Ces parents partagent une photo choquante de leur fils qui est mort après sa première journée d'école

Un petit garçon du nom d'Alfie est récemment décédé d'une méningite et maintenant ses parents ont partagé une photo choquante de lui allongé dans son lit d'hôpital pour prévenir les autres parents.

Le 11 septembre 2018, le petit Alfie, qui n'avait que 4 ans au moment de sa mort, s'est réveillé avec une éruption sévère sur son corps.

Comme le rapporte le Mirror, ses parents ont immédiatement appelé une ambulance, mais ils ne savaient pas que l'état de leur fils lui coûterait la vie.

Suivez-nous sur notre compte Twitter @amomama_usa pour en savoir plus.

Alfie était très excité d'être de retour à l'école et il était impatient de revenir le lendemain. Malheureusement, après son retour à la maison le premier jour, il a commencé à se sentir un peu mal à l'aise.

Ses parents, qui ne souhaitaient pas être mentionnés, croyaient qu'il attrapait un rhume, alors ils lui donnèrent des médicaments et l'envoyèrent au lit.

UNE DÉCOUVERTE TROUBLANTE

Le lendemain, l'éruption violacée les a surpris et il a été transporté par ambulance à l'hôpital de Derriford, où les parents ont appris qu'Alfie était dans un état critique.

Malgré tous les efforts déployés par le médecin pour le maintenir en vie, l'enfant de 4 ans est décédé 13 jours plus tard, et sa famille souhaite maintenant mettre en garde les autres contre la maladie.

UNE RÉVÉLATION

Pour ce faire, ils ont partagé une photo particulièrement choquante d'Alfie à l'hôpital, avec l'éruption violette - presque noire - couvrant la grande majorité de son corps et de son visage.

Il est conseillé de faire preuve de discrétion car la photo n'est peut-être pas adaptée pour être vue par des personnes plus sensibles, mais elle illustre à quel point cette forme de méningite, causée par la septicémie à méningocoques, peut être dévastatrice.

ERREUR MÉDICALE

Bien que les éruptions cutanées puissent être un symptôme de la méningite, elles n'apparaissent pas toujours, ce qui amène les médecins à mal diagnostiquer leurs patients.

En 2016, Layla-Rose, une fillette de 6 ans, est décédée après qu'un médecin eut confondu son éruption cutanée avec un "bleu".

Selon sa mère, Kirsty Ermenekli, un médecin du Royal Oldham Hospital, en Angleterre, lui a dit qu'elle était paranoïaque et que sa fille était seulement atteinte d'une infection virale.

Layla-Rose avait une grosse éruption cutanée à la jambe, mais pour le médecin, qui n'a pas encore été nommé, c'était simplement un bleu.

Cette ecchymose a été causée par la même bactérie qui a tué Alfie, et Layla-Rose est morte seulement huit heures après son arrivée à l'hôpital.

MORTE LE PREMIER JOUR D'ÉCOLE

Si Alfie a pu aller à l’école le premier jour de la rentrée, Payton Crustner, âgée de 9 ans est morte dans un accident de voiture tragique sur le chemin de l’école, le jour de la rentrée. 

Les postes connexes
Santé Apr 01, 2019
Un enfant de 2 ans atteint d'une maladie cérébrale rare est dans un état critique après avoir contracté la grippe
Histoires virales Apr 03, 2019
Un jeune enfant de 7 semaines est mort après que les médecins n'ont pas pu détecter une infection : "Il était trop tard pour Evi"
Feb 07, 2019
Des parents dévastés ont caché à leur fils qu'il ne lui restait que quelques mois à vivre, mais il le savait depuis le début
Feb 08, 2019
Ce père a le cœur brisé après que l'hôpital n'ait pas sauvé sa fille de 4 ans de la grippe