Tragédie dans l'Ain: Il y a dix ans, Valentin Crémault, 11 ans, a été assassiné avec 40 coups de couteau

Ce petit garçon de 11 ans a été tué à Lagnieu en Ain en juillet 2008. Sa mère s’est enfin décidée à se prendre en main 10 ans après les faits. 

C’était un soir d’été de 2008 que tout a basculé pour cette mère de famille. En effet, selon France bleu le 28 juillet de cette année, alors que son fils Valentin faisait du vélo dans les rues de Lagnieu en Ain, il a fait une mauvaise rencontre qui lui a été fatale.

En effet, le petit garçon a croisé la route de deux marginaux qui lui a achevé avec exactement 44 coups de couteau comme le révélera le médecin légiste plus tard.

Identifiés, Stéphane Moitoiret et Noëlla Hégo, les deux assassins, ont été interpellés quelques jours plus tard en Ardèche. Pour eux, c’était la fin d’une cavale macabre, mais pour Véronique Crémault, la mère de Valentin, c’était le début d’un long chagrin. 

Après avoir perdu son fils d’à peine 11 ans, Véronique s’est sombrée dans l’alcool, les cigarettes et les médicaments. Elle a même affirmé que sa vie était

«un véritable vrac»

à l’époque.

«Je me suis laissée aller. Trop, d’ailleurs. J’étais méconnaissable»

dit-elle dix ans après.Malheureusement, cette tragédie ne l’a pas seulement affectée, mais a aussi fait basculer la vie de son mari Jean-Pierre jusqu’à la fin de ses jours en décembre de l’année dernière.

Mais cette époque est révolue. Malgré la souffrance qu’elle a vécue, cette mère de 52 ans a décidé de reprendre en main sa vie.

«Il me fallait tirer un trait sur ce passé douloureux. Cela n’empêche pas Valentin de faire partie de ma vie matin et soir»

dit-elle.

D'après Le Parisien son secret c’est la chirurgie esthétique. Voici ce qu’elle a révélé concernant cette pratique qui lui aurait permis de retrouver la joie ou plutôt l’envie de vivre:

«Oui, j’ai fait de la chirurgie esthétique pour redevenir une femme coquette. Cette transformation était nécessaire pour avancer, être dans le positif et retrouver enfin l’envie de vivre».

C’est aussi pour Florian, le demi-frère de Valentin, qu’elle a décidé de remonter la pente. 

Quant à Stéphane Moitoiret, il est toujours incarcéré en centre spécialisé et c’est sa mère qui tente de se rattraper auprès de Véronique Crémault.

«J’ai envoyé des roses sur sa tombe»,

confie la mère du meurtrier. Cette tragédie nous apprend bien des choses, hélas! 

Les postes connexes
Actualités Feb 28, 2019
Salut, je suis Linda.... "J'ai été assassinée" : La police utilise l'histoire d'une fillette de 11 ans pour attraper son meurtrier
Jan 22, 2019
La mère de Julen, le garçon espagnol pris au piège dans le puits, parle encore a son autre enfant décédé avant
Conseils Feb 12, 2019
Cette femme de 51 ans a perdu sa fille: "J'avais deux options, me jeter sous un tram ou continuer à vivre"
Actu France Apr 03, 2019
Une femme retrouvée inconsciente à côté de son fils mort de 4 ans à Mérignac : la mère a avoué