L'héritage de Johnny Hallyday: l'administration fiscale intervient

Il semblerait que le fisc ait décidé de s'impliquer dans l'héritage de Johnny Hallyday.

D'après plusieurs source, l'administration fiscale compte prendre sa part de l'héritage du légendaire rockeur.

C'est notamment dans l'ouvrage Laeticia, la vraie histoire, une biographie consacrée à Laeticia Hallyday que cette information a été révélée. D'aprs le livre, il semblerait que le célèbre artiste n'ait pas réglé certaines des dettes qu'il avait envers le fisc et que l'administration compte bien mettre fin à ce problème. 

Cela nous fait penser aux informations partagées par Le Canard enchaîné en 2012 et selon lesquelles ce n'est pas moins de 9 millions d'euros que Johnny devait rendre au fisc.

Une situation qui avait énervé le légendaire rockeur et qui s'était exprimé vivement à la radio en disant: "S'il faut leur donner 9 millions d'euros, il va falloir qu'ils attendent parce que je ne les ai pas ! J'aimerais qu'on me foute un peu la paix et qu'on me laisse faire mon métier tranquillement…"

À l'époque, c'était notamment la manière dont l'artiste cherchait à faire fructifier les dividendes qu'il percevait en France en les faisant passer par le Luxembourg et le Liberia qui ne plaisait pas à l'administration fiscale.

D'après la biographie de Laetica, la dette n'était pas réglée donc et elle aurait même augmenté depuis cette époque. De rudes négociations seraient en cours entre Bercy et les avocats de Laeticia qui est actuellement la seule héritière de Johnny. 

"Le fisc réclame ainsi 11 millions d'euros à l'épouse de Johnny. Ardavan Amir-Aslani, son avocat, négocie avec Bercy un échelonnement raisonnable de ce remboursement. D'autres sommes importantes pourraient lui être exigées si la justice et/ou le fisc considéraient que le montage du trust aurait servi à pratiquer l'évasion fiscale," peut-on notamment lire.

Et ce n'est pas le seul problème que rencontre la famille Hallyday puisque le fisc cherche actuellement à déterminer si le trust crée aux États-Unis a aussi servi à échapper à l'impôt français comme le révèle le Figaro: "Le chanteur a été contrôlé chaque année, signe que le fisc n'était pas convaincu que son lieu de résidence était bien la Californie. Ces soupçons de domiciliation fictive à l'étranger auraient provoqué plusieurs propositions de rectification."

Espérons qu'il restera quelque chose pour la famille du légendaire rockeur et notamment pour ses filles cadettes Jade et Joy qui ne pourront avoir accès au trust qu'à leurs 18 ans comme nous vous le révélions dans un récent article.

Pour ce faire, il faut cependant qu'il reste quelque chose dans ce trust ou bien les deux jeunes filles se rerouveront sans rien.

Les postes connexes
Hallyday Mar 30, 2019
De nouveaux détails dans l'affaire du patrimoine de Johnny Hallyday : David et Laura peuvent hériter de ses dettes "énormes"
Dec 15, 2018
Le manager de Johnny Hallyday: le rôle de Sébastien Farran dans la guerre familiale quand le chanteur était encore en vie
Hallyday Mar 30, 2019
Sylvie Vartan intervient dans le procès donnant des preuves contre Laeticia Hallyday
Célébrités Mar 08, 2019
L'héritage de Johnny Hallyday : les épreuves que Laeticia a dû surmonter avec l'héritage de son mari