Quand l'épouse de Serge Lamas est morte subitement: "Ma femme a beaucoup souffert de mes liaisons"

Le chanteur s'exprime ouvertement une semaine après le décès de son épouse.

Serge Lama a douloureusement  perdu celle qui partageait sa vie depuis plus de quarante ans. En pleine promotion de son nouvel album,  Michèle s’est subitement éteinte, emportée par un AVC dévastateur à l'âge de 71 ans,  le 25 octobre à son domicile de Romilly-du-Perche. Elle a laissé deux fils, Nicolas, issu d'une précédente union, et Frédéric (35 ans), né de ses amours avec Serge.

Paris Match révèle quelques confidences provenant d’un entretien qui lui a été accordé cette semaine au cours duquel Serge Lama s'est longuement remémoré leur rencontre, leurs années bonheur et leur équilibre familial.

Ils se sont  rencontrés en 1969 et se sont épousés en 1991. "Elle était à la fois ma femme, ma mère et ma meilleure amie. Je lui avais aussi confié toute la gestion matérielle de ma vie", explique-t-il.

Le chanteur confie pour la première fois que durant les quinze dernières années, la relation entre eux s'est "transformé en tendresse, mais il était hors de question de divorcer, tant nous tenions à notre lien indéfectible. Nous déjeunions ensemble au  moins une fois par semaine et continuions de partager des week-ends, les anniversaires, Noël et tous les événements familiaux. Progressivement, elle était devenue une mère et mes histoires d'amour n'étaient plus source de souffrance pour elle", raconte-t-il.

« Je l'ai beaucoup aimée, mais je l'ai fait beaucoup souffrir »

Serge Lama admet avoir eu plusieurs relations extra-maritales. "Michèle était très fine. Elle supportait mes incartades, mais elle a beaucoup souffert de mes liaisons. J'ai eu le grave tort de faire d'elle ma confidente plus par inconscience que par égoïsme. Je me disais naïvement que puisqu'elle me connaissait parfaitement, elle seule pouvait me comprendre. Et puis, c'était une façon de me déculpabiliser, de ne pas garder tout cela pour moi. En la mettant au courant de mes frasques, j'avais l'impression de ne pas lui mentir. Je l'ai beaucoup aimée, mais je l'ai fait beaucoup souffrir", poursuit-il.

Aujourd'hui endeuillé, Serge Lama promeut son nouvel album  après  la disparition soudaine de son point d'ancrage  et admet que cette promotion le "force à réagir et à penser à autre chose quelques heures par jour".

L’artiste a aussi avoué être "un mec sombre et mélancolique, un écorché vif qui tente d'être un joyeux pessimiste. Je suis très sensible et le monde me fait peur. (...) J'ai toujours eu l'impression de ne pas exister, de voir les autres comme à travers un aquarium. J'ai du mal à appréhender le réel et à rentrer dans la vraie vie. (...) J'ai l'impression que les gens font semblant d'exister, et que moi, j'existe mais sans être. Et puis, mes deuils sont toujours en moi et parfois durs à porter", ajoute-t-il.

Serge Lama conclut en disant qu’il a le regret que Michèle n'ait pas eu le temps de découvrir l'album, elle qui ne voulait écouter qu'un produit fini. Il sait aussi que de là où elle se trouve maintenant, "elle continuera toujours à veiller sur ceux qu'elle aimait et à les protéger. "

Les postes connexes
Relation Apr 25, 2019
Renaud : le jour où son ex-femme Romane Serda lui a demandé de quitter leur foyer
Relation Apr 24, 2019
Ce mari quitte sa femme après une liaison avec sa secrétaire beaucoup plus jeune
Musique Apr 04, 2019
Les femmes qui ont marqué la vie de Patrick Bruel: qui sont-elles?
Conseils Feb 12, 2019
Cette femme de 51 ans a perdu sa fille: "J'avais deux options, me jeter sous un tram ou continuer à vivre"