Affaire Alexia Daval: Les détails des trois versions de Jonathann Daval après les résultats de l'autopsie

Au sein de l'affaire Alexia Daval, il y a de nombreuses incertitudes, l'autopsie d'Alexia est l'un des rares éléments probants dans cette affaire. D'après l'Est Républicain, l'autopsie révèle que le corps de la victime a été brûlé à 30%, cependant aucune fracture n'a été constatée sur son crâne, mais des coups multiples au visage et au cuir chevelu auraient été portés à la victime.

AmoMama vous fait part de cette histoire rapportée par Le Journal Du Dimanche.

Jonathann Daval, le mari d'Alexia Daval, a livré trois versions différentes au cours de l'affaire. La disparition d'Alexia pendant son jogging, la mort accidentelle de a compagne alors qu'il l'aurait étranglée, essayant de la calmer au cours d'une dispute, et la mort accidentelle d'Alexia alors que Grégory, son beau-frère, essayait de la calmer aux suites d'une 'crise d'hystérie' d'Alexia.

Cependant, aucune de ces versions ne correspondait aux constatations faites par le médecin légiste.

Alexia Daval est bien morte aux suites d'une strangulation manuelle, le journal indique :

"La présence de tâches de Tardieu sur les poumons ne laisse pas de place au doute quand à la cause de la mort : asphyxie mécanique."

Cependant, comme dit par l'avocat de la famille, la strangulation n'est que la "fin de l'épisode mortifère".

Le médecin légiste a également constaté des "signes qui témoignent de coups multiples et violents portés au visage et au cuir chevelu" de la victime, et ce, de son vivant.

Lors de sa deuxième version, Jonathann Daval s'étiat lui-même accusé de merutre, disant avoir voulu calmer sa femme pendant l'une de ses "crises d'hystérie".

Il a dit "avoir voulu faire comme d'habitude en la serrant fort dans ses bras pour qu'elle ne le frappe pas", comme à son habitude.

"Et là, c'était vraiment très fort. On était dans la chambre, je l'ai mise sur le lit et maintenue contre moi et sans le vouloir, je l'ai étouffée."

Au cours de sa troisième version, il avait accusé Grégory, son beau frère, d'avoir commis le geste fatal.

Dans le dossier, un autre élément central a fait son apparition, d'après le rapport d'autopsie, environ "30%" de la surface de la peau de la victime a été atteint par la carbonisation.

Cependant, depuis ses aveux, l'accusé a nié à plusieurs reprises d'avoir mis le feu au corps de sa conjointe.

Cependant, d'après l'Est républicain, une bouteille de produit inflammable a été retrouvée à une centaine de mètres du corps d'Alexia.

Il s'agit là d'un élément consuidsant le maître Jean Marc Florand à penser qu'il y a un complice, cependant cette hypothèse est, pour l'instant, rejetée par les enquêteurs et la justice.

Les postes connexes
Dec 28, 2018
Affaire sur Daval: Grégory Gay dépose une nouvelle plainte contre Jonathann Daval
Feb 06, 2019
Pour la première fois, Jonathann Daval avoue les conditions du meurtre de son épouse Alexia
Dec 12, 2018
La mère de Jonathann Daval ne pouvait plus voir les mensonges de son fils: elle commente ses aveux
Dec 28, 2018
L'avocat de Jonathann Daval donne la première réponse aux accusations du beau-frère d'Alexia