Cette mère a été emprisonnée à vie après le témoignage de son fils.

Il n'était âgé que de 7 ans à l'époque mais il devait faire face à la terrible tâche de témoigner contre sa propre mère au tribunal dans l'affaire du meurtre de sa soeur.

AJ Hutto a vu sa mère tenir sa soeur de 7 ans, Adrianna, sous l'eau dans la piscine familiale jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus respirée et meure noyée. Suite à ce terrible incident, le jeune garçon a dû témoigner au tribunal de ce qu'il avait vu dans le cadre du jugement, comme le rapporte The Sun.

L'enfant s'est assis à la barre des témoins et a fait un dessin, expliquant de manière déchirant ce qu'il essayait de montrer au jury.

"C'est ma mère. En train de tuer ma soeur," a-t-il dit à la partie civile.

Il a continué en expliquant que sa mère, Amanda Lewis âgée de 24 ans avait couvert le visage de la petite Adrianna pendant qu'elle la noyait.

Le procurer a demandé au petit garçon pourquoi Lewis aurait pu faire une chose pareille et la réponse de l'enfant de 7 ans est déchirante: "Elle [Adrianna] avait fait des choses qu'elle ne devait pas faire alors ma maman s'est énervée, et alors elle l'a jetée dans la piscine."

Quand il a vu sa mère assise sur le banc des accusés et qu'il a réalisé qu'elle se trouvait au procès, il n'a pas pu s'empêcher de fondre en sanglots boulversants.

Source : Pixabay

Source : Pixabay

L'affaire a été considérée comme un meurtre au lieu d'une noyade accidentelle à partir du moment où AJ a dit à ses grands parents qu'il avait vu sa mère tenir Adrianna sous l'eau dans la piscine.

En février 2008, Lewis a été condamnée à perpétuité pour le meurtre de sa propre fille. Mais 10 ans plus tard, elle clame toujours son innocence, disant que la mort de sa fille n'était qu'un tragique accident.

"Nous étions sortis dehors. Les enfants jouaient. Adrianna était dans la piscine. Quand j'ai à nouveau regardé dehors, j'ai vu son corps inanimé flottant à la surface de la piscine. C'est comme si une partie de moi était morte. Une partie que je ne pourrais jamais récupérer. Mes enfants sont tout pour moi.  Ils m'ont rendu plus forte."

Cette histoire nous fait penser à celle d'Emilio Morales, un père de 24 ans qui a été arrêté par la police de Denton le 24 juin 2018. Il est accusé d'homicide. 

En effet, le matin du jour où il a été arrêté, les ambulanciers et pompiers de Denton ont été appelés afin d'intervenir au domicile de Morales pour venir en aide à une personne ayant perdu connaissance.

La victime était le fils de Morales âgé de 7 semaines. Quand ils sont arrivés sur place, les ambulanciers ont malheureusement dû déclarer le bébé officiellement mort et les policiers ont remarqué des bleus et des blessures sur le corps de l'enfant. 

D'après l'examen du médecin légiste, le bébé aurait été victime d'une agression brutale et c'est sous les coups de son propre père qu'il aurait perdu la vie.

La mère de l'enfant n'a pas été identifiée et personne ne sait si elle était présente au moment des faits. Personne ne sait d'ailleurs qui a contacté les secours et Morales n'a donné aucune explication à son terrible geste.

S'il est accusé d'homicide au première degré, il pourrait faire face à la peine de mort car l'affaire sera jugée dans l'état du Texas.

Les postes connexes
Jan 16, 2019
Dure sentence pour la mère qui a tué son fils de 8 ans car elle pensait qu'il était gay
Feb 07, 2019
Son ex-mari a tué leurs deux enfants et 18 ans plus tard la justice a reconnu avoir fait une erreur
People Apr 06, 2019
Cette mère a immortalisé deux jeunes fils qui sont morts dans un accident de voiture en nommant des jumelles en leur honneur
International Feb 19, 2019
Une fillette de 14 ans condamnée à 25 ans de prison pour avoir tué sa meilleure amie après une dispute lors d'une soirée pyjama