Var: Ivre, il a essayé d'enterrer sa petite amie vivante. Le témoin a brisé le silence

Un homme a comparu en cour ce mercredi pour avoir tenté, samedi dernier, d’enterrer vivante sa compagne, a Sanary-sur-Mer, dans le Var, après avoir été empêché par un ami du couple.

Ce mercredi 19 septembre, un quadragénaire fait sa comparution devant le tribunal correctionnel de Toulon après avoir fait la tentative d’enterrer vivante sa compagne samedi soir, lors d’une soirée très alcoolisée, à Sanary-sur-Mer, dans le Var.

Sa compagne a été épargnée in-extremis grâce à l’intervention d’un ami du couple.

Des antécédents policiers

Selon un rapport de la Police, l’homme a eu déjà affaire avec l’institution du maintien de l’ordre qui a dû intervenir par le passé pour le séparer avec sa compagne lors de bagarres domestiques.

Le quadragénaire était ivre samedi soir en raison du flot d’alcool qui coulait depuis plusieurs heures, selon un proche qui y participait.

Puis, d’un seul coup il se lève, prend une pelle et frappe violemment sa compagne à la tête. Cette dernière s’écroule sous le poids du choc et l’agresseur, profitant de l’état d’inconscience dans lequel elle se trouve, la traine jusqu’au fond du jardin.

Source: Pexels

Source: Pexels

Arrivés devant un trou, qu’il avait auparavant creusé pour enterrer ses deux chiens morts, il la jette dedans. Et avec sa pelle, il a commencé à la recouvrir de terre.

Source: Max Pixel

Source: Max Pixel

Il voulait se débarrasser d’elle

N’était-ce pas pour un eclair de lucidite du temoin de la scene, cette fois-ci, la femme y serait probablement restee. En effet, l’ami est intervenu et a stoppe la tentative d’assassinat du cruel homme qui avait déjà enterre sa compagne jusqu’au cou.

"Je voulais simplement lui faire peur", a déclaré l'agresseur aux enquêteurs avant son placement en détention.

Selon l’homme, qui est parvenu à sortir la femme de terre avant de prévenir la police: "Il voulait s'en débarrasser"

Source: Public Domain Pictures

Source: Public Domain Pictures

Dans une histoire semblable qui s’est déroulée a Isère, la femme n’a pas eu la même chance et n’a pas pu être sauvée.

Un homme de 79 ans a abattu son épouse d’un coup de fusil lundi après-midi sur la rive est du lac de Paladru en Isère. Le meurtrier a été placé en garde à vue pour "homicide volontaire par conjoint" et l'arme à feu a été saisie.

Comment faire face aux violences conjugales ?

Le problème dans le cas des violences conjugales est d'arriver à quitter l'emprise du conjoint brutal.

La conduite à tenir est très stricte afin de ne pas être accusée d'abandon du domicile conjugal : il est possible de quitter le domicile avec les enfants, mais il est obligatoire de se rendre au commissariat de son quartier pour déposer une main courante invoquant les motifs du départ.

Se rapprocher de structures spécialisées et de réseaux associatifs est la deuxième étape afin de trouver un hébergement provisoire, une aide précieuse et une écoute salvatrice. Dans l'urgence, le meilleur moyen est de composer le 17 ou le 112 pour faire intervenir la police et la gendarmerie.

Les postes connexes
Actu France Mar 12, 2019
Les parents supplient pour de l'aide dans le Var : Le corps de leur fils de 17 ans retrouvé sur le A57
Actu France Mar 01, 2019
Var : Un automobiliste a sauvé une petite fille perdue dans le centre-ville et qui portait seulement son "pyjama"
Relation Apr 10, 2019
Dalila, 50 ans, tuée par son mari dans le Var juste avant l'arrivée de la police : Son appel inquiétant
Feb 09, 2019
Je suis en danger': la mère de quatre enfants qui a appelé à l'aide a été poignardée par son ex-mari