Dominique Cottrez: Cette mère qui a tué 8 de ses bébés a été relachée 6 ans avant la fin de sa peine

Condamnée pour huit infanticides, Dominique Cottrez est sortie de prison

Le 2 juillet 2015 la cour d'assises du Nord condamnait Dominique Cottrez à 9 ans de prison pour 8 infanticides. Les corps des nouveaux nés avaient été découverts dans le jardin de son ancienne maison à Villers-au-Tertre dans le Douaisis. Elle est sortie ce mardi de la prison de Bapaume (Nord), et a été remise en liberté conditionnelle, selon une information de l'AFP confirmée par le Figaro.

"Dominique Cottrez est évidemment très soulagée, mais en même temps, la souffrance de ce qu'elle a fait ne peut s'en aller, donc il y aura toujours beaucoup de douleur chez elle""

Me Carlier a précisé que la remise en liberté conditionnelle de sa cliente s'expliquait par son bon comportement en détention, et qu'elle s'accompagnait de nombreuses conditions, parmi lesquelles l'obligation de suivre des soins psychologiques et psychiatriques ainsi que l'interdiction de communiquer avec la presse et de retourner à Villers-au-Tertre, petite commune où les cadavres des huit nouveau-nés avaient été retrouvés.

En 2010, les corps de deux nourrissons avaient été retrouvés dans le jardin d'une maison de Villers-au-Tertre, dans le Nord. Dominique Cottrez, une aide soignante de 45 ans, est très vite soupçonnée d'avoir enterré les bébés dans son propre jardin. Elle avouera tout.

Les bébés étaient les siens. Et elle avouera même à la police que d'autres corps se trouvent dans le garage un peu plus loin. Là, les enquêteurs trouveront 6 autres corps. Entre 1989 et 2006, Dominique Cottrez était tombée enceinte 8 fois, et avait caché ces grossesses à tous ses proches, qui n'étaient absolument pas au courant. De forte corpulence, elle dit ne pas avoir eu de mal à dissimuler son état à chaque fois.

Au sujet des raisons qui l'ont poussée à commettre ces atrocités, Dominique Cottrez avait expliqué aux enquêteurs qu'elle avait très mal vécu son dernier accouchement au cours duquel la sage-femme lui avait reproché son obésité.

Ces remarques la plongeant un peu plus dans ses complexes, elle avait alors refusé tout contact avec le corps médical, refusant même d'aller voir un médecin qui aurait pu lui prescrire un moyen de contraception.

Ni son mari, ni leurs deux filles n'ont jamais remarqué ses grossesses. Elle accouchait seule et refusait de se débarrasser des corps qu'elle gardait "à portée de main."

Ses proches et ses connaissances la décrivaient tous comme "une femme discrète, voire timide, mais toujours très attentive à son entourage et très douce avec les personnes dont elle avait la charge."

Les postes connexes
People Mar 21, 2019
Ces images montrent comment la mère espagnole qui a tué ses deux bébés a été retrouvée cachée dans une poubelle
Jan 28, 2019
L'histoire d'amour de Renaud et de sa première femme, Dominique, qu'il n'a jamais réussi à oublier
Parentalité Apr 04, 2019
Après des années d'efforts et 5 fils, cette mère est enfin heureuse d'avoir donné naissance à une fille
Vie Mar 07, 2019
La douleur insupportable d'une mère qui s'est réveillée du coma et qui a découvert que son fils de 12 ans avait été tué