Michel Drucker fête ses 76 ans: il avoue avoir souffert et "voulu abandonner"

Guerry Naissant
12 sept. 2018
10:16
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Interrogé par Paris Match, ce mardi 11 septembre, Michel Drucker, qui fête ses 76 ans, s’est confié sur son livre qui sort le 11 octobre prochain. Il a également évoqué "jeunisme ambiant" qui dicte le ton à la télévision, de nos jours.

Annonces

Michel Drucker vient tout juste de fêter ses 76 ans, mais ne montre aucun signe physique de vieillissement trop pesant pour lui. L’animateur iconique du petit écran français a été interviewe par Paris Match et les photos qui illustrent l’entretien ne manquent pas de prouver que le poids des années ne l’affecte pas.

Dans sa résidence privée, dans les Bouches-du-Rhône, Michel Drucker est pris en photo tantôt dans une pose avec des altères, tantôt sur son vélo dernier cri. Il est évident que le mythique présentateur français ne se laisse pas aller.

"J'ai été jeune pendant si longtemps que je ne me suis pas vu vieillir" confie-t-il au quotidien.

Annonces

L’animateur de Vivement dimanche s’est confié sur son livre « Il faut du temps pour rester jeune », aux éditions Robert Laffont, à sortir le 11 octobre prochain. Son secret pour vieillir sans devenir vieux, il l’a avoué en ces termes : « La vie reste à venir. Et le meilleur est toujours devant soi. »

Annonces
Annonces

« Je prends le TGV pour rentrer d’Avignon ou pour aller jouer mon spectacle “Seul… avec vous”. Je connais la plupart des contrôleurs des grandes lignes françaises. Parfois j’en découvre un nouveau qui me dit quand je lui tends ma carte Senior : “Ah, vous ne devez pas l’avoir depuis longtemps. Ça vous fait quel âge, déjà ?” Cela aurait pu être le titre du livre ! Cette question, on me la pose depuis des années. J’ai l’âge de l’histoire de la télévision. Et puis, il y a deux ans, j’ai eu l’âge de ne plus faire trop partie du paysage télévisuel puisqu’on a supprimé “Vivement dimanche” pour “rajeunir les marques”. J’en ai souffert, j’ai eu envie d’abandonner. J’ai 76 ans et, en même temps, je ne me trouve pas vieux, même si je suis le dernier des Mohicans. Tout part de là. D’une blessure, d’interrogations, d’un trouble et d’une forme de combat face au jeunisme ambiant”, a-t-il confié à Paris Match, en parlant de ce qui l’a poussé à rédiger cet ouvrage.

Annonces

Michel Drucker n’est pas pour autant moins lucide car il avoue qu’il peut comprendre la décision des patrons bien qu’il doute vraiment que ce soit celle du public.

Annonces

De toute façon, Michel Drucker, qui a révélé qu'il ne ne rendra pas hommage à Johnny au premier anniversaire de sa mort, attend la date prévue pour la publication de son ouvrage intitule « Il faut du temps pour rester jeune » (éd. Robert Laffont), tout en continuant ses deux émissions hebdomadaires.

Annonces