé des violences urbaines dans le quartier du Breil et dans deux autres zones sensibles de Nantes, aux Dervallières et à Malakoff.

Annonces

D'après un témoin, habitant du quartier du Breil, "ça brûlait de partout, ça courrait de partout. Il y avait le feu à des poubelles, à des voitures. Ils étaient en train de tout casser. Ça a duré super longtemps."

Selon les précisions du ministère de l’Interieur, lors de cette nuit d’émeutes, huit bâtiments et de nombreuses voitures ont ete incendiés, et des caméras de vidéo-protection ont été détruites. La situation s’est appaisée dans l’ensemble des trois quartiers vers 3 heures du matin.

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
Articles connexes

Anne Sila (The Voice All-Stars) s'est rasée la tête il y a 8 ans après avoir reçu des coups de couteau par son compagnon : son histoire

24 février 2022

René Robert décédé "d'indifférence" : ayant perdu connaissance, il est resté allongé dans la rue pendant 9h jusqu'à ce qu'un SDF appelle les secours

02 février 2022

Un vieil homme reste assis dans le même coin pendant 10 ans, attendant sa fille qui l'a éjecté de la voiture - Histoire du jour

07 mai 2022

Une femme s'occupe de son mari handicapé pendant des années et le voit un jour par hasard jouer au golf - Histoire du jour

08 mai 2022