Valence: la police appelle des témoins pour identifier une femme âgée hospitalisée

Son identité n'a toujours pas été établie.

Le dimanche 2 septembre dernier, cette femme dont l'âge a été situé entre 70 et 75 ans a fait un malaise dans le centre ville de Valence, une ville du département de la Drôme, plus précisément place des Clercs.

Suite à cet incident, elle a été transportée d'urgence par les sapeurs pompiers au centre hospitalier de Valence.

La police lance aujourd'hui un appel à témoins afin de pouvoir établir son identité. En effet, depuis qu'elle est arrivée à l'hôpital, cette femme est très confuse et n'a pu donner ni son identité ni les coordonnées d'un quelconque proche.

Jusqu'à présent, personne ne s'est manifesté d'une quelconque manière pour la retrouver. Des groupes de recherche sur Facebook ont cependant partagé son profil et sa photo pour tenter d'alerter quelqu'un de son entourage.

Dans l'attente que son état mental se stabilise ou bien qu'une personne se manifeste, la police compte toujours sur les déclarations des témoins afin de savoir qui elle est.

Si vous avez des informations sur cette femme ou si vous la reconnaissez, n'hésitez pas à aider la police en contactant le commissariat de Valence au 04 75 82 22 22.

Cette histoire rappelle celle de Marie, une vieille dame qui avait été retrouvée à Perpignan en février 2018, également inconsciente, mais aussi couverte de bleus et sans aucun souvenir de ce qui lui était arrivé. En attendant, elle vit toujours dans un centre hospitalier.

Un immense appel à témoins avait là aussi été créé et avait pris de l'ampleur sur les réseaux sociaux afin de connaître la véritable identité de cette femme (Marie Bonheur étant un surnom qu'elle s'est elle même donné) mais aussi pour découvrir ce qui lui était arrivé.

Les postes connexes
Santé Mar 07, 2019
"Il y a eu un mort" : la police a arrêté une ambulance à Valence et cela a causé une tragédie
Feb 09, 2019
Deux lycéennes ont disparu à Lyon, les policiers ont lancé un appel à témoins
Dec 12, 2018
Témoin des fusillades à Strasbourg : "La police nous a demandé de rester au restaurant et d'éteindre les lumières"
Jan 26, 2019
Isère: Un appel à témoins après qu'un chien ait été découvert avec les pattes attachées