Une famille de migrants sans emploi avec 8 enfants refuse la maison à 5 chambres qui leur a été proposée: "C'est trop petit"

Un couple de migrants composée et leur huit enfants qui obtient £44,000 d'allocations chaque année risque de se retrouver à la rue.

D'après les informations rapportées par le Daily Mail, Arnold Mballe Sube et sa femme Jeanne déclarent avoir été négligés par le conseil de la ville de Luton où ils vivent.

Le conseil leur a pourtant proposé trois maisons qu'ils ont refusé, deux d'entres elles sans même aller leur rendre visite. Devant ce comportement, des décisions drastiques ont dû être prises et le conseil a décidé de si les Sube refusaient une maison de plus, ils allaient être expulsés de leur habitation actuelle.

Source: YouTube/Whistleblower

Source: YouTube/Whistleblower

C'est au Camerou qu'Arnold et Jeanne Sube sont venus au monde et ils ont déménagé en France quand ils ont atteint l'âge de 18 ans. En 2012, Arnold Sube a obtenu une formation à Luton et la famille s'est donc envolée pour l'Angleterre, une décisions qu'ils regrettent aujourd'hui.

Source: YouTube/Whistleblower

Source: YouTube/Whistleblower

En effet, ce n'est pas moins de dix membres que comporte cette famille et Mr Sube aimerait donc avoir la chance d'être logé dans une maison à 6 chambres. Cependant, le conseil ne leur a proposé des maisons ne comportant "que" 5 chambres et il les a donc toutes refusées.

Source: YouTube/Whistleblower

Source: YouTube/Whistleblower

Après avoir perdu leur premier logement qui a été vendu par son propriétaire, ils ont été logés dans un hôtel. Leur séjour a coûté £38,400 plus £21,000 de service d'étage. 

Mais ce n'est pas la famille qui reçoit £44,000 par an qui a payé ces factures exorbitantes. En effet, Mr Sube a refusé de les payer, disant qu'ils n'avaient pas demandé à être placés dans un hôtel et c'est donc le conseil qui a dû couvrir leurs frais. 

Source: YouTube/Whistleblower

Source: YouTube/Whistleblower

Leur comportent irrite Philip Davies, un membre du parlement qui qualifie cette famille de "sans gêne" et qu'ils font du système de sécurité sociale anglais une véritable farce.

La famille risque de se retrouver à la rue s'ils n'acceptent pas la prochaine maison qui leur est proposée. Espérons qu'ils arriveront à un compromis avec le conseil.

Cette histoire nous fait penser à celle de Léa et Cédric qui vivent sur un parking d'Aix-en-Provence depuis de longs mois alors que la jeune femme est terriblement malade.

C'est dans un abri de fortune et sous une tente qu'ils s'abritent, sur un parking au pied d'un immeuble. Malheureusement, Léa souffre d'épilepsie et son état de santé s'est dégradé après une mauvaise chute. Elle est désormais dans un fauteuil roulant et a appris qu'elle souffrait d'un cancer.

Cependant, elle ne pourra être soignée qu'après avoir trouvé un logement et la situation est donc des plus urgentes pour ce jeune couple.

Les postes connexes
Dec 13, 2018
Comment les parents ont gagné un procès pour expulser leur fils de 30 ans sans emploi de leur maison
Dec 16, 2018
Comment la célèbre maman de 8 enfants a profité des avantages destinés à ses enfants pour se refaire les seins
Jan 29, 2019
Un jeune homme handicapé contraint chaque jour de ramper pour sortir de sa maison "inadaptée"
Conseils Feb 27, 2019
Abus dans les maisons de retraite: conseils pour protéger nos parents âgés